Il n’est pas toujours évident de trouver un excellent TE lors de la Draft, et les profils comme Kyle Pitts sont assez exceptionnels. Il n’y en a pas cette année, et il est très peu probable de voir un joueur être sélectionné très tôt à cette position. Cependant, plusieurs joueurs intéressants seront disponibles lors du 2ème jour.


Trey McBride

  • Ville de naissance : Greeley (Colorado)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : Fort Morgan
  • Université : Colorado State
  • Recrutement : 3 étoiles

Au lycée de Fort Morgan, dans le Colorado, Trey McBride est un athlète complet, qui domine dans plusieurs sports. Après avoir fait ses armes en lutte, il bat des records locaux en basketball et baseball, qui tiennent toujours aujourd’hui. Mais c’est bien au football américain qu’il s’épanouit le plus, avec notamment 2 trophée de MVP de l’équipe. Au total au lycée, il affiche 1 737 yards et 23 touchdowns en attaque, et 310 plaquages et 7 interceptions en défense.

Prospect 3 étoiles, il reçoit de nombreuses offres, mais ne choisit pas forcément la plus prestigieuse. Il rejoint ainsi Colorado State pour des raison familiales (son frère jouait là-bas) et pour des raisons de projet sportif car l’attaque des Rams passe par le TE. Après une année d’observation, en 2018, il commence à s’imposer et à montrer ses qualités. Il pense tout de même à un transfert à l’issue de la saison 2020, mais reste finalement à Colorado State. Un bon choix puisqu’il signe une énorme derrière année, en devenant le premier TE de l’histoire des Rams à gagner plus de 1 000 yards, et en remportant le trophée John Mackey (meilleur TE du pays).

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRéceptionsYardsTD
2018Colorado State127891
2019Colorado State12455604
2020Colorado State4223304
2021Colorado State12901 1211

Points forts

  • Option numéro 1 dans le jeu aérien de Colorado State. Aligné partout, prolifique.
  • Bon « route runner ». Il est capable de créer de la séparation avec ses défenseurs.
  • Bonnes mains.

Points faibles

  • Pas une grande menace en redzone.
  • Explosivité et vitesse moyenne.

Résumé

Trey McBride n’est pas au niveau d’un Kyle Pitts, notamment athlétiquement, mais il a déjà prouvé qu’il pouvait être prolifique en étant le point central d’une attaque. Ses qualités naturelles de receveur font de lui le prospect numéro 1 à la position cette saison, et un titulaire potentiel rapidement en NFL.

Projection

  • 2ème tour

Isaiah Likely

  • Ville de naissance : Cambridge (Massachussetts)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : Everett
  • Université : Coastal Carolina
  • Recrutement : 2 étoiles

Durant ses jeunes années, au lycée d’Everett dans le Massachusetts, Isaiah Likely occupe le poste de WR. Assez productif, il n’attire pourtant pas trop les grosses universités et n’est noté que 2 étoiles. Il décide ainsi de partir assez loin de chez lui et atterrit à Coastal Carolina.

Discret au début, il commence à se chauffer à la fin de sa première saison, et confirme en 2019. Il rentre enfin dans les radars du pays. Malgré une blessure, il continue sur sa lancée l’année suivante. Puis en 2021, il passe encore un cap en terminant leader de la conférence en yards (912) pour un TE, et est numéro 1 de son équipe en touchdowns (12). Il est un membre important lors des belles saisons récentes des Chanticleers.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRéceptionsYardsTD
2018Coastal Carolina7121065
2019Coastal Carolina12324315
2020Coastal Carolina10306015
2021Coastal Carolina135991212

Points forts

  • Vitesse. Il est plus rapide que les linebackers et parfois que les Safety. Cela fait de lui une menace dans le jeu vertical.
  • Aligné partout et même sur l’extérieur. Passé de WR clairement visible dans son jeu. Mains sûres.

Points faibles

  • Physique d’un WR. Il manque encore un peu de masse et de force, notamment pour bloquer sur la ligne au niveau NFL.

Résumé

Likely a le potentiel et les qualités naturelles pour devenir un « playmaker ». Cependant, il devra continuer à évoluer physiquement, sans que cela n’impacte son explosivité.

Projection

  • 3ème tour

Jeremy Ruckert

  • Ville de naissance : Linderhurst (New York)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : Linderhurst
  • Université : Ohio State
  • Recrutement : 4 étoiles

La petite ville de Linderhurst, dans l’Etat de New York, se souvient de Jeremy Ruckert, un athlète dominant au lycée. Auteur de 3 133 yards et 37 touchdowns, il jouait également en défense. Lors de sa dernière année, il a notamment reçu les honneurs du Joueur de l’année de l’État de New York. Noté 4 étoiles, il fait partie du top 50 des prospects à niveau national en 2018.

Parmi les nombreuses offres, il est séduit par Urban Meyer et décide de rejoindre Ohio State. Un choix qui n’était peut-être pas le bon car il n’a jamais été beaucoup utilisé au sein de l’attaque de feu des Buckeyes, où de nombreux WR stars brillaient et brillent toujours. En 4 ans, ses stats sont très limitées, même s’il a marqué des touchdowns dans des matchs importants, par exemple lors de la finale national (perdue) de 2020.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRéceptionsYardsTD
2018Ohio State11130
2019Ohio State9141424
2020Ohio State5131515
2021Ohio State11263093

Points forts

  • Menace en redzone. Sait attraper le ballon même s’il n’a pas beaucoup pu se montrer à Ohio State.
  • Bloqueur motivé et violent. Compétiteur. Il aime clairement ça.

Points faibles

  • Peu utilisé dans l’attaque des Buckeyes. Arbre de routes limité.
  • Si l’envie de bloquer est là, la technique laisse parfois à désirer. Ça lui arrive de complètement manquer son coup.

Résumé

L’attaque ne passera surement jamais par lui, mais il peut surprendre avec une utilisation différente. Dans un premier temps, il peut en tout cas tenir son rang sur la ligne, notamment pour aider sur les block, et être une menace en redzone.

Projection

  • 3ème tour

Jalen Wydermyer

  • Ville de naissance : Dickinson (Texas)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : Dickinson
  • Université : Texas A&M
  • Recrutement : 4 étoiles

WR massif, et membre de l’équipe de basketball de son lycée, Jalen Wydermyer faisait des prouesses dans le jeu aérien. Lors de sa dernière année à Dickinson, il totalise ainsi 875 yards et 10 touchdowns. De quoi attirer de nombreux programmes de Division I. Son choix est local puisqu’il rejoint Texas A&M, convaincu par a visite et par le projet proposé.

Du fait de la blessure du tight-end titulaire des Aggies, Wydermyer est propulsé numéro 1 dès sa première saison, et il répond présent avec une énorme année pour un joueur si peu expérimenté (447 yards, 6 TD). Il restera prolifique ensuite, avec une production qui sera finalement assez équivalente sur ses 3 saisons universitaires. En 2021, il est finaliste pour le trophée John Mackey, mais est battu par Trey McBride.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRéceptionsYardsTD
2019Texas A&M12324476
2020Texas A&M10465066
2021Texas A&M12405154

Points forts

  • Taille et physique idéal pour un TE. Athlète proche d’un WR mais assez fort pour tenir en protection.
  • Bonnes mains. Grande envergure. Capable de remporter les réceptions contestées, de s’imposer dans le trafic, et d’être une menace en redzone.

Points faibles

  • Vitesse pas formidable. Ne gagne pas comme ça.
  • Manque d’effort en protection et lacunes techniques.
  • Peu de progression depuis sa 1ère année universitaire.

Résumé

Wydermyer a les qualités physiques et le talent pour être un TE performant en NFL. Et s’il parvient à progresser encore techniquement, et à être un peu plus régulier, il peut devenir un « playmaker » au sein d’une attaque qui saura l’utiliser. Une équipe séduite peut aller le chercher plus tôt que prévu, mais son NFL Combine raté peut lui être préjudiciable.

Projection

  • 3ème tour

Cade Otton

  • Ville de naissance : Turnwater (Washington)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : Turnwater
  • Université : Washington
  • Recrutement : 3 étoiles

Cade Otton apprend le football américain dans sa petite ville de Turnwater, avec son grand-père comme coach. Il joue en attaque et en défense, mais c’est au poste de tight-end qu’il brille le plus. Lors de sa dernière année au lycée, il signe ainsi 39 réceptions pour 733 yards et 13 touchdowns à cette position. Noté 3 étoiles, il reçoit plusieurs belles offres, et saisi l’opportunité de jouer dans l’université locale de l’état de Washington.

Lors de sa première année, il observe et travaille physiquement, puis il commence à obtenir du temps de jeu la saison suivante. En 2020, il doit exploser, et il commence très bien, mais la saison est raccourcie par l’épidémie de Covid. De retour en 2021 avec les Huskies, il montre de nouveau de belles choses, avant de se blesser à la cheville.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRéceptionsYardsTD
2018Washington8131743
2019Washington11323442
2020Washington4182583
2021Washington8282501

Points forts

  • Run block. Envie de bloquer. Solide. Bonnes performances sur les blocks lorsqu’il est en mouvement.
  • Bonne mains. Sait courir de belles routes et se démarquer, depuis plusieurs positions.

Points faibles

  • Ne semble pas vraiment capable de s’imposer dans le jeu vertical.
  • Petit manque de puissance sur les blocks statiques, sur la ligne.

Résumé

Jamais mis en bonne situation dans une attaque de Washington peu performante lors des dernières saisons, Cade Otton a tout de même fait tout ce qu’il pouvait pour montrer ses qualités. Il peut rapidement être un joueur utile comme bloqueur sur les phases de courses, et il peut également se servir de ses mains dans le jeu court.

Projection

  • 3ème tour