Il y a un an, Tua Tagovailoa était le Quarterback incontournable lorsque l’on se projetait sur la Draft 2020. Et si le QB a de nouveau brillé avec Alabama, il a également été confronté aux blessures, et les franchises s’interrogent sur sa résistance au niveau supérieur. Dans le même temps, un certains Joe Burrow a sorti l’une des plus belles saisons de l’histoire avec LSU, et c’est désormais lui le probable futur numéro 1. Autre nom en vogue, celui de Justin Herbert, qui a été très bon lors du NFL Combine et qui séduit de plus en plus les franchises à la recherche d’un QB. Et il faudra garder Jordan Love dans le viseur, car lui aussi pourrait sortir dès le 1er tour.

Joe Burrow

  • Université : LSU

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPctYardsYPATDINT
2016Ohio State578.62268.120
2017Ohio State563.6615.500
2018LSU1357.82 8947.6165
2019LSU1576.35 67110.8606

Points forts

  • QI Football. Capable de disséquer très rapidement les alignements des défenses adverses. Sens de l’anticipation avancé, qui lui permet de savoir où placer le ballon pour battre la couverture. Capable de manipuler des défenseurs avec son jeu de corps et son regard. Prise de décision exceptionnelle, ce qui lui permet de prendre des risques calculés et de ne pas mettre en danger son équipe.
  • Précision. Peut réussir n’importe quelle passe, à n’importe quel endroit du terrain. Qu’il soit bien installé dans sa « pocket » ou en mouvement, il reste précis. Que ce soit sur des passes courtes rapides ou des actions plus longues dans la profondeur, il reste précis.
  • Gestion de sa « pocket ». Très calme, ne panique jamais même sous pression. Capable d’étendre les actions grâce à sa mobilité, s’ajuste à merveille pour gagner du temps.

Points faibles

  • Puissance de bras. Pas le plus gros bras du pays. Pas capable de réussir des passes de 50 ou 60 yards avec régularité.

Résumé

Initialement engagé avec l’université majeure de son état de l’Ohio, Joe Burrow a dû partir pour la Louisiane lorsqu’il a perdu sa place en faveur de Dwayne Haskins chez les Buckeyes. Après une saison 2018 plutôt anonyme du côté de LSU, Joe Burrow a connu une progression fulgurante pour sortir l’une des plus belles saisons de l’histoire du football universitaire. Son intelligence de jeu, sa précision et son calme ont permis aux Tigers d’élever le niveau de leur attaque et d’aller chercher le titre national. De son côté, Burrow remporte le trophée Heisman et il se présente à la Draft comme l’une des stars. Selon toute vraisemblance, il sera le 1er choix pour les Bengals.

Prédiction

  • 1er tour, 1er choix.

Tua Tagovailoa

  • Université : Alabama

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPctYardsYPATDINT
2017Alabama863.66368.3112
2018Alabama1569.03 96611.2436
2019Alabama971.42 84011.3333

Points forts

  • « Dual-threat » QB. Profil numéro 1 en NFL moderne. Mobilité pour naviguer dans sa pocket et/ou pour en sortir. Jeu de jambes rythmé pour échapper au pass-rushers adverses. QI football élevé, prises de décision maitrisées.
  • Précision. Très précis à tous les niveaux du terrain. Très bonne anticipation des couvertures. Capable de placer la balle à l’endroit parfait pour ses receveurs qui n’ont qu’à ouvrir les mains. Affiche un ratio de 8 touchdowns pour 1 interception au niveau universitaire.
  • Expérience. A joué beaucoup de matchs de très haut niveau et à très haute intensité. N’a jamais semblé décontenancé. Traits et charisme d’un leader. 

Points faibles

  • Blessures. La principale interrogation pour beaucoup de recruteurs est sa capacité à rester sur le terrain. Soucis récurrents aux chevilles, et n’a pas terminé la saison 2019 du fait d’une blessure à la hanche. Est-il remis ?
  • Puissance de bras. Capable de générer de la puissance grâce à une exécution rapide, mais ne possède pas un canon à la place du bras.
Tua Tagovailoa Draft
Les blessures de Tua Tagovailoa peuvent-elles faire baisser sa cote le jour de la Draft ? (photo : USA Today Sports)

Résumé

Lors de la finale nationale 2017 entre Alabama et Georgia, Tua Tagovailoa est envoyé sur le terrain en début de 2ème mi-temps pour remplacer un Jalen Hurts en difficulté. Le QB réussit alors le comeback, est élu MVP offensif du match et permet aux Tide de remporter un nouveau titre. Une accession au rang de star qui illustre parfaitement le talentueux et charismatique QB. Mobile, précis, expérimenté au plus haut niveau, il a tout ce qu’il faut pour devenir le « Franchise QB » d’une équipe NFL. Sans les questions sur sa santé, Tua Tagovailoa serait surement le prospect numéro 1 de cette Draft 2020.

Prédiction

  • 1er tour, Top 5.

Justin Herbert

  • Université : Oregon

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPctYardsYPATDINT
2016Oregon863.51 9367.6194
2017Oregon867.51 9839.6155
2018Oregon1359.43 1517.8298
2019Oregon1466.83 4718.1326

Points forts

  • Puissance de bras. Capable d’exécuter très rapidement. Cela lui permet de trouver des receveurs dans des espaces réduits. Bras puissant, peut lancer dans la profondeur avec aisance.
  • Précision. Excellent placement du ballon sur ses passes à tous les niveaux. Peu de perte de précision lorsqu’il lance en mouvement.
  • Mobilité. Explosivité et puissance pour sortir de sa « pocket » et encaisser les plaquages.

Points faibles

  • Régularité. Semble parfois à contre-temps. Peut avoir du mal à gérer la pression et « bloquer » dans sa pocket et prendre des sacks, ou forcer une passe qui va finir en interception. Des soucis de fumbles trop récurrents.
  • Réservé. Personnalité très discrète, ce qui ne plait pas toujours aux recruteurs qui peuvent y voir un joueur incapable d’être un leader.
Justin Herbert Draft
Justin Herbert a séduit lors du NFL Scouting Combine (photo : NFL)

Résumé

Justin Herbert possède la taille, le physique et les qualités pour devenir un bon Quarterback au niveau NFL. Son bras allie puissance et précision, et il est en plus capable de réussir des actions avec ses jambes. Cependant, même après 3 saisons d’expérience, il reste sujet à de l’irrégularité. Excellent lors du NFL Combine, il a confirmé ses qualités et rassuré sur son caractère. Sa cote ne cesse de grimper.  

Prédiction

  • 1er tour, Top 10.

Jordan Love

  • Université : Utah State

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPctYardsYPATDINT
2017Utah State1254.91 61316.986
2018Utah State1364.03 5678.6326
2019Utah State1361.93 4027.22017

Points forts

  • Traits physiques. Taille et composition recherchée par les franchises NFL. QB athlétique et mobile, capable de se servir de ses jambes pour échapper à la pression ou gagner des yards. Capable de lancer en mouvement.
  • Bras. Bonne combinaison entre précision et puissance. Capable de réussir une grande variété de passes, dans toutes positions et à tous les niveaux du terrain. Bras très puissant qui lui permet d’exploiter les petits espaces et la profondeur.

Points faibles

  • Prises de décision. Trop de passes pas assez réfléchies. A tendance à ne pas suffisamment lire les défenses adverses. Trop d’agressivité dans la profondeur. Tout cela mène à des erreurs et des pertes de balle.
  • Régression en 2019. Circonstances atténuantes du fait d’un changement massif du staff et de l’effectif.
Jordan Love Draft
Jordan Love a porté les couleurs de Utah State pendant 3 saisons (photo : ESPN)

Résumé

En termes de physique et de talent, Jordan Love a les traits d’un QB titulaire en NFL. Mais il va falloir qu’un staff le polisse, notamment pour travailler des aspects critiques comme la prise de décision. Dans le bon environnement, avec une année d’observation et de travail, il peut s’imposer. Une équipe qui se projette un peu, dégainera surement dès le premier tour pour aller chercher ce joueur au gros potentiel.

Prédiction

  • 1er tour.

Jacob Eason

  • Université : Washington

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPctYardsYPATDINT
2016Georgia1355.12 4306.6168
2017Georgia357.1284.000
2019Washington1364.23 1327.7238

Points forts

  • Puissance de bras. Un canon. Capable de mettre la balle où il veut sur le terrain. Grosse menace dans le jeu vertical. A confiance en son bras mais ne prend pas de risques inconsidérés avec ses longues passes.
  • « Pocket passer ». QB au style un peu rétro, il est à l’aise dans sa pocket. Il y reste avec aisance.

Points faibles

  • Lecture du jeu. Assez lent dans son analyse des défenses. A du mal a bien anticiper le point de réception de ses receveurs.
  • Mobilité. Correcte dans sa pocket, modeste en générale. A beaucoup de mal à appréhender la pression, ce qui peut-être un problème avec les blitzs complexes des défenses NFL.
Jacob Eason Draft
Jacob Eason lors d’un match entre Washington et Utah (photo : CBS Sports)

Résumé

Après avoir commencé sa carrière universitaire avec Georgia, Jacob Eason s’est blessé au début de la saison 2017. Il a alors perdu sa place de titulaire en faveur de Jake Fromm et a décidé de quitter les Bulldogs pour retourner dans son état d’origine. Il reste sur une très belle saison avec l’université du Washington. Eason doit travailler pour pouvoir devenir un titulaire en NFL, mais il peut être un joueur dangereux au sein d’une attaque verticale dans le futur.

Prédiction

  • 2ème tour.

Jalen Hurts

  • Université : Oklahoma

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPctYardsYPATDINT
2016Alabama1562.82 7807.3239
2017Alabama1460.42 0818.2171
2018Alabama1372.976510.982
2019Oklahoma1469.73 85111.3328

Points forts

  • « Dual-threat » QB. Mobilité très intéressante. Capable de naviguer dans sa pocket et d’en sortir pour échapper à la pression ou aller chercher des yards. Bonnes jambes et puissance, n’hésite pas à aller au contact lorsqu’il court.
  • Expérience. A joué beaucoup de matchs, dont de nombreux gros chocs, dans différents schémas offensifs avec Alabama et Oklahoma. Joueur mis en avant pour sa maturité, son leadership et son caractère. Bilan de 38 victoires pour 4 défaites comme titulaire.

Points faibles

  • Précision. Des soucis dans ce secteur. Passes régulièrement mal ajustées, notamment lorsqu’il lance en mouvement. Ces receveurs, comme CeeDee Lamb, ont souvent caché les problèmes.
  • Lecture du jeu. Un peu lent à visualiser tous les alignements défensifs. A tendance à trop se focaliser sur sa cible numéro 1.
Jalen Hurts Draft
Jalen Hurts reste sur une superbe saison avec Oklahoma (photo : Fox News)

Résumé

Un an après avoir perdu sa place en faveur de Tua Tagovailoa, Jalen Hurts a eu son moment de gloire en menant Alabama au titre de conférence SEC 2018 avec un comeback dans le 4ème quart-temps, alors qu’il remplaçait Tagovailoa blessé. Il a tout de même décidé de partir pour jouer une dernière saison universitaire avec Oklahoma. Avec les Sooners, il a de nouveau démontré ses qualités de « Dual-threat » QB en lançant pour 3 851 yards et en ajoutant 1 298 yards au sol. De gros soucis de précision nuisent à sa projection en NFL, mais il peut devenir une arme intéressante dans le bon système.

Prédiction

  • 3ème tour.

Jake Fromm

  • Université : Georgia

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPctYardsYPATDINT
2017Georgia1562.22 6159.0247
2018Georgia1467.42 7619.0306
2019Georgia1460.82 8607.4245

Points forts

  • QI Football. Gestionnaire de match hors pair. S’applique à respecter les schémas tactiques et fait en sorte de faire briller le talent autour de lui. En bon manager, il organise l’équipe avant le snap et lit très bien les failles adverses. Habitué à mener une attaque « pro-style », c’est-à-dire qui ressemble à ce que l’on trouve en NFL.
  • « Pocket » QB. A l’aise dans sa poche, son intelligence de jeu lui permet d’appréhender la pression et de trouver la bonne solution. Passes de qualités dans le jeu court et intermédiaire. Ne commet pas beaucoup d’erreurs.

Points faibles

  • Bras. Manque de puissance, la régularité de sa précision baisse nettement dans la profondeur. Également des soucis lorsqu’il doit trouver des receveurs dans des fenêtres réduites.
  • Physique. Manque de mobilité clair. Pur passer de « pocket », il peut s’en sortir lorsqu’il lance en mouvement, mais il ne peut pas faire grand-chose avec ses jambes.
Jake Fromm Draft
Jake Fromm, un QB intellignent et un leader (photo : ABC 14 News)

Résumé

Clairement limité physiquement et au niveau du bras, Jake Fromm est un prospect avec un potentiel limité au niveau suivant. Dans une équipe qui s’appuie sur un gros jeu au sol et une bonne défense, il peut être un QB « manager » compétitif du fait de son leadership et d’une grande intelligence de jeu. Au final, il ressemble plus à un super « backup » qu’à un titulaire en NFL.

Prédiction

  • 3ème tour.

Retrouvez les autres positions et toutes les infos sur la Draft 2020 dans le Guide Complet