Dans le football américain « moderne », chasser les quarterbacks est devenu une mission cruciale. C’est pour cela que de nombreux pass-rusher sont sélectionnés très tôt lors des Drafts. Cette année, la cuvée s’annonce très fournie, avec de nombreux profils très intéressants, et deux joueurs qui sont considérés pour le 1er choix.


Aidan Hutchinson

  • Ville de naissance : Plymouth (Michigan)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : Divine Child
  • Université : Michigan
  • Recrutement : 4 étoiles

Dès son plus jeune âge, Aidan Hutchinson voulait jouer pour les Wolverines, comme son père (1989 – 1992). Ce n’était pas gagné au début, mais après une grosse évolution physique en dernière année de lycée, son impact sur le terrain a commencé à se faire sentir. Prospect 4 étoiles, il a reçu de nombreuses offres, mais son choix a été très facile lorsque Michigan l’a appelé.

En 2018, il obtient déjà du temps de jeu presque à chaque match, puis il devient titulaire la saison suivante et commence à produire. En 2020, Hutchinson est nommé capitaine et une grande année l’attend, mais il se blesse à la cheville après 3 matchs. Malgré ça, il est déjà vu comme un potentiel choix au 1er tour de la Draft. De retour avec Michigan en 2021, il sort une énorme saison sur l’extérieur de la ligne défensive. Il bat le record de l’université en sacks (14) et est en course pour le trophée Heisman.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2018Michigan71210
2019Michigan1369103.5
2020Michigan21300
2021Michigan146216.514

Points forts

  • Explosivité, violence pour dominer son adversaire. Ne lâche jamais, grosse envie.
  • Expérience sur tous les postes de la ligne défensive. Capable de gagner partout, même à l’intérieur.
  • Technique en pass-rush, excellente utilisation de ses mains.
  • Instincts sur les phases au sol. Reconnaissance des actions.

Points faibles

  • Moins fluide en mouvement. Pas fait pour couvrir si le cas se présente et parfois compliqué sur les poursuites.
  • Palettes de mouvements à peaufiner pour gagner plus souvent sur l’extérieur.

Résumé

Hutchinson n’est pas l’athlète le plus impressionnant à cette position, mais il possède de très grandes qualités et une énorme envie pour devenir un pass-rusher performant en NFL. Sa formidable saison 2021 l’a propulsé parmi les tous meilleurs prospects de la Draft 2022, et il pourrait même être pris en 1ère position. Il semble être un choix sûr.

Projection

  • 1er tour. Top 5.

Kayvon Thibodeaux

  • Ville de naissance : Los Angeles (Californie)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : Oaks Christian School
  • Université : Oregon
  • Recrutement : 5 étoiles

Annoncé comme une futur star très tôt, Kayvon Thibodeaux pouvait notamment compter sur un physique qui sortait du lot quand il était jeune. Ses qualités supérieures lui permettaient ainsi de festoyer sur les plaquages et les sacks (54 en 4 ans au lycée). Noté 5 étoiles, il était le prospect numéro 2 du pays en 2019. Logiquement, il a reçu pléthore d’offres, dont Alabama ou USC, mais il a décidé de rejoindre Oregon où il se sentait « en confort avec les coachs » et où on lui proposait de jouer DE pour « chasser les QB ».

Dès sa 1ère saison pour les Ducks, il est une menace et démarre 5 rencontres. Il s’illustre notamment en finale de conférence Pac-12 en signant 2,5 sacks. Au total, il affiche 9 sacks, un record de l’université pour un Freshman. Thibodeaux confirme lors de la saison raccourcie par le Covid en 2020, en se montrant notamment très bon dans les gros matchs. Lors de sa dernière saison, il a été ralenti par une blessure à la cheville subie très tôt, mais est resté performant.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2019Oregon1335149
2020Oregon7429.53
2021Oregon1049127

Points forts

  • Traits. Physique idéal pour un edge-rusher de NFL.
  • Ultra explosif. Prend l’avantage sur le premier pas, et continue de gagner en vitesse sur les pas suivants.
  • Agilité pour éviter les blocks. Flexibilité pour faire le tour des OL sur l’extérieur.
  • Solide contre le jeu au sol.

Points faibles

  • Joue principalement sur ses qualités physiques. Nécessitera un plan plus élaboré en pass-rush au niveau supérieur.
  • Irrégulier d’un match à un autre. Interrogation sur son envie dans les « petits » matchs.

Résumé

Kayvon Thibodeaux est surement le plus gros potentiel à cette position lors de la Draft 2022. Il lui faudra peut-être un peu de temps pour exploser en NFL, du fait de petits ajustements techniques et tactiques, mais son potentiel est celui d’un All-Pro.

Projection

  • 1er tour. Top 5.

Travon Walker

  • Ville de naissance : Thomaston (Georgia)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : Upson-Lee
  • Université : Georgia
  • Recrutement : 5 étoiles

Au lycée d’Upson-Lee, en Géorgie, Travon Walker était une star du foot US et du basket. Sur les parquets, il guide même son équipe à 71 victoires consécutives et plusieurs titres régionaux. Sur les terrains, il joue sur la ligne défensive mais aussi en attaque comme TE et RB. Prospect 5 étoiles, le numéro 2 de l’état de Géorgie, il est également vu comme le DT numéro 3 du pays en 2019. Il reçoit de nombreuses offres et décide de rester près de chez lui en allant chez les Bulldogs.

Difficile de se faire une place au sein de la défense de Georgia, et Walker passe ses deux premières saisons dans la rotation. En 2021, il arrive affiné et obtient un plus gros rôle sur la ligne défensive des Bulldogs. Sa production est moyenne mais sa présence est clé dans la solidité de la défense de Georgia, la meilleure du pays. Champion national, il reçoit les louanges du coach Kirby Smart, qui parle de « force de la nature » et de « leader » pour décrire Walker.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2019Georgia9153.52.5
2020Georgia71321
2021Georgia13337.56

Points forts

  • Superbe athlète. Explosif et puissant. Il l’a montré lors d’un NFL Combine particulièrement réussi.
  • Long bras. Idéal pour initier le contact, garder ses distances avec les OL et sur les plaquages.
  • Excellent contre le jeu au sol.
  • Polyvalent. A joué DT et DE pour les Bulldogs.

Points faibles

  • Peu utilisé comme vrai pass-rusher. Technique moins avancée (mouvements, mains). Il s’appuie beaucoup sur ses qualité athlétiques (bull-rush). Production limitée.

Résumé

Auteur d’une belle saison 2021 malgré un rôle dans l’ombre, Travon Walker a fait tourner les têtes lors d’un NFL Combine impressionnant. Depuis, sa cote ne cesse de monter, et il est aujourd’hui projeté dans le top 10 voire plus haut. Il est un athlète déjà capable d’avoir un impact, avec son bull-rush ou au sol, et avec un peu plus de technique il a le potentiel pour être un défenseur complet sur l’extérieur.

Projection

  • 1er tour. Top 10.

Jermaine Johnson II

  • Ville de naissance : Eden Prairie (Minnesota)
  • Age : 23 ans
  • Lycée : Eden Prairie
  • Université : Florida State
  • Recrutement : 2 étoiles puis 4 étoiles (post JUCO)

Le parcours de Jermaine Johnson II n’est pas le plus simple. Prospect 2 étoiles à la sortie du lycée, il n’est pas éligible à la D1 du fait de résultats scolaires trop faibles. Il part donc pour le JUCO et passe 2 ans à l’Independance Community College (on a ainsi pu le voir dans la série Netflix Last Chance U). Excellent avec ICC, et enfin éligible académiquement, il obtient un rating de 4 étoiles et est activement recruté par Georgia.

Hélas pour Johnson, il n’arrive pas à faire mieux qu’un rôle secondaire dans la rotation des Bulldogs, et il est souvent aligné au poste de linebacker. Malgré les bonnes paroles de Kirby Smart, il n’est pas heureux à Georgia et décide de se transférer à Florida State pour booster sa cote NFL. Et avec les Seminoles, c’est l’explosion. Enfin très utilisé, à sa position naturelle, il signe une grosse production et est enfin reconnu nationalement. En fin de saison, il est nommé Meilleur Défenseur de la conférence ACC.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2019Georgia92021.5
2020Georgia71655
2021Florida State127017.511.5

Points forts

  • Excellent “edge-setter”. Solide contre le jeu au sol et à l’aise en couverture s’il faut suivre à la culotte un TE.
  • Arsenal de mouvements pass-rush fourni.
  • Excellent ratio vitesse/puissance.
  • Gros moteur et endurance.

Points faibles

  • Expérience limitée. Une seule grosse saison au poste de DE.
  • Léger manque physique à prévoir face à des OL massifs de NFL.

Résumé

Les qualités de Jermaine Johnson II se projettent très bien en NFL, aussi bien physiquement qu’athlétiquement. Des ajustements sont évidemment nécessaires et il doit progresser un peu comme pur pass-rusher, mais il est déjà très bon sur les phases au sol et peut rapidement être sur un terrain.

Projection

  • 1er tour. Top 15.

George Karlaftis

  • Ville de naissance : Athènes (Grèce)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : West Lafayette
  • Université : Purdue
  • Recrutement : 4 étoiles

Né en Grèce, George Karlaftis a déménagé aux États-Unis à l’âge de 13 ans. Dans son pays natal, il jouait au water-polo, et il s’est finalement mis tard au football américain. Quand il arrive au lycée, dans l’Indiana, il est tout de même un athlète déjà abouti, qui est champion régional en lancer du poids. En plus de ça, il domine sur les terrains de football américain, avec notamment 332 plaquages et 41 sacks durant sa carrière « high school ». Un des meilleurs prospects de l’état de l’Indiana, il est noté 4 étoiles et est vu comme le DE numéro 4 du pays en 2019. Il reçoit de nombreuses offres, locales et prestigieuses, mais décide de rester dans sa localité d’adoption en s’engageant avec Purdue.

George Karlaftis - Draft NFL 2022
George Karlaftis avec les Boilermakers (photo : NFL)

Chez les Boilermakers, Karlaftis s’impose rapidement comme titulaire et il signe très vite des grosses performances (54 plaquages, 7,5 sacks). Sa saison 2020 ne se résume qu’à quelques matchs du fait du Covid et d’une blessure, mais il revient bien pour sa dernière année. Il termine 2021 comme membre de l’équipe-type de la conférence Big Ten, et comme finaliste pour le trophée Ted Hendricks (meilleur DE du pays).

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2019Purdue1254177.5
2020Purdue2422
2021Purdue1239104.5

Points forts

  • Puissance en pass-rush, force du haut du corps pour renverser les OL. Il peut même attaquer depuis l’intérieur. Mentalité de combattant qui va avec.
  • Technicien : Mains et palette de mouvements.

Points faibles

  • Flexibilité moins bonne que des « speed-rushers » pour gagner constamment sur l’extérieur.
  • Moins bon sur les phases au sol : Angles et technique de plaquage.

Résumé

George Karlaftis a encore besoin de progresser au sol et de se polir techniquement sur l’extérieur. Sa puissance, si bien coachée, peut déjà faire des dégâts. Son potentiel est important, et il peut devenir une arme de destruction massive.

Projection

  • 1er tour

David Ojabo

  • Ville de naissance : Port Harcourt (Nigeria)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : Blair Academy
  • Université : Michigan
  • Recrutement : 4 étoiles

David Ojabo est né au Nigeria. A l’âge de 7 ans, il déménage en Écosse, avant de partir pour les États-Unis à l’âge de 15 ans. C’est ici qu’il ajoute le basket et le sprint à sa liste de sports. Son premier match de football américain, il le joue en 2017, et il attire rapidement les recruteurs. Malgré sa très faible expérience, il est noté 4 étoiles dès 2019 et reçoit plusieurs belles propositions, dont Michigan.

Lors de sa première année chez les Wolverines, il a très peu de temps de jeu, puis en 2020, il joue surtout dans les équipes spéciales. Enfin titulaire en 2021, il explose à l’opposé d’Aidan Hutchinson et est nommé dans la 2ème équipe-type du pays.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2020Michigan1100
2021Michigan13351211

Points forts

  • Pass-rusher naturel techniquement. Il a déjà une palette de mouvements développée et un plan d’attaque et/ou de réaction.
  • Pass-rusher naturel physiquement. Explosif, intense, agile, mobile et rapide (10.83 secondes sur le 100m au lycée).

Points faibles

  • Expérience très limitée. Seulement 5 ans de football américain. Peu de temps de jeu à Michigan jusqu’en 2021.
  • Encore léger sur les phases de jeu au sol. Doit apprendre à lire le jeu.
  • Blessure lors de son Pro Day (talon d’Achilles).

Résumé

Oui, David Ojabo a très peu d’expérience, mais c’est assez incroyable qu’il ait un tel niveau technique avec une seule saison comme titulaire à haut niveau. Son potentiel est énorme, peut-être le plus important de cette Draft 2022. Il peut déjà avoir un impact comme spécialiste du pass-rush dans certains systèmes, et avec de l’apprentissage, il peut devenir une star. Il était mon 3ème prospect à la position avant sa blessure, et il devrait tout de même rester une cible au 1er tour dans de nombreux « draft board ».

Projection

  • 1er tour

Boye Mafe

  • Ville de naissance : Golden Valley (Minnesota)
  • Age : 23 ans
  • Lycée : Hopkins
  • Université : Minnesota
  • Recrutement : 3 étoiles

Grandir dans une petite ville du Minnesota n’est pas évident pour se faire remarquer, et Boye Mafe en a fait les frais. Prospect 3 étoiles à la sortie du lycée d’Hopkins, il ne reçoit que des offres en provenance de la FCS dans un premier temps. Finalement, quelques propositions finissent par arriver de FBS, à commencer par Wyoming, puis localement avec Minnesota.

Lorsqu’il arrive chez Golden Gophers, Mafe n’a pas vraiment de poste défini. Assez light, il doit travailler physiquement lors de sa première année, et cela commence à payer en 2018 avec un peu de temps de jeu. Sa progression est constante lors des deux saisons suivantes, avec un vraie explosion en 2021 et un des plus gros impacts sur l’extérieur dans la conférence Big Ten.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2018Minnesota6120.50.5
2019Minnesota7143.53
2020Minnesota6275.54.5
2021Minnesota1234107

Points forts

  • Vitesse d’exécution et de jeu. Premier pas explosif, vitesse de poursuite et soudaineté dans les changements de direction.
  • Gros moteur. Endurance.
  • Capable de couvrir face aux RB au 1er niveau si besoin.

Points faibles

  • Soucis contre le jeu au sol. Du mal à se dégager des blocks et manque d’instinct vers la balle.
  • Joue plus sur ses qualités athlétiques que sur sa technique en pass-rush. Palette à développer.

Résumé

La progression constante de Boye Mafe est encourageante et lui a permis d’exploser lors de sa dernière année avec Minnesota. Il a confirmé lors de Senior Bowl, et sa cote a bien grimpé depuis. Il est l’un des joueurs les mieux dotés athlétiquement, mais il doit encore progresser techniquement et s’améliorer au sol pour devenir un titulaire en NFL. Il n’est pas exclu qu’il trouve un rôle de spécialiste pass-rush assez vite.

Projection

  • 2ème tour

Arnold Ebiketie

  • Ville de naissance : Yaounde (Cameroun)
  • Age :
  • Lycée : Albert Einstein
  • Université : Penn State
  • Recrutement : 3 étoiles

Né au Cameroun, Arnold Ebiketie arrive ensuite aux États-Unis où il devient rapidement un athlète remarquable. Il touche au basket, à l’athlétisme et au foot US où il joue WR et LB. C’est en défense où il est le meilleur, et il signe deux dernières années lycée ultra prolifiques (30 sacks, 50 TFL). Malgré tout, il est peu recruté et décide de rejoindre Temple.

Chez les Owls, il travaille pour s’améliorer pendant 3 ans, et montre enfin tout son talent en 2020, malgré le Covid. Il termine leader de son équipe en TFL, sacks et fumbles, et est élu dans la 2ème équipe-type de la conférence ACC. Il décide alors de transférer au niveau supérieur, à Penn State, où il va confirmer et même exploser en 2021. Grâce à ses performances, il est élu dans l’équipe-type de la Big Ten.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2018Temple3400
2019Temple71222
2020Temple6428.54
2021Penn State1262189.5

Points forts

  • Pass-rusher développé. Arsenal de mouvements étoffé, bon usage des mains. Bons angles et timing sur ses attaques.
  • Il sait gagner par sa puissance ou par sa vitesse.

Points faibles

  • Peu d’expérience sur les phases au sol. Pas son point fort, du fait de lacunes techniques.
  • Pas le défenseur le plus explosif. Il est rarement le premier joueur en action après le snap.

Résumé

Comme au lycée, il ne va peut-être pas être le pass-rusher le plus observé. Mais Arnold Ebiketie a fait ses preuves avec une saison 2021 excellente, au plus haut niveau. Sa technique est déjà digne d’un vétéran sur certains aspects et cela peut faire rapidement de lui une arme comme spécialiste pass-rush, en attendant de finir son développement.

Projection

  • 2ème tour

Nik Bonitto

  • Ville de naissance : Fort Lauderdale (Florida)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : St Thomas Aquinas
  • Université : Oklahoma
  • Recrutement : 4 étoiles

Le talent de Nik Bonitto a été visible très tôt, et il a été cultivé au sein du très réputé lycée St Thomas Aquinas de Fort Lauderdale. Prospect 4 étoiles à sa sortie, il est convoité par de nombreux programmes (Alabama, Ohio State, Georgia, LSU…) et son choix se porte sur Oklahoma.

En 2018, il ne joue pas et se concentre sur le travail physique, notamment pour ajouter de la masse. Il obtient du temps de jeu l’année suivante, au poste de linebacker extérieur. En 2020, il continue sa progression avec des stats en augmentation malgré le nombre réduit de matchs. Lors de sa dernière saison, son rôle change et il est utilisé comme un vrai pass-rusher par les Sooners, ce qui est une véritable libération pour son talent.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2018Oklahoma2300
2019Oklahoma13436.53.5
2020Oklahoma103311.59
2021Oklahoma1139157

Points forts

  • Explosif, ultra remuant et très agile. Il peut échapper aux OL et trouver des brèches.
  • Bel arsenal de mouvements en pass-rush.  
  • Expérience comme LB qui le rend polyvalent. Il peut descendre en couverture.

Points faibles

  • Petit et « light » pour un edge-rusher NFL.
  • Ne va pas « gagner » ses duels en puissance.
  • Pas formidable sur les phases au sol.

Résumé

Son physique peut effrayer certaines franchises et l’empêcher de jouer sur toutes les phases au niveau supérieur. Cependant, il a les qualités pour être un spécialiste du pass-rush qui peut parfois dépasser sa fonction.

Projection

  • 2ème tour

Cameron Thomas

  • Ville de naissance : San Diego (Californie)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : Carlsbad
  • Université : San Diego State
  • Recrutement : 3 étoiles

Dans son lycée de Carlsbad, en Californie, Cameron Thomas jouait DL, LB et TE. Bon à chaque poste mais pas dominant, il est noté 3 étoiles et reçoit peu d’offres de la part d’universités prestigieuses. Il décide de partir un peu plus au sud et de rejoindre sa ville natale : San Diego, et son frère qui jouait OL pour les Aztecs.

Lors de sa première année, en 2018, il travaille physiquement car il n’a pas encore un physique d’edge-rusher à ce moment. Il s’entraîne notamment beaucoup avec son frère. Et cela paie car en 2019, il devient titulaire, aux postes de NT et DT. Il termine la saison dans l’équipe-type de la conférence Mountain West, une distinction qu’il conservera chaque année ensuite. Il confirme en effet en 2020, avant de faire un grand pas en avant comme DE lors de sa dernière saison.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2019San Diego State124995.5
2020San Diego State7359.54
2021San Diego State147120.510.5

Points forts

  • Polyvalent. A joué partout sur le ligne défensive des Aztecs. Il a été performant à l’intérieur puis à l’extérieur.
  • Difficile à contenir en 1 contre 1. Mains puissantes à l’impact et mouvements pour se désengager des blocks. Même lorsqu’il était pris par 2 ou 3 OL, ce n’était pas un problème.

Points faibles

  • Tendance à tirer la langue en fin de match. Manque d’endurance ou trop d’intensité au début ?
  • Torsion, flexibilité moyennes pour constamment gagner sur l’extérieur.

Résumé

La polyvalence et les qualités de Cameron Thomas font de lui un prospect très intéressant, qui est assez facile à projeter dans n’importe quel type de défense. Au minimum, il sera un backup impactant, avec le potentiel pour être un titulaire.

Projection

  • 2ème ou 3ème tour

Drake Jackson

  • Ville de naissance : Corona (Californie)
  • Age : 20 ans
  • Lycée : Centennial
  • Université : USC
  • Recrutement : 4 étoiles

A sa naissance, son père avait dit qu’il serait un jour OLB des Trojans. Une destinée qui est devenue réalité. Avant ça, Drake Jackson a rapidement été au-dessus du lot dans sa ville de Corona en Californie, et il s’est illustré par son physique et ses prouesses comme pass-rusher. Noté 4 étoiles, et prospect numéro 10 en Californie, il reçoit de nombreuses offres, surtout de la Pac-12. Et même s’il hésite avec Arizona State, son destin était d’aller à USC.

Jackson est titulaire dès le premier match avec les Trojans, au poste de DE. Et il termine la saison comme leader de son équipe en TFL (11.5) et sacks (5.5). Une maladie lui fait perdre du poids durant l’intersaison qui suit, et il joue OLB en 2020. Il reste néanmoins prolifique sur les quelques matchs de cette saison raccourcie. Il confirme à cette position lors de sa dernière année et figure dans la 2ème équipe-type de la Pac-12 pour la deuxième fois de suite.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2019USC114611.55.5
2020USC6205.52
2021USC103785

Points forts

  • Agilité et torsion excellentes, ce qui est très important pour un pass-rusher. Il sait échapper aux blocks.
  • Polyvalence DE/OLB. Il sait également mettre la pression depuis l’intérieur et descendre en couverture.
  • Belle vitesse de jeu. Il peut finir les actions rapidement et ses longs bras aident.

Points faibles

  • Manque de puissance sur les phases au sol. Plaqueur moyen.
  • Joue sur sa vitesse. S’il ne bat pas son bloqueur, il peut avoir du mal à s’en défaire.

Résumé

Drake Jackson est encore jeune et il possède une belle marge de progression. L’équipe qui va le drafter devra le développer, sur sa technique de pass-rush et sur sa défense au sol. Il peut devenir un pass-rusher impactant, que ce soit les mains au sol sur la ligne ou debout comme OLB.

Projection

  • 2ème ou 3ème tour

Kingsley Enagbare

  • Ville de naissance : Atlanta (Georgia)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : Hapeville Charter Academy
  • Université : South Carolina
  • Recrutement : 4 étoiles

Même si sa note de 3 étoiles n’était pas folle, Kingsley Enagbare sortait du lot au lycée et il était vu comme l’un des meilleurs prospects du pays au poste de DE en 2018. Bien recruté, notamment dans son état (Georgia), il envisage aussi Notre Dame, mais décide finalement de rejoindre South Carolina avant même sa dernière année lycée. Et il n’a jamais remis en question ce choix.

Il obtient du temps de jeu dès sa première année avec les Gamecocks, et s’illustre au sein des équipes spéciales. Il obtient un statut de titulaire la saison suivante et commence à avoir un bel impact. En 2020, sa progression continue et il fait partie de l’équipe-type de la SEC malgré une fin de saison prématurée pour se faire opérer de la hanche. Il revient en 2021 où il est plus irrégulier.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsPlaquagesTFLSacks
2018South Carolina92031
2019South Carolina102773.5
2020South Carolina83076
2021South Carolina124474.5

Points forts

  • Mains violentes à l’impact. Long bras. Il gagne souvent le premier contact.
  • Un des joueurs avec le plus de « win rate » (taux de victoire) et de pressions en 2021. Capable également de faire des dégâts à l’intérieur.
  • Gros moteur.

Points faibles

  • Soucis contre le jeu au sol. Mauvaise lecture du jeu qui lui fait prendre du retard. Plaquages manqués.
  • Brouillon techniquement. Irrégulier.

Résumé

Kingsley Enagbare n’est pas un prospect facile à analyser sur ce poste d’edge-rusher. Il n’est clairement pas un « produit fini », il doit s’améliorer techniquement en pass-rush, et il doit progresser dans sa compréhension du jeu sur les phases de courses pour être plus régulier. Cependant, il a montré qu’il était capable de souvent gagner ses duels et peut se faire une place comme spécialiste pass-rush à court-terme.

Projection

  • 2ème ou 3ème tour