La classe 2021 de Cornerbacks s’annonce particulièrement intéressante. Plusieurs gros talents devraient sortir dès le 1er tour, et certains joueurs vont même surement entendre leurs noms très tôt. Mais ce qui est le plus fort est la profondeur, avec un nombre important de profils intrigants à prendre lors du 2ème jour de la Draft.


Patrick Surtain II

  • Université : Alabama
  • Prospect 5 étoiles

Au lycée American Heritage, en Floride, Patrick Surtain II a été coaché par son père. Patrick Surtain a joué 11 ans en NFL, participant notamment à 3 Pro Bowls au début des années 2000 avec les Miami Dolphins. Dans cette école, le fiston formait un formidable duo avec Tyson Campbell, un autre CB qui se présente à la Draft cette année. Prospect 5 étoiles, Patrick Surtain II a reçu plus de 30 offres et a décidé de s’engager avec Alabama.

Fort de cette formation par son père, il est l’un des rares CB à débuter dès sa première saison universitaire, en 2018. Lors des deux dernières années, il est titulaire chez les Crimson Tide et est l’un des meilleurs Cornerback du pays. Très rarement pris à défaut, il cède moins de 65 yards lors de chaque match qu’il joue. Champion en 2020 avec Alabama, il est également élu Meilleur Défenseur de la SEC, et est nommé dans l’équipe-type de la conférence et du pays.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2018AlabamaSEC153717
2019AlabamaSEC124228
2020AlabamaSEC133719

Points positifs

  • Techniquement presque irréprochable. Régulier, il est déjà prêt à démarrer en NFL.
  • Surtain excelle en couverture, aussi bien en zone qu’en individuelle.
  • Excellent reconnaissance des routes des WR. Très rarement pris à défaut.
  • Bel apport sur les phases au sol.

Points négatifs

  • Sa vitesse de pointe est la seule interrogation. Certains WR très rapide ont réussi à créer de la séparation.

Certains CB de cette classe sont des meilleurs athlètes que Patrick Surtain II, mais aucun n’est aussi avancé techniquement. Il possède l’ADN de la NFL et sera un titulaire dès la 1ère journée de sa saison rookie. A l’instant T, il est le meilleur Cornerback de cette classe 2021.


Caleb Farley

  • Université : Virginia Tech
  • Prospect 4 étoiles

Au lycée de Maiden, en Caroline du Nord, Caleb Farley jouait au poste de Quarterback, et il s’est offert quelques records. Lors de sa saison Senior, il affiche ainsi 1 776 yards et 21 touchdowns à la passe, ainsi que 2 574 yards (record) et 37 touchdowns au sol.  Au total durant ses années lycées, Farley affiche 10 425 yards et 124 touchdowns. Il reçoit plusieurs offres et s’engage rapidement avec Virginia Tech.

Chez les Hokies, son intention était de jouer en attaque, principalement WR. Blessé au genou, il manque finalement sa première saison et revient en 2018 au poste de Cornerback. La transition est très rapide et il s’impose rapidement comme une référence en défense. Il aurait été l’un des premiers CB sélectionné lors de la Draft 2020, mais a finalement décidé de rester une saison de plus à Virginia Tech…pour finalement ne pas jouer (opt-out).

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2018Virginia TechACC133627
2019Virginia TechACC1020412
2020Virginia TechACCOpt-out   

Points positifs

  • Transition ultra-rapide au post de CB. On ne dirait pas que ce n’est pas sa position naturelle.
  • Superbe combo taille/vitesse. Farley est suffisamment grand pour s’occuper des WR massifs, et assez rapide pour suivre les plus explosifs.
  • Excellent en couverture et très souvent dans la zone du ballon. Production intéressante (INT, PB).

Points négatifs

  • Une seule saison au poste de Cornerback. Cela se verra peut-être un peu plus au niveau supérieur.
  • Histoire de blessures. Genou en 2017. Soucis récurrents au dos.
  • Très peu d’expérience en « press-man ».
  • Des problèmes de plaquages manqués.

Pour un joueur qui n’a qu’une seule saison complète d’expérience au poste de Cornerback, Caleb Farley est déjà excellent. Il possède les traits physiques parfaits et joue la balle régulièrement. Cependant, ses soucis de blessures peuvent inquiéter les recruteurs. Il a d’ailleurs dû subir une petite intervention au dos récemment, et sa cote s’en ressent. Potentiellement le meilleur CB de cette classe, il pourrait passer derrière plusieurs autres joueurs à cause de ça.

Projection : 1er tour


Jaycee Horn

  • Université : South Carolina
  • Prospect 3 étoiles

Tout comme pour Patrick Surtain, ce nom peut vous dire quelque chose. Jaycee Horn est en effet le fils de Joe Horn, qui a joué WR en NFL entre 1996 et 2007. Drafté en 1996 par les Chiefs, il sera au top avec les Saints au début des années 2000, avec notamment 4 sélections au Pro Bowl. Il a totalisé 603 réceptions, 8 744 yards et 58 touchdowns dans l’élite.

Né en Georgie, Jaycee Horn ne fait pas tourner les têtes au lycée, mais est tout de même noté 3 étoiles et reçoit de belles propositions. Initialement, il souhaite partir pour le Tennessee, mais change finalement d’avis et rejoint South Carolina. Avec les Gamecocks, il s’impose rapidement et fait partie de l’équipe-type Freshman de la SEC en 2018. Des promesses confirmées lors de ses deux autres saisons.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2018South CarolinaSEC114508
2019South CarolinaSEC124009
2020South CarolinaSEC71626

Points positifs

  • CB physique. Veut dominer le WR en face de lui.
  • Mentalité. Horn a une grosse confiance en lui.
  • Particulièrement performant en couverture individuelle.
  • Progression constante durant sa carrière universitaire.

Points négatifs

  • Joue parfois trop physique et commet des pénalités.
  • Sa technique de plaquages mérite d’être peaufinée.

Jaycee Horn a le physique et la mentalité pour réussir au poste de Cornerback en NFL. Il est déjà un joueur capable d’être inséré dans une rotation au niveau supérieur, et peut devenir un joueur clé si sa progression continue sur le même rythme.

Projection : 1er tour


Greg Newsome II

  • Université : Northwestern
  • Prospect 3 étoiles

Né à Chicago, Greg Newsome joue dans l’équipe du lycée de Glenbard Nord avant de décider de rejoindre la fameuse IMG Academy en Floride pour booster sa cote. Grâce à une belle saison, il reçoit près de 30 offres. Mais cela ne change finalement pas grand-chose car Newsome décide de rester sur son choix initial, et rejoint Northwestern.

Avant 2020, le CB n’avait pas vraiment fait de bruit avec les Wildcats. Excellent lors de sa dernière saison universitaire, il n’a alloué que 12 réceptions sur 34 passes lancées vers lui, et moins de 100 yards au total. De quoi être élu dans l’équipe-type de la conférence Big Ten en fin d’année.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2018NorthwesternBig Ten62304
2019NorthwesternBig Ten83609
2020NorthwesternBig Ten31217

Points positifs

  • Patient, Newsome scanne très bien le terrain et est rarement pris à défaut. En 2020, il n’a quasiment pas alloué de gros gains (+ de 15 yards).
  • Joueur en vogue. Grosse saison 2020 et excellent « Pro Day ».

Points négatifs

  • Il a évolué surtout en zone avec Northwestern.
  • Du fait de blessures notamment, il n’a joué qu’une seule saison complète. On aurait aimé le voir un peu plus, notamment face à des WR « élites ».

Greg Newsome est un nom à la mode et l’un des joueurs qui a vu sa cote le plus augmenté depuis quelques mois. Désormais un choix régulier au 1er tour des Mock Draft, il devrait être l’un des premiers Cornerbacks appelé à la fin du mois.

Projection : Fin du 1er tour


Asante Samuel Jr

  • Université : Florida State
  • Prospect 4 étoiles

Encore un fils d’ancien joueur de NFL. Asante Samuel Sr avait été drafté par les Patriots en 2003 et il a passé 11 ans dans l’élite entre New England et Philadelphia principalement. Avec les Pats, il remporte 2 Super Bowls, et au total, il participe à 4 Pro Bowls et mène la NFL en interceptions à 2 reprises. Durant sa carrière, il affiche 434 plaquages, 51 interceptions et 6 touchdowns défensifs.

Asante Samuel Jr a fait ses armes au lycée de St Thomas Aquinas, en Floride, où il gagne notamment un titre régional. Il était un prospect très convoité à sa sortie en 2018 et a reçu une trentaine d’offres. Au finale, il choisit Florida State. Malgré une défense moyenne des Seminoles, il parvient à tirer son épingle du jeu dès 2019 et progresse encore lors de sa dernière année, avec notamment une sélection dans l’équipe-type de la conférence ACC.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2018Florida StateACC111809
2019Florida StateACC1249114
2020Florida StateACC83036

Points positifs

  • Asante Samuel Jr est un jouer très instinctif. Cela lui permet de souvent jouer la balle (Interceptions, Passes déviées).
  • Peut-être une qualité apprise par son père, il sait jouer avec les QB.
  • Fluide et rapide, il peut changer de direction avec aisance.

Points négatifs

  • Un peu petit. Il pourrait avoir du mal à se battre avec les WR plus grands et massifs de NFL.

Sa taille va être rédhibitoire pour certaines franchises, et un repositionnement sur le slot ou comme Safety sera surement envisagé par d’autres. Mais Asante Samuel Jr a déjà montré au niveau supérieur qu’il pouvait compenser par ses instincts et son intensité.

Projection : Fin du 1er tour / Début du 2ème tour


Eric Stokes

  • Université : Georgia
  • Prospect 3 étoiles

Dès ses jeunes années, Eric Stokes joue sur sa vitesse. Au lycée d’Eastside en Georgie, il remporte ainsi des titres régionaux sur le 100 et le 200 mètres. Une vitesse qu’il met également à profit au sein de l’équipe de football, où il joue en défense et en attaque. Noté comme un prospect 3 étoiles, il reste dans son État et s’engage avec les Bulldogs.

Après une première saison d’observation, Stokes va être titulaire lors de ses trois autres années avec Georgia. Très régulier, il doit tout de même attendre 2020 pour signer sa première interception. Dans la 2ème équipe-type de la SEC en 2019, il a terminé dans la 1ère en 2020.

Eric Stokes - Draft NFL 2021
Eric Stokes a été l’un des meilleurs CB de la conférence SEC en 2020 (photo : 247sports)

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2018GeorgiaSEC92009
2019GeorgiaSEC133809
2020GeorgiaSEC92044

Points positifs

  • Sa vitesse est évidemment un atout. Difficile de le semer en ligne droite.
  • Stokes a été peu testé par le QB adverses en 2020, un bon signe.
  • Il est très solide en « press-coverage ».

Points négatifs

  • Attention aux pénalités en NFL. Les mains qui trainent et le contact sont beaucoup plus sanctionnés qu’au niveau universitaire.
  • Moins de fluidité s’il doit changer de direction.

Solide et régulier, sans être spectaculaire, Eric Stokes était l’un des meilleurs CB de la conférence SEC en 2020. Son adaptation en NFL prendra peut-être un peu de plus de temps que certains, et les pénalités peuvent être un soucis au début.

Projection : 2ème tour


Tyson Campbell

  • Université : Georgia
  • Prospect 5 étoiles

Au sein du lycée American Heritage, en Floride, Tyson Campbell a formé un excellent duo avec Patrick Surtain. Les deux Cornerbacks ont notamment mené l’équipe à deux titres régionaux en 2016 et 2017. En plus de football américain, Campbell faisait partie de l’équipe d’athlétisme, et il a remporté des titres régionaux sur le 100 et le 200 mètres. Convoité par une vingtaine d’universités, il décide de rejoindre Georgia.

Avec les Bulldogs, il est titulaire dès sa première saison 2018, mais sa progression n’est pas au niveau attendu quelques années plus tard. Des blessures l’ont ralenti en 2019, mais lors de la dernière saison, il a été exposé par les très bons WR de la SEC.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2018GeorgiaSEC144501
2019GeorgiaSEC71504
2020GeorgiaSEC102915

Points forts

  • Taille et envergure idéales pour jouer Cornerback en NFL.
  • Très fluide, Campbell excelle sur les changements de direction.
  • Il est un excellent plaqueur.

Points faibles

  • Très peu de production avec Georgia.
  • Instincts douteux. Il est plus dans la réaction que dans l’anticipation.

Ancien prospect 5 étoiles, Tyson Campbell est encore un « produit non-fini ». Ses attributs physiques et athlétiques sont attirants, notamment pour jouer en « press-coverage », mais les performances au plus haut niveau sont encore trop moyennes. La question est de savoir s’il peut encore progresser au niveau supérieur.

Projection : 2ème tour


Elijah Molden

  • Université : Washington
  • Prospect 4 étoiles

Originaire de l’Oregon, Elijah Molden jouait Cornerback et Running-back pour le lycée de West Linn. Son père, Alex Molden, fait partie du Hall of Fame de l’université de l’Oregon et a joué 8 ans en NFL comme Cornerback. Elijah aurait pu suivre les traces de son père chez les Ducks, mais il a préféré écrire sa propre histoire, avec l’université du Washington.

Pas titulaire avant la saison 2019, Elijah Molden a tout de même beaucoup joué dès le début avec les Huskies. Ses prestations régulières lui permettent d’ailleurs d’apparaître dans les équipes-types de la conférence Pac-12 lors des 3 dernières saisons (2ème équipe en 2018, 1ère équipe en 2019 et 2020). Autre distinction reçue, il a été nommé MVP du Las Vegas Bowl en 2019.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2017WashingtonPac-1281901
2018WashingtonPac-12112905
2019WashingtonPac-121379412
2020WashingtonPac-1242611

Points positifs

  • Il excelle sur le slot.
  • Très bon plaqueur. Il arrive fort et rate rarement.
  • Molden est très souvent dans la zone de la balle.

Points négatifis

  • Pas d’expérience comme Cornerback sur l’extérieur, ce qui réduit ses possibilités au niveau supérieur.

Sans expérience sur l’extérieur, Elijah Molden peut être vu comme un Safety dans l’élite par certains. Mais il était surement le meilleur joueur du pays sur le slot en 2020, et cette position est désormais très importante en NFL.

Projection : 2ème tour


Ifeatu Melifonwu

  • Université : Syracuse
  • Prospect 3 étoiles

Né à Boston, Ifeatu Melifonwu est un athlète remarquable très tôt. Pour le lycée de Grafton, il joue Defensive Back, Running-back et Receveur. En plus du football américain, il joue au basketball, à Lacrosse et fait de l’athlétisme. Malgré tout, il ne reçoit pas beaucoup d’offres d’universités du Power 5, et doit choisir entre Michigan et Syracuse. Son choix se porte finalement sur les Orange. Son frère, Obi Melifonwu, joue au poste de Safety en NFL. Drafté au 2ème tour en 2017, il est actuellement chez les 49ers.

Membre important de la défense de Syracuse, Ifeatu Melifonwu a joué 29 matchs au total. Même si on aimerait voir plus de la part d’un athlète comme ça, les promesses sont tout de même intrigantes. En 2020, il fait partie de la 3ème équipe-type de la conférence ACC.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2018SyracuseACC41406
2019SyracuseACC92027
2020SyracuseACC105416

Points positifs

  • Melifonwu est un sacré athlète pour un Cornerback.
  • Fluide pour sa taille, il est capable de bonnes transitions et de bons changements de direction.

Points négatifs

  • Le problème est qu’il n’utilise pas son physique pour dominer.
  • Instincts moyens.
  • Peu d’expérience en « press-coverage ».

Comme son frère, Ifeatu Melifonwu n’utilise pas son physique pour dominer le jeu. Ses qualités athlétiques vont évidemment attirer des franchises, mais ce problème de mentalité n’est pas forcement facile à coacher. Des promesses donc, mais du risque.

Projection : 2ème ou 3ème tour


Aaron Robinson

  • Université : UCF
  • Prospect 3 étoiles

Noté 3 étoiles après ses années au lycée de Deerfield Beach, en Floride, Aaron Robinson reçoit plus de 20 offres. Initialement, il opte pour une université locale, Florida, avant de se rétracter et de prendre la direction d’Alabama. Il joue comme remplaçant et dans les équipes spéciales dès sa première saison mais décide de transférer son talent à Central Florida.

Inéligible du fait des règles NCAA lors de sa première saison avec les Knights, Robinson ne joue pas lors de la première année. Ses débuts avec UCF sont encore repoussés car il se blesse sur le coup d’envoi de son premier match en 2019. Après toutes ses péripéties, il va finalement s’installer comme le « slot CB » de l’équipe pendant près de 2 saisons.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2016AlabamaSEC4500
2018UCFAmerican5801
2019UCFAmerican124919
2020UCFAmerican94106

Points positifs

  • Excellent sur le slot. Il tient très bien en « press coverage » et reconnaît les routes des WR.
  • Robinson semble avoir les qualités pour jouer aussi bien Cornerback que Safety au niveau supérieur.

Points négatifs

  • Très peu d’expérience sur l’extérieur malgré sa taille.
  • Il montre souvent trop d’hésitations, et il peut prendre du retard.
  • Il n’a affronté que peu de WR du calibre de la NFL.

Si le slot est la position où il a le plus d’expérience, Aaron Robinson possède des qualités qui pourraient lui permettre de jouer d’autres rôles.

Projection : 2ème ou 3ème tour


Kelvin Joseph

  • Université : Kentucky
  • Prospect 4 étoiles

Originaire de Baton Rouge, en Louisiane, Kelvin Joseph s’illustre au lycée de Scotlandville Magnet et marquant des touchdowns. Au total, il en marque 13, sur des retours ou des interceptions. Evalué 4 étoiles, il décide de jouer pour l’université locale : LSU.

Dans la rotation dès sa première année avec les Tigers, Joseph est suspendu lors du Bowl de fin d’année et décide d’entrer le « portail des transferts ». Il est de retour au printemps à l’entrainement avec LSU, mais quitte finalement l’université en juillet 2019. Il rejoint alors Kentucky, où il ne peut pas jouer lors de cette saison. Lors de son unique année avec les Wildcats, il a pu montrer ses qualités avant de se présenter pour la Draft.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2018LSUSEC61201
2020KentuckySEC92541

Points positifs

  • Joseph possède une taille idéale pour jouer Cornerback en NFL.
  • Malgré un temps de jeu réduit, il a occupé plusieurs rôles.

Points négatifs

  • Manque d’expérience. Entre LSU et Kentucky, il n’a joué que 20 matchs.
  • Technique et vision du jeu toujours en développement.

Avec plus d’expérience, Kelvin Joseph peut devenir un excellent Cornerback. Si une équipe a le temps de le développer pendant 2 ou 3 ans, le retour sur investissement peut être excellent.

Projection : 3ème tour


Shaun Wade

  • Université : Ohio State
  • Prospect 5 étoiles

Peu de Cornerback sont sortis du lycée avec autant d’accolades. Champion lors de 4 années de rang avec la Trinity Christian Academy de Jacksonville, Shaun Wade a notamment remporté les trophées de meilleur Defensive Back et de Meilleur Joueur de l’année en 2016. Vu comme l’un des meilleurs prospects du pays, il décide de rejoindre Ohio State pour le niveau suivant.

Avec les Buckeyes, il ne joue pas lors de sa première année, puis intègre la rotation défensive en 2018. Il joue tous les matchs et commence à se faire un nom sur le slot. C’est à cette position qu’il continue d’être bon l’année suivante. Plutôt que de partir pour la Draft 2020, où il aurait pu être pris au 1er tour, Wade décide de rester à Ohio State pour prouver qu’il peut jouer sur l’extérieur. Hélas, ce choix s’est retourné contre lui car il a connu une saison très compliquée à ce poste. Il a alloué 7 touchdowns et 3 matchs à plus de 100 yards…

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesInterceptionsPasses déviées
2018Ohio StateBig Ten133137
2019Ohio StateBig Ten112617
2020Ohio StateBig Ten83424

Points positifs

  • Avant le raté de 2020, Shaun Wade avait été convaincant sur le Slot.
  • Excellent plaqueur, peut-être le plus sûr de cette classe.
  • Bons instincts et bonne lecture du jeu.

Points négatifs

  • Sa saison 2020 a montré qu’il n’était pas fait pour jouer sur l’extérieur.
  • Technique défaillante en « press coverage »
  • Vitesse limitée. DeVonta Smith l’a constamment déposé lors de leur duel.

Si 2020 nous a montré quelque chose, c’est que Shaun Wade ne sera pas un CB extérieur en NFL. Si le Slot semble être son rôle logique, certaines équipes pourraient être tentées de le tester comme Safety.

Projection : 3ème ou 4ème tour


Autres CB à suivre :

  • Paulson Adebo (Stanford)
  • Tay Gowan (UCF)
  • Thomas Graham (Oregon)
  • Rodarius Williams (Oklahoma State)
  • Kary Vincent Jr (LSU)
  • Shakur Brown (Michigan State)
  • Israel Mukuamu (South Carolina)
  • Benjamin St-Juste (Minnesota)