Déjà vu comme des prospects très intéressants en 2020, Travis Etienne et Najee Harris n’ont fait que confirmer en retournant jouer une saison de plus au niveau universitaire. Les deux joueurs peuvent même être appelé dès le 1er jour si une équipe est vraiment convaincue, et même si la position de Running-back n’est plus aussi valorisée.

Plus tard lors de la Draft, d’autres joueurs présentent des qualités intrigantes et pourraient se faire une place dans l’élite. De la puissance avec Javonte Williams, des qualités de receveur avec Kenneth Gainwell, ou des RB plus classiques avec Trey Sermon et Chuba Hubbard, il y a en pour tous les goûts.


Travis Etienne

  • Université : Clemson
  • Prospect 4 étoiles

Originaire d’une petite ville de Louisiane, Travis Etienne est prolifique et totalise 8 864 yards et 115 touchdowns, dont 2 459 yards et 39 touchdowns lors de sa dernière année. Il ne reçoit qu’une seule offre initialement, de la part de South Alabama, mais se révèle lors d’un camp organisé par Nike à New Orleans. Il termine numéro 2 de cet évènement, derrière Clyde Edwards-Helaire, et les propositions suivent. Le RB est noté 4 étoiles et reçoit 34 offres. Sa communauté locale a été très déçue lorsqu’il a préféré Clemson à LSU.

Avec les Tigers, il obtient du temps de jeu rapidement et termine leader de son équipe avec 766 yards (et 13 TD) en 2017. L’année suivante, il est un membre clé de l’équipe championne et affiche 1 659 yards et 24 touchdowns (n°1 FBS). Il est nommé Meilleur joueur de la conférence ACC et est All-American. En 2019, il est de nouveau élu Meilleur Joueur de l’ACC, grâce notamment à ses 1 614 yards et 19 touchdowns au sol. Alors qu’il était annoncé à la Draft, Travis Etienne a décidé de revenir à Clemson en 2020.  All-American, il quitte le monde universitaire avec plusieurs records de conférence ACC (4 952 yards et 70 touchdowns au sol notamment).

Stats au niveau universitaire

RushingReceiving
AnnéeUniversitéConférenceMatchsYardsYPATDRécYdsTD
2017ClemsonACC137667.2135570
2018ClemsonACC151 6588.12412782
2019ClemsonACC151 6147.819374324
2020ClemsonACC129145.414485882

Points positifs

  • Travis Etienne est un joueur très explosif.
  • Capable de « big-play » au sol comme dans les airs, il est un « 3 downs back ».
  • Grosse production avec Clemson. De nombreux records.
  • De plus en plus présent dans le jeu aérien. 588 yards en 2020, aucun autre RB n’a fait mieux.

Points négatifs

  • Vision du jeu et patience parfois moyenne.
  • Pas le joueur le plus fiable en protection sur les phases de passes.
  • Baisse de performance notable quand Clemson a eu des soucis de ligne offensive.

Running-back prolifique au sol dès ses débuts avec Clemson, Travis Etienne a progressé dans les airs et offre de belles garanties dans ce secteur également. Joueur dynamique, il peut être une arme dangereuse sur toutes les phases.

Projection : Fin du 1er tour / 2ème tour


Najee Harris

  • Université : Alabama
  • Prospect 5 étoiles

L’histoire personnelle de Najee Harris est inspirante. Il a grandi a Antioch, en Californie, dans un quartier difficile où la violence était régulière. La violence était également présente dans son foyer, par son père. Durant sa jeunesse, il a également vécu dans des foyers de sans domiciles fixes et dans des voitures. Et c’est le football américain qui lui a permis de s’en sortir. Véritable star locale, ses stats sont impressionnantes au lycée d’Antioch (2 263 yards et 23 TD en 2014, 2 744 yards et 36 TD en 2015, 2 776 yards et 34 TD en 2016). Dès 2015, il est d’ailleurs approché par l’université d’Alabama, et il restera fidèle à son choix malgré les très nombreuses offres (plus de 50). Harris était le prospect numéro 1 du pays en 2017.

Avec les Crimson Tide, il n’est que le RB numéro 3 lors de ses deux premières années, derrière Josh Jacobs et Damien Harris. Malgré tout, il profite des opportunités pour gagner des yards et marquer quelques touchdowns. En 2019, il devient titulaire et s’affirme au sol comme dans les airs, avec 1 224 yards et 13 touchdowns dans le premier secteur et 304 yards et 7 touchdowns de plus dans le second. Comme Travis Etienne, il retarde son entrée en NFL et reste une saison de plus avec Alabama. Et il a surement aidé sa cote en affichant 1 891 yards et 30 touchdowns au total. En plus de remporter un 2ème titre de champion national, il gagne le trophée de Doak Walker (meilleur RB) et est nommé All-American. Harris quitte les Crimson Tide avec les records de yards au sol (3 843), touchdowns au sol (46), yards de scrimmage (4 624) et touchdowns au total (57).

Stats au niveau universitaire

RushingReceiving
AnnéeUniversitéConférenceMatchsYardsYPATDRécYdsTD
2017AlabamaSEC103706.136450
2018AlabamaSEC157836.74470
2019AlabamaSEC131 2245.913273047
2020AlabamaSEC131 4665.826434254

Points positifs

  • Najee Harris possède la taille et la puissance pour la NFL.
  • Spécialiste des yards après contact et des des plaquages cassés.
  • A l’aise comme receveur.
  • Très productif durant sa carrière et surtout en 2020. Nombreux records à Alabama.

Points négatifs

  • Il n’est pas le RB le plus rapide.
  • Il a également profité de la formidable ligne offensive des Crimson Tide.

Najee Harris dit lui-même que le football américain est son « sauveur », et son dévouement à ce sport est remarquable. Il y a quelques semaines encore, il avait roulé pendant 9h pour suivre les Pro Day de ses anciens coéquipiers. Sur le terrain, il est un RB capable de jouer sur toutes les phases et qui cherche constamment la endzone.

Projection : Fin du 1er tour / 2ème tour


Javonte Williams

  • Université : North Carolina
  • Prospect 3 étoiles

Originaire de Carolina du Nord, Javonte Williams a fait les beaux jours du lycée de Wallace-Rose Hill. Il y remporte plusieurs titres consécutifs, notamment lors de sa dernière année (2017), et est nommé MVP de la finale. Il a également été titré en 2016 sur le 4×100 mètres en athlétisme. Malgré son CV, il ne reçoit pas beaucoup d’offres et surtout en provenance de la FCS. Intriguée après sa dernière finale, l’université de North Carolina l’invite pour une visite. Les Tar Heels lui font alors une offre qu’il accepte sans tarder.

Lors de sa première saison avec North Carolina, en 2018, il voit déjà quelques ballons et marque notamment 5 touchdowns. En 2019, il est co-titulaire avec Michael Carter et ne passe pas loin des 1 000 yards. Même chose l’année dernière, mais Williams passe un pallier. Il a pris en masse et sa puissance fait des merveilles. Il est l’un des meilleurs RB du pays et termine numéro 1 de FBS en plaquages cassés (75).

Stats au niveau universitaire

RushingReceiving
AnnéeUniversitéConférenceMatchsYardsYPATDRécYdsTD
2018North CarolinaACC102245.258580
2019North CarolinaACC139335.65171761
2020North CarolinaACC111 1407.319253053

Points positifs

  • Williams est un joueur explosif. Et il n’a pas perdu cette qualité en prenant un peu de masse.
  • RB « violent », il a démontré une puissance nouvelle en 2020. Aucun joueur n’a cassé plus de plaquages lui l’année passée. Cela se note également sur les yards après contact dans le jeu aérien.

Points négatifs

  • Encore une marge de progression dans le jeu de passes. Quelques drops.
  • S’il est explosif, il n’a en revanche pas une vitesse de pointe exceptionnelle.

Même en partageant le travail avec Michael Carter à North Carolina, Javonte Williams a su être productif et il a montré de la progression. Cela a été particulièrement vrai en 2020, avec une puissance dévastatrice. Son physique et son style se projettent bien en NFL.

Projection : 2ème tour


Kenneth Gainwell

  • Université : Memphis
  • Prospect 3 étoiles

Né à Yazoo City, dans le Mississippi, Kenneth Gainwell occupe le poste de Quarterback pour le lycée local. Lors de ses 3 saisons comme titulaire, il mène son équipe à un bilan positif à chaque fois et a une finale régionale lors de sa dernière année. Avant même cette saison « Senior », il avait déjà décidé d’aller jouer pour l’université de Memphis. A la sortie du lycée, il affiche 3 682 yards et 32 touchdowns à la passe, ainsi que 4 730 yards et 75 touchdowns au sol.

Durant le premier camp d’été des Tigers, Gainwell fait la transition au poste de Running-back. Il joue peu lors de sa première année et devient titulaire en 2019 après le départ en NFL de Tony Pollard. Il s’illustre en signant 1 459 yards et 13 touchdowns au sol, ainsi qu’avec 51 réceptions, 610 yards et 3 touchdowns dans les airs. Il est élu Meilleur Rookie de l’AAC et fait également partie de l’équipe-type de la conférence. En 2020, il a décidé de ne pas jouer la saison (opt-out).

Kenneth Gainwell - Draft NFL 2021
Kenneth Gainwell, dernier RB talentueux à sortir de Memphis (photo : GoTigersGo)

Stats au niveau universitaire

RushingReceiving
AnnéeUniversitéConférenceMatchsYardsYPATDRécYdsTD
2018MemphisAmerican49122.816520
2019MemphisAmerican141 4596.313516103
2020MemphisAmericanOpt-out      

Points positifs

  • Arme dangereuse comme receveur, notamment sur le slot. Belles routes. Plus de 600 yards dans les airs en 2019. Il sait se démarquer et a des mains très sûres.
  • Gainwell a ce que l’on appelle une capacité de « home-run », c’est-à-dire qu’il peut réussir un gros gain ou marquer dès qu’il a la balle en main.

Points négatifs

  • Un peu léger. Cela peut notamment poser problème en protection sur les phases aériennes.
  • N’a pas joué en 2020. Une seule saison comme titulaire au poste de Running-back. Il était un QB au lycée.

Pour les franchises de NFL qui incluent beaucoup leurs Running-backs dans le jeu aérien, Kenneth Gainwell est une arme parfaite. Il peut ainsi être un « 3rd down back » en début de carrière, avant de pourquoi pas devenir le point central d’une attaque.

Projection : 3ème tour


Michael Carter

  • Université : North Carolina
  • Prospect 3 étoiles

A Navarre, en Floride, Michael Carter fait partie de l’équipe de football américain de son lycée. Running-back, il se blesse durant sa saison Junior mais revient fort pour sa dernière année. Ultra productif, il affiche alors 3 345 yards au total et marque 45 touchdowns. Il est élu Meilleur Joueur Offensif de Floride. Il reçoit de nombreuses offres, notamment de la part de l’université de Florida, mais décide de partir pour la Carolina du Nord.

Membre du backfield des Tar Heels depuis 2017, Michael Carter reste surtout sur deux excellentes saisons. Aux côtés de Javonte Williams, il a formé l’un des meilleurs duos de RB du pays. Si Williams s’occupait de casser des plaquages au sol, Carter apportait ses qualités au sol mais également dans le jeu aérien.

Stats au niveau universitaire

RushingReceiving
AnnéeUniversitéConférenceMatchsYardsYPATDRécYdsTD
2017North CarolinaACC115595.88111001
2018North CarolinaACC95977.12251351
2019North CarolinaACC131 0035.73211542
2020North CarolinaACC111 2458.09252672

Points positifs

  • Carter est plutôt puissant malgré son physique « light ».
  • Capacité remarquable à s’arrêter et à redémarrer. Feintes dévastatrices.
  • Excellent receveur et returner.

Points négatifs

  • 90kg. Assez léger pour encaisser les plaquages en NFL.
  • Pas le joueur le plus fiable en protection sur les phases aériennes.

A l’image de son duo avec Javonte Williams à North Carolina, Michael Carter peut être un formidable 1B en NFL. Ses qualités de receveurs peuvent immédiatement être exploitées. Il faudra tout de même suivre si son physique n’est pas trop léger pour le niveau supérieur.

Projection : 3ème tour


Trey Sermon

  • Université : Ohio State
  • Prospect 4 étoiles

Originaire de Marietta, en Géorgie, Trey Sermon a fait les beaux jours du lycée de Sprayberry High. Lors de sa dernière année, il gagne 1227 yards au sol et marque 16 touchdowns, de quoi se faire repérer par l’ensemble des grandes universités. Et son choix se porte sur Oklahoma.

Durant ses trois saisons chez les Sooners, il ne parvient jamais à devenir le titulaire incontesté. Le partage du travail empêche ainsi de voir pleinement ses qualités. Avant la saison 2020, Trey Sermon décide alors de tenter sa chance ailleurs et rejoint Ohio State. Là encore, il peine à être le numéro 1, jusqu’en fin de saison. Lors des deux derniers matchs de la saison, le monde a enfin pu voir de quoi était il était lorsqu’il était la « bell-cow ». Lors de la finale de conférence Big Ten (contre Northwestern) et de la demi-finale des Playoffs (face à Clemson), il cumule 524 yards.

Stats au niveau universitaire

RushingReceiving
AnnéeUniversitéConférenceMatchsYardsYPATDRécYdsTD
2017OklahomaBig 12137446.15161392
2018OklahomaBig 12149475.813121810
2019OklahomaBig 12103857.148711
2020Ohio StateBig Ten88707.5412950

Points positifs

  • Sermon sait encaisser les plaquages et il va chercher les yards.
  • Très gros matchs pour finir la saison 2020, face à des bonnes défenses. 331 yards face à Northwestern en finale de la conférence Big Ten, et 193 yards en demi-finale des Playoffs contre Clemson.
  • Moteur peu usé. Jamais réellement le numéro 1.

Points négatifs

  • Vitesse de pointe plutôt limitée.
  • Peu utilisé dans le jeu aérien, aussi bien par Oklahoma que par Ohio State.

Il n’a peut-être pas le potentiel d’une star, mais ses derniers matchs au niveau universitaire ont montré qu’il pouvait être un RB solide au niveau supérieur. S’il parvient à progresser dans le jeu aérien, son temps de jeu augmentera.

Projection : 4ème tour


Chuba Hubbard

  • Université : Oklahoma State
  • Prospect 3 étoiles

Né à Edmonton, au Canada, Chuba Hubbard joue au poste de Running-back dans son lycée de Bev Facey. En 3 ans, il gagne 6 880 yards et marque 82 touchdowns. Il s’illustre également sur le 100 mètres, en étant champion du Canada dans sa catégorie d’âge. Il tape dans l’œil des universités américaines et reçoit de nombreuses offres pour venir jouer au football américain. Il décide alors de s’engager avec Oklahoma State.

Chez les Cowboys, il a du temps de jeu dès sa première saison et gagne déjà 740 yards (+ 7 TD). En 2019, Hubbard est nommé titulaire et est l’un des Running-back les plus prolifiques du pays. Il affiche 2 094 yards et 21 touchdowns au sol, est élu Meilleur Joueur Offensif de la conférence Big 12 et All-American. Annoncé à la Draft 2020, il décide finalement de rester une année de plus. Moins productif et confronté à des blessures, sa cote a pris un coup.

Stats au niveau universitaire

RushingReceiving
AnnéeUniversitéConférenceMatchsYardsYPATDRécYdsTD
2018OK StateBig 12137406.07222292
2019OK StateBig 12132 0946.421231980
2020OK StateBig 1276254.758521

Points positifs

  • Vision du jeu. Il voit et exploite bien les brèches.
  • Hubbard est dangereux par ses feintes et sa capacité à changer de direction.
  • Très prolifique en 2019, et capable d’assumer une grosse charge de travail.

Points négatifs

  • Moins productif en 2020. Des soucis de fumbles inquiétants.
  • Schéma orienté sur le jeu au sol à Oklahoma State. Très différent d’un système NFL.
  • Pas le meilleur joueur dans les airs et en protection sur les phases aériennes.

Après une saison 2020 plus compliquée, Chuba Hubbard a perdu un peu de sa superbe. Il reste néanmoins un RB dur au mal et capable d’être prolifique. Il est un numéro 2 en début de carrière, avec le potentiel pour grimper en grade.

Projection : 4ème ou 5ème tour


Rhamondre Stevenson

  • Université : Oklahoma
  • Prospect 0 étoile

A la sortie du lycée, Rhamondre Stevenson est un prospect 0 étoile et il ne reçoit pas d’intérêt de la part des programmes de Division I. Il décide alors de prendre la route JUCO, et rejoint Cerritos Community College (Californie) où il devient l’un des meilleurs joueurs à ce niveau. En deux saisons avec les Falcons, il gagne plus de 2 500 yards au sol et marque 19 touchdowns. En 2019, il entre dans le portail pour un transfert en Division I, et noté 4 étoiles, et reçoit 10 offres. Stevenson décide de rejoindre les Sooners.

Il joue un peu lors de sa première année à Oklahoma mais est suspendu en fin de saison. A son retour en 2020, il montre enfin ses qualités au plus haut niveau, avec 665 yards et 7 touchdowns en seulement 101 courses.

Stats au niveau universitaire

RushingReceiving
AnnéeUniversitéConférenceMatchsYardsYPATDRécYdsTD
2019OklahomaBig 12135158.0610870
2020OklahomaBig 1266656.67182110

Points positifs

  • Stevenson est un grand RB, ultra athlétique et difficile à mettre à terre.
  • Excellentes feintes et changements de direction surprenants pour sa taille.
  • Qualités de receveurs (211 yards en 2020).

Points négatifs

  • Très peu de temps de jeu au plus haut niveau (2 ans en JUCO, Suspension avec Oklahoma).
  • Il n’exploite pas assez son physique et pourrait plus « punir » ses adversaires.

Le manque d’expérience au haut niveau est un problème dans l’évaluation de Rhamondre Stevenson. Cependant, il possède des qualités physiques indéniables, qui peuvent devenir dangereuses s’il parvient à en tirer le meilleur.

Projection : 4ème ou 5ème tour


Autres RB à suivre :

  • Kylin Hill (Mississippi State)
  • Jaret Patterson (Buffalo)
  • Demetric Felton (UCLA)
  • Khalil Herbert (Virginia Tech)