La classe de receveur 2020 était déjà excellente, et celle de cette année pourrait être encore plus forte. Si Ja’Marr Chase et DeVonta Smith sont les deux joyaux, pas moins de 8 joueurs peuvent tout à fait être envisagés dès le 1er tour. Et la profondeur est intéressante, avec des spécialistes du slot ou des joueurs à gros potentiel à prendre un peu plus tard lors de cette Draft.


Ja’Marr Chase

  • Université : LSU
  • Prospect 4 étoiles

Chase a grandi dans la banlieue de New Orleans, et il a fait ses classes au lycée Archbishop Rummel dans la ville de Metairie. Il fait partie de l’équipe de football américain et d’athlétisme, et s’illustre dans les deux sports. En athlétisme, il remporte notamment un titre régional en saut en longueur. Et en foot US, il joue WR et affiche 115 réceptions, 2 152 yards et 30 touchdowns durant sa carrière. Convoité par une vingtaines d’universités, il est intrigué par Ole Miss, mais décide de rester près de chez lui et rejoint LSU.

Dès sa première année, en 2018, Ja’Marr Chase fait partie de la rotation et il démarre même quelques rencontres. Mais c’est lorsqu’il devient titulaire en 2019 qu’il explose. Avec Joe Burrow, il domine la concurrence et permet à LSU d’aller remporter le titre national. Élu Meilleur Receveur du pays (Trophée Biletnikoff), il termine leader de FBS avec 1 780 yards et 20 touchdowns. Le WR passe la barre des 200 yards lors de 3 matchs, dont en playoffs face à Clemson. Avant la saison 2020, il annonce qu’il ne jouera pas, afin de se concentrer sur sa préparation pour la NFL.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2018LSUSEC10233133
2019LSUSEC14841 78020
2020LSUSECOpt-out   

Points positifs

  • Physique imposant. Très difficile à contenir en « press-coverage ».
  • Menace constante dans la profondeur du fait de sa taille et de sa capacité à créer de la séparation avec son défenseur.
  • Chase a sorti une saison stratosphérique en 2019, avec 1 780 yards et 20 touchdowns.
  • Il a dominé certains des meilleurs CB du pays.

Points négatifs

  • N’a pas joué en 2020 (opt-out). Une seule grosse saison à son actif.
  • Il sera surement moins dominant sur les réceptions contestées en NFL.

Même s’il n’a été titulaire que pendant une seule saison, Ja’Marr Chase en a montré suffisamment pour s’imposer comme le prospect numéro 1 au poste de WR. A Seulement 19 ans, il dominé les meilleurs CB du pays et a sorti une palette technique et physique complète. Il est capable de s’imposer très rapidement comme un WR numéro 1, et il a le potentiel pour devenir l’une des références à son poste en NFL.

Projection : 1er tour / Top 10


DeVonta Smith

  • Université : Alabama
  • Prospect 4 étoiles

Lui aussi originaire de Louisiane, DeVonta Smith a fait les beaux jours du lycée d’Amite High Magnet. Il y jouait receveur, cornerback et returner, et était déjà capable de marquer de nombreux touchdowns grâce à son explosivité. Lors de sa dernière année, il affiche 800 yards et 13 touchdowns dans les airs. Malgré la défaite de son équipe lors de la finale régionale, il est nommé MVP grâce à ses 111 yards dans les airs et des touchdowns sur une interception et sur un retour de kick-off. Il reçoit ensuite plus de 20 offres, et hésite entre LSU, Florida State et Alabama. Son choix final se porte sur les Crimson Tide.

Durant sa carrière avec Alabama, sa progression a été régulière et a culminé très haut en 2020. Dès sa première année, en 2017, il joue quelques snaps et marque surtout le touchdown de la victoire lors de la finale nationale face à Georgia. Lors des deux années suivantes, il continue de faire sa place malgré une concurrence féroce, et il passe la barre des 1 000 yards dans les airs en 2019. Puis l’année dernière, c’est l’explosion et la domination. Smith devient le recordman de touchdowns dans l’histoire de la conférence SEC, il remporte un 2ème titre national avec les Tide en affichant 215 yards en un peu plus d’une mi-temps, et il reçoit le trophée Heisman. 

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2017AlabamaSEC881603
2018AlabamaSEC13426936
2019AlabamaSEC13681 25614
2020AlabamaSEC131171 85623

Points positifs

  • Joueur explosif. Playmaker, il est capable de marquer à tout moment.
  • WR naturel. Il est rapide, il sait créer de la séparation et son arbre de route est superbe.
  • Smith est également très dangereux sur les retours.
  • Vainqueur du trophée Heisman en 2020. Saison et playoffs dominantes.

Points négatifs

  • Joueur très fin. Son physique peut faire peur en NFL.

Difficile de trouver des points faibles à DeVonta Smith, encore plus après une saison 2020 fabuleuse. Ses routes sont excellentes, ses mains son sûres, son explosivité est dévastatrice et sa vitesse dangereuse. Oui, son physique n’est pas impressionnant, mais ça n’a jamais été un soucis jusqu’ici.

Projection : 1er tour / Top 10


Jaylen Waddle

  • Université : Alabama
  • Prospect 4 étoiles

Avec le lycée Episcopal de Bellaire, au Texas, Jaylen Waddle fait déjà parler sa vitesse. Il s’en sert notamment pour le sprint et dans l’équipe de football américain. Ses chronos sur les fameux 40 yards dash font déjà tourner les têtes. Il reçoit plus de 20 offres et s’engage avec Alabama en 2018.

Dès sa première année avec les Crimson Tide, il s’invite dans la rotation et montre de très belles promesses comme receveur et comme returner. Il est d’ailleurs élu Meilleur Freshman du pays. Il confirme durant sa seconde saison, en étant notamment nommé Meilleur Joueur des Equipes-Spéciales. En 2020, il devient titulaire et est particulièrement attendu. Dominant sur les premiers matchs de la saison, il se blesse à la cheville lors du 5ème match et n’a pas pu rejouer avant la finale nationale.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2018AlabamaSEC15458487
2019AlabamaSEC13335606
2020AlabamaSEC6285914

Points positifs

  • Explosif, il est capable de créer de la séparation dans les petits espaces.
  • Rapide, il est une menace dans la profondeur et sur les retours.
  • Waddle est l’un des joueurs qui gagnait le plus de yards après contact.

Points négatifs

  • Expérience comme titulaire limitée. 4 matchs en 2020 avant une blessure à la cheville.
  • Pas le plus grand et le plus physique des WR.

Avant de se blesser en 2020, Jaylen Waddle était parfois plus impressionnant que DeVonta Smith. Explosif et rapide, il peut être une menace dans la profondeur mais aussi être dangereux sur le slot ou dans différentes rôles.

Projection : 1er tour / Top 15


Rashod Bateman

  • Université : Minnesota
  • Prospect 4 étoiles

Originaire de l’État de Georgie, Rashod Bateman se montre à l’aise en football américain et en basketball. Il a d’ailleurs reçu des offres de la part de Penn State et Virginia Tech pour y jouer à la balle orange, mais ses qualités de footballeur étaient encore plus intéressantes. Lors de son année Senior au lycée, il bat les records de réceptions (83), yards (1 539) et touchdowns (21). Une vingtaine d’universités lui font des propositions, et Bateman choisit rapidement de rejoindre Minnesota.

Avec les Gophers ils est titulaire immédiatement et établit des records d’université pour un Freshman avec 51 réceptions, 704 yards et 6 touchdowns. Il confirme lors de sa deuxième saison, en 2019, en étant nommé dans l’équipe-type de la conférence Big Ten. Initialement, il avait décidé de ne pas jouer en 2020, mais a tout de même rejoint son équipe pour 5 matchs.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2018MinnesotaBig Ten13517046
2019MinnesotaBig Ten13601 21911
2020MinnesotaBig Ten5364722

Points positifs

  • Mains sûres, mêmes sur des réceptions contestées. Son passé de basketteur se ressent.
  • Excellent pour aller chercher des yards après contact. Casse beaucoup de plaquages.
  • Polyvalent, il a montré qu’il pouvait être productif à l’extérieur et sur le slot.
  • Bateman a souvent été très bon lors des gros matchs.

Points négatifs

  • Petit manque de vitesse de pointe. Ne fera pas la différence comme ça en NFL.
  • Quelques drops de concentration.

Grand receveur, qui dispose d’un arbre de route complet et maîtrisé, Rashod Bateman a tout ce qu’il faut pour continuer d’être productif au niveau supérieur. Il semble capable de s’imposer rapidement sur le terrain et peut devenir un joueur d’impact sur le long terme.

Projection : 1er tour


Rondale Moore

  • Université : Purdue
  • Prospect 4 étoiles

Né à New Albany, dans l’Indiana, Rondale Moore commence par briller comme joueur de basketball. Il remporte notamment un titre régional avec le lycée local en 2016. L’année suivante, il change de lycée et va devenir une légende locale en football américain. Moore et son école remportent deux titres régionaux consécutifs, dont un avec une saison parfaite en 2017. MVP de la finale cette année-là, il bat les records de son lycée en réceptions (104), yards (1 461) et touchdowns (16). Initialement, il décide de donner son accord à l’université de Texas, mais reconsidère son choix après avoir analysé la trentaine d’offres reçues. Finalement, c’est Purdue qu’il rejoindra.

Dès son premier match avec les Boilermakers, Moore va faire parler de lui en totalisant 313 yards de scrimmage. Électrique lors de cette première saison universitaire, il affiche 114 réceptions, 1 258 yards et 12 touchdowns dans les airs, et un total 2 048 yards tout inclus. Hélas, des blessures l’ont empêché de reproduire ces performances lors des saisons suivantes.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2018PurdueBig Ten131141 25812
2019PurdueBig Ten4293872
2020PurdueBig Ten3352700

Points positifs

  • WR polyvalent au niveau universitaire, particulièrement dangereux sur le slot mais également capable de gagner dans le jeu vertical.
  • Joueur le plus électrique de cette classe. Moore est un playmaker, qui va faire des dégâts par sa capacité à s’arrêter et repartir. Il sait également gagner des yards après contact.
  • Menace sur les retours de coups de pied.

Points négatifs

  • A eu peu d’occasions de montrer ses qualités sur des routes. Beaucoup de « screens » avec Purdue.
  • Un peu petit pour un WR extérieur de NFL.
  • Seulement 7 matchs joués sur les deux dernières années.

Sa taille peut limiter son impact sur l’extérieur, mais il sera dangereux partout ailleurs. Véritable couteau-suisse dans une attaque, il est capable d’apporter son électricité dès qu’il touche la balle. Dans un système adapté, il peut faire très mal.

Projection : Fin du 1er tour / 2ème tour


Kadarius Toney

  • Université : Florida
  • Prospect 3 étoiles

Avant d’être un WR, Kadarius Toney était un Quarterback. Avec le lycée de Blount dans l’Alabama, il est titulaire lors de ses deux dernières années. Lors de la première saison, il lance pour 3 604 yards, court pour 896 yards, et marque 53 touchdowns. L’année suivante, il lance pour 2 984 yards, court pour 894 yards, et marque 47 touchdowns. Vainqueur de 20 des 25 matchs qu’il a débuté, Toney est un prospect 3 étoiles, et reçoit des propositions de nombreux programmes prestigieux. Il a hésité entre Alabama et Florida mais a finalement décidé de rejoindre les Gators.

Lorsqu’il débute sa carrière universitaire à Gainesville, il est vu comme un athlète plus que comme un joueur de football. Il fait la transition au poste de WR et son explosivité est prometteuse. L’année dernière, Toney s’est enfin imposé comme un vrai receveur, qui a fait des dégâts considérables sur le slot.

Kadarius Toney - Draft NFL 2021
Kadarius Toney est l’un des joueurs les plus explosifs de cette Draft (photo : AP)

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2017FloridaSEC8151520
2018FloridaSEC12252601
2019FloridaSEC7101941
2020FloridaSEC117098410

Points positifs

  • Joueur électrique. Changement de rythme dévastateurs. Capacité à casser des plaquages hors du commun (32 en 80 réceptions).
  • WR polyvalent, capable d’être aligné sur le slot et même sur le backfield.
  • Toney a des mains très sûres.

Points négatifs

  • Encore du travail pour étoffer ses routes.
  • Du fait de blessures et d’un rôle atypique, il a peu joué avant d’exploser en 2020.
  • Peut-être un peu petit pour un WR extérieur en NFL.

D’un point de vue technique, Kadarius Toney a encore de gros progrès à faire, mais d’un point de vue physique, il apporte des qualités naturelles incroyables. Dans une attaque créative, il pourra être utilisé dans différents rôles, même si le Slot semble être sa position naturelle en NFL.

Projection : Fin du 1er tour / 2ème tour


Terrace Marshall

  • Université : LSU
  • Prospect 5 étoiles

Encore un WR né en Louisiane… Terrace Marshall Jr annonce la couleur en 2017 avec le lycée de Parkway, à Bossier City, et affichant 55 réceptions pour 1 250 yards et 15 touchdowns. Et même s’il ne joue quasiment pas durant sa dernière année à cause d’une blessure à la cheville, il est évalué 5 étoiles et reçoit une vingtaine d’offres. Son choix se porte sur la grande université locale : LSU. Marshall jouait également au basketball au lycée.

Avec les Tigers, il entre rapidement dans la rotation, mais commence à produire activement en 2019. Lors de cette saison historique pour LSU, il est la 3ème option pour Joe Burrow derrière Ja’Marr Chase et Justin Jefferson, mais marque tout de même 13 touchdowns. En 2020, il prend la place de Jefferson sur le Slot. Il amasse 731 yards et 10 touchdowns en 7 matchs avant de se retirer pour préparer la Draft.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2018LSUSEC9121920
2019LSUSEC124667113
2020LSUSEC74873110

Points positifs

  • Très à l’aise sur les réceptions contestées. Menace en redzone. Il remporte la majorité de ses 1 contre 1.
  • Marshall affiche un très bon combo taille / vitesse.
  • Comme Justin Jefferson, il a de l’expérience sur l’extérieur et sur le Slot.

Points négatifs

  • Joueur encore jeune et qui a besoin d’améliorer sa technique globale. Numéro 1 seulement en 2020, il était numéro 3 encore en 2019.
  • Attention à la concentration. Quelques drops.

Si on prend uniquement ses qualités physiques et athlétiques, Terrace Marshall Jr peut faire penser à Julio Jones. Mais avant d’arriver au niveau du WR star des Falcons, il va devoir terminer son développement. Le potentiel est important, et LSU continue de sortir des formidables receveurs.

Projection : 2ème tour


Elijah Moore

  • Université : Ole Miss
  • Prospect 4 étoiles

Après quelques années convaincantes au lycée St. Thomas Aquinas, en Floride, Elijah Moore a reçu 33 offres au total. Initialement, il choisit de jouer pour Georgia, avant de changer d’avis. Il s’engage alors avec Ole Miss, pour suivre le coach Matt Luke, qui avait été son principal recruteur durant ce processus.

Rapidement inclus dans la rotation chez les Rebels, Elijah Moore commence à produire dès sa première saison. Lors de sa seconde année, il termine leader de son équipe dans toutes les catégories statistiques. Il continue sur sa lancée en 2020, et établit même quelques records d’université, avec notamment un match à 238 yards et une saison à 86 réceptions. Il est élu All-American en fin d’année.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2018Ole MissSEC11363982
2019Ole MissSEC12678506
2020Ole MissSEC8861 1938

Points positifs

  • Prototype du Slot WR, avec la taille idéale, la vitesse adéquate et une capacité à produire des « big plays » et des yards après contact.
  • Son physique n’est pas impressionnant, mais il encaisse les contacts à merveille.
  • Moore a des mains sûres.

Points négatifs

  • Très peu utilisé sur l’extérieur et en « press-coverage » avec les Rebels. Il est d’ailleurs un peu petit pour occuper ce poste extérieur en NFL.
  • Schéma de jeu avantageux avec Ole Miss. Beaucoup de production sur des « screens ».

Elijah Moore a les qualités pour s’épanouir comme Slot WR en NFL. Après A.J Brown et D.K Metcalf, est-il le prochain WR dominant à sortir d’Ole Miss ?

Projection : 2ème tour


Amon-Ra St. Brown

  • Université : USC
  • Prospect 5 étoiles

Lors de ses années au lycée Servite d’Anaheim, Amon-Ra St. Brown enchaîne les honneurs. Régulièrement cité dans les meilleures équipes régionale, il remporte un titre de Californie après une saison parfaite en 2017. Prospect 5 étoiles, il reçoit une vingtaine d’offres, et décide de s’engager avec USC.

Fils d’un bodybuilder, qui a gagné 2 titres de Mister Univers dans les années 80, il partage la passion du football américain avec ses frères. Son grand frère, Equanimeous, joue actuellement chez les Packers. Et son petit frère, Osiris (on voit le thème), évolue actuellement à Stanford.

Dès sa première saison avec les Trojans, Amon-Ra St. Brown montre ses qualités sur le Slot. Des promesses confirmées l’année suivante, avec plus de 1 000 yards gagnés. Considéré comme un WR avec le potentiel d’un 1er tour de Draft en 2020, il décide finalement de revenir en Californie du Sud pour avoir une chance sur l’extérieur. Hélas, ses performances ont moins convaincu à ce nouveau poste.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2018USCPac-1211607503
2019USCPac-1213771 0426
2020USCPac-126414787

Points positifs

  • Belle résistance au contact. Il casse souvent le premier plaquage et produit beaucoup de yards après contact.
  • St. Brown s’est montré très productif sur le Slot, dès sa première saison avec USC.
  • Bel arbre de route, maitrisé. Technique au point.

Points négatifs

  • Un peu décevant comme WR extérieur en 2020.
  • Il manque un peu de vitesse dans la profondeur.

Amon-Ra St. Brown est un WR moins spectaculaire que d’autres joueurs de cette classe, mais très solide. Il peut devenir un option numéro 2 de qualité dans n’importe quelle attaque de NFL.

Projection : 3ème tour


Tylan Wallace

  • Université : Oklahoma State
  • Prospect 4 étoiles

Avec son frère jumeau, Tracin, Tylan Wallace a toujours été très proche. Ils jouaient ensemble au lycée de Fort Worth South Hills, et le second attrapait les passes du premier. Et malgré les soucis de blessure de Tracin, c’est en toute logique qu’ils ont décidé de rejoindre ensemble l’université d’Oklahoma State en 2017. Victime de 3 ruptures des ligaments croisés au même genou en quelques années, Tracin Wallace a été contraint d’arrêter le football américain. Tylan a ainsi trouvé une nouvelle motivation sur le terrain et voulait rendre son frère fier malgré tout.

Athlète dans 3 sports à Oklahoma State (baseball et athlétisme en plus du foot US), il va connaître une carrière plutôt prolifique pour les Cowboys. Après une saison lors de laquelle il apprend, il explose en 2018 avec 1 491 yards et 12 touchdowns. Parti sur la même lancée l’année suivante, il est hélas coupé net par une blessure au genou. Il est revenu avec les mêmes qualités en 2020.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2017Oklahoma StateBig 12571180
2018Oklahoma StateBig 1213861 49112
2019Oklahoma StateBig 129539038
2020Oklahoma StateBig 1210599226

Points positifs

  • Explosif, il est capable de créer de la séparation dès le début de ses routes.
  • Grosse production sur 3 saisons avec Oklahoma State.
  • Wallace est revenu à son niveau après sa blessure de 2019.

Points négatifs

  • Meilleure en ligne droite que lorsqu’il doit changer de direction.
  • Arbre de route limité dans le système offensif des Cowboys.
  • Il risque de souffrir face à des CB plus physique en NFL.

Menace dans le jeu vertical avec Oklahoma State, Tylan Wallace peut continuer d’être dangereux dans ce registre en NFL. Cependant, une transition sur le Slot pourrait être la meilleure chose pour sa production au niveau supérieur.

Projection : 3ème tour


Tutu Atwell

  • Université : Louisville
  • Prospect 3 étoiles

Au lycée de Miami Northwestern, Chatarius « Tutu » Atwell était l’un des meilleur Quarterbacks de Floride. Dans les pas de Teddy Bridgewater, également passé par là, il est titulaire pendant 4 ans et totalise plus de 4 000 yards à la passe et 1 500 yards au sol. Lors de sa dernière saison, il est élu Meilleur Joueur du Comté de Miami-Dade. Initialement, il opte pour jouer avec FIU, mais change finalement de destination et rejoint Louisville.

En arrivant chez les Cardinals, Tutu Atwell change de poste et devient WR. Il s’adapte assez rapidement et devient un joueur « couteau-suisse » au sein de l’attaque de Louisville. En 2019, il gagne 1 276 yards et bat le record de l’université sur une saison. Cette année-là, il apparaît dans l’équipe-type de la conférence ACC.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2018LouisvilleACC10244062
2019LouisvilleACC13691 27211
2020LouisvilleACC9466257

Points positifs

  • Tutu Atwell est un joueur explosif et très rapide.
  • Menace dans la profondeur. Capable d’aller au bout à tout moment.
  • Belle production avec Louisville, malgré des soucis de QB en 2020.

Points négatifs

  • Plutôt petit et léger. Comment va-t-il répondre en NFL ?
  • Principalement utilisé comme Slot WR. Peu testé en « press-coverage ».
  • Il joue avant tout sur sa vitesse. Technique et arbre de routes limités.

L’équipe qui va sélectionner Tutu Atwell le fera surement pour sa vitesse. Un atout qui peut faire mal lorsque le WR est aligné sur le slot, le backfield ou dans la profondeur. Mais le reste de son jeu est encore en développement à ce stade.

Projection : 3ème ou 4ème tour


Dyami Brown

  • Université : North Carolina
  • Prospect 4 étoiles

Né à Charlotte, Dyami Brown joue en attaque et en défense pour le lycée de West Macklenburg. Sur ses deux dernières années, il affiche plus de 1 500 yards et 24 touchdowns dans les airs. Vu comme le meilleur WR de Caroline du Nord, il reçoit de nombreuses offres mais décide de rester dans son État et s’engage avec les Tar Heels. Un chemin que suivra son frère, Khafre, en 2019. A noter que Dyami Brown a également fait parler sa vitesse en athlétisme, avec notamment un chrono de 10.78 secondes sur le 100m au lycée.

Après une première année d’apprentissage, Brown explose en 2019 et passe la barre des 1 000 yards. Une performance qu’il répète en 2020. Lors des deux saisons, il affiche plus de 20 yards par réceptions et est la cible préférée de Sam Howell dans la profondeur. Dans la 3ème équipe-type de la conférence ACC en 2019, il est nommé dans la 1ère en 2020.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsRéceptionsYardsTouchdowns
2018North CarolinaACC9171731
2019North CarolinaACC12511 03412
2020North CarolinaACC11551 0998

Points positifs

  • Belle production lors des 2 dernières saisons. Menace dans la profondeur (plus de 20 yards par réception en moyenne).
  • Joueur physique. Brown n’a pas peur du contact. 

Points négatifs

  • Arbre de routes vertical avec North Carolina. Manque de variété.
  • Manque légèrement de force pour bien gérer le « press coverage ».

L’arbre de route « basique » qu’il a utilisé avec les Tar Heels limite légèrement les projections actuellement. Mais Dyami Brown possède les qualités pour se faire une place sur le slot ou à l’extérieur dans une attaque de NFL.

Projection : 3ème ou 4ème tour


Autres WR à suivre :

  • D’Wayne Eskridge (Western Michigan)
  • Seth Williams (Auburn)
  • Sage Surratt (Wake Forest)
  • Nico Collins (Michigan)
  • Amari Rodgers (Clemson)