La position de running-back fait débat en NFL moderne, et même si son importance est parfois remise en question, elle reste fondamentale pour de nombreuses équipes et pour certains systèmes. Aucun joueur ne se détache réellement dans cette cuvée 2022, et il n’y a pas de star, à priori. Cependant, de nombreux joueurs, aux profils différents, devraient animer les tours du milieu de la Draft.


Breece Hall

  • Ville de naissance : Omaha (Nebraska)
  • Age : 20 ans
  • Lycée : Wichita Northwest
  • Université : Iowa State
  • Recrutement : 4 étoiles

Véritable star au lycée de Wichita Northwest, Breece Hall affole les compteurs avec plus de 2 000 yards au sol lors de chacune de ses deux dernières années, et 65 touchdowns sur la même période. Noté 4 étoiles, il est recruté par de nombreux programmes du Power 5 et son choix final se porte sur Iowa State.

Dès sa première saison chez les Cyclones, en 2019, il est lancé titulaire pour prendre le relais de David Montgomery, qui est parti en NFL. Rapidement au niveau, il figure dans la 2ème équipe-type de la conférence Big 12 en fin d’année. Mais ce n’est qu’un échauffement et Hall explose en 2020, en terminant leader de FBS avec 1 572 yards au sol. Il confirme en 2021, en marquant comme l’année précédente plus de 20 touchdowns. Lors des deux saisons, il fait partie des équipes-types du pays, est nommé Meilleur Joueur Offensif de la Big 12, et il est dans le top 10 pour le trophée Heisman.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRush YardsRush TDRéceptionsRec YardsRéc TD
2019Iowa State128979232521
2020Iowa State121 57221231802
2021Iowa State121 47220363023

Points forts

  • Patience. Il attend que les brèches s’ouvrent pour les exploiter au mieux.
  • Bon receveur. Difficile à stopper en mouvement.
  • Vitesse. Capable de marquer des longs touchdowns.
  • Énorme production avec Iowa State. Point central de l’attaque.

Points faibles

  • Pas hyper puissant. Ne casse finalement que peu de plaquages.
  • A déjà beaucoup joué.

Résumé

Les qualités montrées par Breece Hall chez les Cyclones font de lui l’un des RB les plus attractifs de cette cuvée 2022. Il a montré qu’il pouvait mener la charge dans une équipe qui joue beaucoup au sol, et il peut déjà occuper ce même rôle dans une équipe de NFL qui utilise beaucoup le jeu de courses.

Projection

  • 2ème tour

Kenneth Walker III           

  • Ville de naissance : Arlington (Texas)
  • Age : ?
  • Lycée : Arlington
  • Université : Michigan State
  • Recrutement : 3 étoiles

Malgré une production XXL au lycée, Kenneth Walker III n’est noté « que » 3 étoiles et il ne reçoit que très peu d’offres. Il opte ainsi pour Wake Forest, où il fait partie de la rotation mais n’arrive pas à s’imposer comme titulaire. Pas à son aise, il décide alors d’entrer dans le portail des transferts et rejoint Michigan State.

A East Lansing, il a l’opportunité d’être titulaire et il explose en 2021. Il gagne ainsi 1 636 yards et marque 18 touchdowns au sol, de quoi être élu All-American, remporter les trophées Doak Walker (top RB) et Walter Camp (joueur de l’année), et terminer 6ème dans les votes pour le trophée Heisman.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRush YardsRush TDRéceptionsRec YardsRéc TD
2019Wake Forest1357943170
2020Wake Forest7579133300
2021Michigan State121 6361813891

Points forts

  • Coureur complet. Il peut gagner avec sa puissance ou sa vitesse. Vision également très bonne.
  • Explosif. Il attaque les brèche et sa 2ème accélération est excellente.
  • Équilibre et agilité. Il casse des plaquages.

Points faibles

  • Manque d’engagement et de technique en pass-protection.
  • Peu utilisé dans le jeu de passes.

Résumé

En 2021, Kenneth Walker III a enfin eu la chance de s’exprimer et il s’est fait entendre en étant l’un des meilleurs RB du pays. Sa cote a ainsi beaucoup augmenté lors des derniers mois. Il manque encore d’expérience comme receveur et il a des lacunes en protection, et cela empêche sa projection comme « 3 down RB » qui peut jouer toutes les actions. Il en a le potentiel, et en attendant, il peut déjà être sur le terrain sur les 1ers et 2nds downs pour faire des dégâts grâce à son dynamisme.

Projection

  • 2ème tour

Isaiah Spiller                

  • Ville de naissance : Spring (Texas)
  • Age : 20 ans
  • Lycée : Klein Collins
  • Université : Texas A&M
  • Recrutement : 4 étoiles

Issu d’une famille de sportifs, Isaiah Spiller a rapidement montré qu’il pouvait continuer cette tendance. Au lycée, il devient un prospect 4 étoiles en totalisant notamment 3 587 yards et 53 touchdowns. Au moment du choix de l’étape suivante de sa carrière de sportif, il fait face à un dilemme. Doit-il rejoindre Texas A&M, comme son père (qui était TE), ou doit-il aller à Oklahoma, pour suivre les trace de son idole Adrian Peterson. En 2017, il penche vers la deuxième destination, mais l’année suivante, il décide de suivre la voie familiale et s’engage avec les Aggies.

Rapidement, Spiller devient le RB titulaire de Texas A&M, et il passe la barre des 100 yards sur son premier match. Il termine sa première année proche des 1 000 yards, et avec 10 TD. Il va conserver son rendement lors des deux saisons suivantes, et passer cette barre des 1 000 yards à chaque fois. Il s’est imposé comme une référence dans la conférence SEC et dans le pays au poste de running-back.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRush YardsRush TDRéceptionsRec YardsRéc TD
2019Texas A&M1394610292030
2020Texas A&M101 0369201930
2021Texas A&M121 0116251891

Points forts

  • RB physique. Il est très puissant au niveau des jambes et n’hésite pas à baisser les épaules au contact pour casser des plaquages ou gagner des yards supplémentaires. Difficile à faire tomber.
  • Excellente vision. Patient, il attend la bonne brèche et sait naviguer.
  • Bonnes mains et solide en protection.

Points faibles

  • Vitesse de pointe limitée. Peut se faire rattraper.
  • Parfois trop patient, il a tendance à « danser » plutôt que d’avancer.

Résumé

Isaiah Spiller n’est pas forcément « élite » dans un domaine, mais il est un RB puissant qui sait tout faire. En conséquence, il pourrait avoir un rôle rapidement dans une rotation, avec un potentiel de RB1 à terme s’il peaufine son jeu.

Projection

  • 2ème tour

Brian Robinson Jr

  • Ville de naissance : Tuscaloosa (Alabama)
  • Age : 23 ans
  • Lycée : Hillcrest
  • Université : Alabama
  • Recrutement : 4 étoiles

On ne peut pas faire plus Alabama que Brian Robinson Jr, qui est né à Tuscaloosa, la ville de la prestigieuse université locale où il finira par jouer. C’était d’ailleurs son objectif dès le lycée, et ses performances lui ont permis d’y croire. Prospect 4 étoiles, il faisait partie du top 10 des joueurs de l’état. Et lorsque l’offre des Crimson Tide est arrivée, le choix a été facile.

Brian Robinson Jr - Draft NFL 2022
Brian Robinson Jr est un RB au style puissant (photo : Saturday down South)

Lorsqu’il arrive sur le campus, la concurrence est féroce au sein de l’équipe, avec des RB comme Josh Jacobs, Damien Harris ou Najee Harris. Pendant 4 ans, il n’a qu’un rôle dans la rotation et s’illustre en marquant quelques touchdowns. Mais sa patience finit par payer et en 2021, il a enfin l’opportunité d’être titulaire. Robinson Jr répond présent et signe une excellente année. Membre de l’équipe-type de la conférence SEC, il devient le dernier produit de la « fabrique » Nick Saban.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRush YardsRush TDRéceptionsRec YardsRéc TD
2017Alabama61652000
2018Alabama92722000
2019Alabama134415111240
2020Alabama1348366260
2021Alabama141 34314352962

Points forts

  • RB physique. Approche agressive, il veut rentrer dans ses adversaires et avancer pour gagner le plus de yards possibles.
  • Grosse menace en redzone.
  • Mains sûres, 0 fumble en 2021.
  • Peu d’usure (temps de jeu limité jusqu’en 2021) et pas d’historique de blessure.

Points faibles

  • Pas très explosif. Il ne fera pas la différence avec sa vitesse.
  • Besoin de progresser en protection.

Résumé

Il n’a peut-être pas le talent de certains RB passés par Alabama, et il lui manque certaines qualités athlétiques pour être un vrai « 3 downs RB » en NFL, mais Brian Robinson Jr reste un profil intéressant. Son style puissant peut lui permettre d’avoir de l’impact sur des situations de gains courts et en redzone.

Projection

  • 3ème tour

Dameon Pierce

  • Ville de naissance : Bainbridge (Georgia)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : Bainbridge
  • Université : Florida
  • Recrutement : 4 étoiles

Star du lycée de Bainbridge, dans l’état de Georgia, Dameon Pierce inscrit son nom dans les livres de records avec ses 6 779 yards et 92 touchdowns en 4 ans. Particulièrement dominant lors de sa dernière saison, il affiche 2 123 yards et 32 touchdowns. De quoi attirer de nombreuses universités, comme Alabama, Auburn, Georgia ou Miami. Et sa décision finale se porte sur Florida.

En arrivant chez les Gators, il intègre immédiatement la rotation et commence à produire. Mais ce rôle ne s’étendra jamais réellement durant son temps à Gainesville, la faute notamment au talent constamment présent au poste de RB. 2021 reste tout de même sa meilleure saison, avec un rôle important sur les gains courts (13 TD) et dans le jeu aérien.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRush YardsRush TDRéceptionsRec YardsRéc TD
2018Florida1142425201
2019Florida1230544300
2020Florida125034171561
2021Florida1357413192163

Points forts

  • Joueur “compact”, dense. Il est une boule de muscle et son centre de gravité est bas. Cela lui permet d’avoir beaucoup de puissance au contact. Esprit de compétiteur qui va avec.
  • Bonne vision. Patience pour trouver les brèches et les exploiter.
  • Solide en protection. Envie de protéger son QB.

Points faibles

  • Pas spécialement rapide. Potentiel de longues courses limité.
  • Parfois hésitant sur les changements de direction et les feintes.
  • Jamais un vrai RB1 au niveau universitaire.

Résumé

Dameon Pierce n’a jamais été le RB numéro 1 des Gators, mais cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas le devenir en NFL. Complet, il peut rester sur le terrain sur toutes les phases car il est un bon receveur et un protecteur solide. Dans un premier temps, il devrait rester un RB de rotation, capable d’avoir un impact positif sur les situations de gains courts.

Projection

  • 3ème ou 4ème tour

James Cook

  • Ville de naissance : Miami (Florida)
  • Age : 22 ans
  • Lycée : Miami Central
  • Université : Georgia
  • Recrutement : 3 étoiles

Le nom vous est surement familier, et pour cause, car James Cook est le petit frère de Dalvin Cook, le RB star des Vikings. Son frère a d’ailleurs toujours été une inspiration pour James, même s’il a décidé de suivre son propre chemin après le lycée. Plutôt que d’aller à Florida State comme Dalvin, ce qui était son idée initiale, il choisit finalement de rejoindre Georgia et son programme reconnu pour produire des talents NFL.

Chez les Bulldogs, il arrive dans un effectif très chargé au poste de running-back, avec notamment D’Andre Swift ou Zamir White. Membre important de la rotation, il ne deviendra jamais le vrai RB numéro 1 de l’équipe. Mais à chaque fois qu’il a l’opportunité de se montrer, il le fait, notamment avec ses qualités de receveur et sa capacité à produire des « big plays ». Son rôle augmente tout de même un peu lors des deux dernières saisons, et il s’est montré très bon en 2021, pour aider Georgia à aller chercher le titre.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRush YardsRush TDRéceptionsRec YardsRéc TD
2018Georgia1028428890
2019Georgia131882161320
2020Georgia83033162252
2021Georgia157287272844

Points forts

  • Excellent receveur. Bonne mains. Trop vif pour les LB qui veulent le couvrir.
  • Capacité d’arrêt et d’accélération supérieure. Très bon aussi sur les feintes et les changements de direction.
  • « Home-run ». Passé de sprinteur, capable de « big plays ».

Points faibles

  • Manque de puissance pour être un « 3 downs RB ». Se ressent notamment en protection.
  • Pas la meilleure vision. Identification des brèches aléatoire.

Résumé

James Cook est en fait une version plus petite de Dalvin Cook au poste de RB, et clairement moins puissant. Cependant, il est peut-être le meilleur receveur à la position de cette Draft et son explosivité le rend très dangereux balle en main. Il peut avoir un rôle dans une rotation, comme hybride RB/WR.

Projection

  • 3ème ou 4ème tour

Kyren Williams

  • Ville de naissance : Saint Louis (Missouri)
  • Age : 21 ans
  • Lycée : St John Vianney
  • Université : Notre Dame
  • Recrutement : 4 étoiles

Kyren Williams a grandi à Saint Louis, et il s’est révélé comme une star offensive dans son lycée. Que ce soit comme WR ou RB, sa production a été énorme, et il jouait même en défense. Lors de sa dernière année, ses stats sont incroyables, avec 2 035 yards et 26 touchdowns au sol, 725 yards dans les airs, 92 plaquages, 5 sacks et 8 interceptions… Noté 4 étoiles, il est activement recruté par de nombreuses universités, partout dans le pays. Son choix se porte sur Notre Dame.

Lors de la première année, Williams obtient peu de temps de jeu, notamment pour éviter de « manger » 1 année de son éligibilité. En 2020, il est lancé titulaire et son explosion est rapide. Avec 1 125 yards et 13 touchdowns au sol et un bon travail dans les airs, il est élu Rookie de l’année dans la conférence ACC. Il confirme la saison suivante, avec encore plus de 1 000 yards au sol et une nouvelle production solide dans les airs.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRush YardsRush TDRéceptionsRec YardsRéc TD
2019Notre Dame2260130
2020Notre Dame121 12513353131
2021Notre Dame121 00214423593

Points forts

  • Athlète fluide. Bons changements de direction. Grosse accélération.
  • Ancien WR. Excellentes mains, sens des routes.
  • Volontaire et solide en protection. Sait identifier les blitzs.

Points faibles

  • Petit et « light » pour un RB de NFL à plein temps. Il ne fera pas la différence par la puissance.
  • Quelques soucis de fumbles.

Résumé

Son gabarit peut l’empêcher d’être un vrai RB1 en NFL, mais Kyren Williams peut-être une arme très intéressante dans le bon système. Dans une équipe qui utilise ses running-backs dans son jeu de passes, il aura une place rapidement dans la rotation et sur les 3rd downs.

Projection

  • 3ème ou 4ème tour

Rachaad White

  • Ville de naissance : Kansas City (Missouri)
  • Age : 23 ans
  • Lycée : Center
  • Université : Arizona State
  • Recrutement : 3 étoiles

Originaire de Kansas City, Rachaad White pratiquait le football américain et le basketball au lycée, et il était peut-être encore plus fort dans le deuxième sport. Mais c’est bien sur les terrains verts qu’il voulait continuer l’aventure. Une blessure lors de son année junior l’a un peu empêché d’être dans les radars des recruteurs, et malgré une saison à plus de 2 000 yards au total la saison suivante, il n’a pas reçu d’offre de Division I.

White décide alors de partir pour l’université du Nebraska à Kearney, en D II, mais il ne s’y trouve pas à sa place. Il prend alors la direction de la Californie et du monde JUCO, au Mount San Antonio Community College. Discret lors de sa première année, il explose enfin en 2019, avec 1 264 yards et 10 touchdowns au sol. Enfin noté, 3 étoiles, il reçoit l’intérêt de la D I. Dans un premier temps, il semble se diriger vers UCLA, mais part finalement pour Arizona State.

Malgré une préparation compliquée, du fait d’une arrivée tardive sur le campus et du Covid, Rachaad White parvient à terminer leader de son équipe au sol et dans les airs sur les 4 matchs joués. 2021 est l’année de l’explosion au niveau national, avec 1 000 yards au sol et une grosse production dans les airs. Il commence ainsi à faire parler de lui, et le Senior Bowl n’a fait que confirmer son ascension dans les « draft boards ».

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéMatchsRush YardsRush TDRéceptionsRec YardsRéc TD
2020Arizona State4420581511
2021Arizona State111 00015434561

Points forts

  • Excellent dans les espaces. Patience et vision. Mouvements et feintes pour échapper aux plaquages.
  • Sait encaisser les plaquages. Capacité à gagner des yards après contact.
  • Très bon dans les airs. Il peut même être aligné comme WR.

Points faibles

  • Besoin de progresser en pass-protection.
  • Tendance à « dancer » un peu et perd des opportunités d’avancer. Besoin d’un peu plus de discipline sur les courses pour être plus efficace.

Résumé

Rachaad White n’est pas le prospect parfait, avec son style qui peut ressembler à son parcours : sinueux. Grâce à ses qualités de receveur et de « playmaker », il peut rapidement avoir un rôle sur 3rd down, et il a le potentiel pour grimper dans la hiérarchie avec le temps.

Projection

  • 3ème ou 4ème tour