Le groupe de edge-rushers qui se présente à la Draft 2020 est contrasté. D’un côté, nous avons Chase Young, un « prospect générationnel » et surement le meilleur joueur de cette année. De l’autre, nous avons beaucoup de prospects avec du potentiel, mais qui ne semblent pas encore tout à fait prêts pour la NFL. Entre les deux, il y aura tout de même quelques options intéressantes pour les équipes qui ont besoin de renforcer leur pass-rush.

Chase Young

  • Université : Ohio State

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017Ohio State91853.51
2018Ohio State133414.510.51
2019Ohio Sate12462116.57

Points forts

  • Physique. Prototype quasi-idéal pour un pass-rusher de NFL. Il est grand, son allonge est excellente, il est puissant, il est explosif, il est fluide… Il a tout ce qu’il faut où il faut pour dominer les lignes offensives adverses.
  • Arsenal pass-rush. Gros développement, notamment sur la dernière saison. En vitesse, en force, avec des mouvements (swim, rip/dip, chops…), il peut gagner ses duels d’une multitude de façons. Presque impossible à contenir en un contre un.
  • Jeu au sol. Également performant dans ce secteur, il fait preuve de son explosivité et de son sens de l’anticipation pour fermer les lignes de courses. Sait ne pas pousser trop loin ses actions lorsque ce n’est pas nécessaire. Bon plaqueur.

Points faibles

  • Position du corps. A tendance à être vertical trop tôt. Mais il est tellement fort ailleurs que cela ne se voit quasiment pas.

Résumé

Physiquement parfait pour la NFL, Chase Young est un pass-rusher complet qui peut s’imposer dans toutes les situations. Après le départ de Nick Bosa, les équipes adverses se sont concentrées sur lui en 2019, et malgré ça il a encore progressé et totalisé 16.5 sacks en 12 matchs. Un des meilleurs edge-rusher jamais observé à la sortie du niveau universitaire, il a tout ce qu’il faut pour devenir l’un des meilleurs joueurs défensifs de la ligue.

Prédiction

  • 1er tour. Top 3.

K’Lavon Chaisson

  • Université : LSU

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017LSU10274.520
2018LSU15110
2019LSU136013.56.51

Points forts

  • Explosivité. Gros pouvoir d’accélération sur le premier pas ou pour finir les actions. Ultra flexible, il est capable de changer de direction rapidement, notamment grâce à une agilité assez impressionnante au niveau des hanches et des chevilles. Gros moteur.
  • Jeu au sol. Bonne vision du jeu et discipline dans ce secteur. Sait naviguer dans le trafic et fermer la route aux RB. Plaqueur sûr et assez violent.

Points faibles

  • Production. Moins de 10 sacks en 3 saisons avec LSU. Plusieurs facteurs expliquent cette production moyenne, à commencer par une blessure qui lui a fait manquer l’intégralité de la saison 2018. De plus, les Tigers l’ont utilisé dans différents schémas et pas seulement comme pur pass-rusher.
  • Technique comme pass-rusher. Même s’il a développé sa palette en 2019, il a encore du travail à faire pour avoir plus de variété de mouvements et pour entrer dans les actions de la façon la plus efficace.
K'Lavon Chaisson Draft
K’Lavon Chaisson, pilier défensif des Tigers lors de cette saison historique (photo : 247sports)

Résumé

Déjà un bon défenseur au sol et un pass-rusher capable d’imposer sa présence, K’Lavon Chaisson a en plus une belle marge de progression. S’il continue à étoffer sa palette de mouvements « pass-rush », il peut devenir un défenseur incontournable.

Prédiction

  • Milieu du 1er tour.

Yetur Gross-Matos

  • Université : Penn State

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017Penn State101721.50
2018Penn State13542082
2019Penn State114014.590

Points forts

  • Taille, allonge. Bâti idéalement pour s’imposer en NFL. Sait se servir de ses longs bras pour remporter le premier contact et se mettre en bonne position. Belle capacité à tout de même conserver son centre de gravité assez bas, ce qui n’est pas évident pour sa taille.
  • Petit périmètre. Explosif sur les premiers pas, ce qui lui permet de vite gagner du terrain. Superbe flexibilité et bonne mobilité latérale pour se débarrasser des bloqueurs. Également très intéressant dans le jeu au sol où son explosivité, sa puissance et son allonge l’aident à fondre sur les RB.

Points faibles

  • Technique. S’appuie plus sur sa puissance que sur sa technique. Sa palette de mouvements « pass-rush » doit encore s’étoffer, notamment pour contrer plus efficacement.
  • Vision du jeu. Peut améliorer sa vitesse d’analyse de la situation. Parfois un peu long, ce qui retarde l’exécution.
Yetur Gross-Matos Draft
Yetur Gross-Matos ici en action avec Penn State (photo : Dallas News)

Résumé

Yetur Gross-Matos va continuer à s’épaissir physiquement et à progresser techniquement lors de ses premières saisons NFL, et c’est ce qui le rend très attractif. Déjà une force au sol et un joueur capable d’imposer son style puissant sur la ligne, il a les qualités pour devenir un formidable défenseur d’ici 2 ou 3 saisons.

Prédiction

  • Fin du 1er tour.

A.J Epenesa

  • Université : Iowa

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017Iowa11155.54.51
2018Iowa133716.510.54
2019Iowa13491411.54

Points forts

  • Puissance. Bonne allonge et mains violentes qu’il sait placer. Grosse puissance à l’impact, particulièrement dangereux sur des « bull rush ». Conversion vitesse-puissance excellente. Bon finisseur.
  • Production. Souvent trop puissant pour les linemen offensifs au niveau universitaire. 22 sacks et 30.5 plaquages pour perte sur ses deux dernières saisons avec Iowa.

Points faibles

  • Explosivité. Il gagne plus avec sa puissance qu’avec son explosivité. Mobilité latérale limitée, mobilité en générale qui laisse à désirer.
  • Instincts. Doit s’améliorer pour reconnaître certaines actions et ne pas prendre du retard.
A.J Epenesa Draft
A.J Epenesa est un pass-rush au style puissant (photo : Hawkeye Sports)

Résumé

Son profil d’edge-rusher puissant et non pas dynamique n’est plus très commun, mais il peut attirer des équipes qui utilisent ce genre de joueurs sur leurs lignes (comme les Patriots). Défenseur massif et puissant, il peut confirmer sa belle production du niveau universitaire en NFL dans le bon schéma.

Prédiction

  • Fin du 1er tour, début du 2nd.

Terrell Lewis

  • Université : Alabama

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017Alabama416210
2019Alabama103111.560

Points forts

  • Allonge. Longs bras qui lui permettent d’avoir un impact sur pleins d’actions : initier le contact avec un bloqueur, mettre la main sur un RB, contrer une passe…
  • Explosivité. Démarre vite. Très belle mobilité et fluidité pour bouger dans les espaces. Capable de poursuive des QB et RB dans la durée. Sait se désengager rapidement des blocks pour aller vers la balle.

Points faibles

  • Blessures. Seulement 4 matchs en 2017 puis une saison blanche en 2018. Blessures au coude puis rupture des ligaments croisés du genou.
  • Technique. Son manque d’expérience (du aux blessures) a un peu freiné son apprentissage technique, même s’il a vite progressé durant la saison 2019. Doit mieux appréhender les actions et sa vision du jeu.
Terrell Lewis Draft
Un passif de blessures mais beaucoup de potentiel pour Terrell Lewis (photo : Spectrum Local News)

Résumé

Du fait de plusieurs grosses blessures, Terrell Lewis sort d’Alabama avec un petit retard physique et technique. Bel athlète, il offre un potentiel très intéressant, mais les franchises de NFL vont logiquement avoir peur de son passif de blessures. S’il parvient à rester sur le terrain, il peut devenir un excellent défenseur et surpasser son choix de Draft.

Prédiction

  • 2ème tour.

Julian Okwara

  • Université : Notre Dame

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017Notre Dame9174.52.51
2018Notre Dame133912.581
2019Notre Dame919752

Points forts

  • Profil athlétique. Explosif, rapide et mobile. Genre de joueur qui peut harceler en continue les OT adverses.
  • Jeu au sol dans les espaces. Très à l’aise lorsqu’il est aligné comme OLB (linebacker extérieur). Son explosivité, sa mobilité et son envergure lui permettent de poursuivre et stopper les RB adverses.

Points faibles

  • Technique « pass-rush ». N’a pas toujours un plan en tête lorsqu’il part chasser le QB adverse. Doit acquérir une palette de mouvements plus diversifiée.
  • Puissance. Dans les mains et au niveau du bas du corps notamment. A parfois du mal à se désengager des blocks ou à défendre efficacement le jeu au sol proche de la ligne.
Julian Okwara Draft
Julian Okwara lors d’un match face à New Mexico (photo : Colts.com)

Résumé

Après une belle saison 2018, Julian Okwara a déçu lors de sa dernière année avec Notre Dame. Si son profil athlétique a de quoi séduire, il doit muscler son jeu et améliorer sa technique pour être performant au niveau suivant. Des points possibles à coacher et qui peuvent donner de très bons résultats en cas de succès.

Prédiction

  • 2ème tour.

Curtis Weaver

  • Université : Boise State

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017Boise State143313111
2018Boise State1243159.51
2019Boise State145219.513.51

Points forts

  • QI football. Pass-rusher technicien, il remporte ses duels grâce à son analyse des actions. Il part avec un plan. Bonnes mains, jeu de jambes en place et belle gestion des angles d’attaque. Bon timing.
  • Production. Véritable artiste en matière de sacks avec Boise State, pas moins de 34 en 3 saisons. Meilleur Défenseur de la conférence Mountain West en 2019.

Points faibles

  • Explosivité, mobilité. Pas le plus dynamique des défenseurs. Capacité de poursuite limitée et manque de flexibilité global.
  • Jeu au sol. Limité du fait d’une envergure moyenne. Plaqueur modeste.
Curtis Weaver Draft
Curtis Weaver a été un pass-rusher dominant à Boise State (photo : Press Box Online)

Résumé

Très prolifique au niveau universitaire grâce à une technique au point et un QI football élevé, Curtis Weaver sera surement moins performant en NFL du fait d’une explosivité qui laisse à désirer et d’un niveau supérieur à celui du Group of 5. Mais même si sa production baisse de moitié, il aura un impact notable au sein d’une défense chaque saison.

Prédiction

  • 2ème tour.

Autre Edge-rushers à suivre :

  • Jon Greenard (Florida)
  • Bradley Anae (Utah)
  • Jabari Zuniga (Florida)
  • Josh Uche (Michigan)
  • Darrell Taylor (Tennessee)