La classe 2021 d’edge-rushers est à la fois excitante et inquiétante. De nombreux athlètes se présentent et le potentiel est énorme pour plusieurs de ces joueurs. Mais de l’autre côté, aucun ne semble réellement être un produit fini. Il faudra donc que les franchises de NFL prennent des risques.


Kwity Paye

  • Université : Michigan
  • Prospect 3 étoiles

L’histoire de Kwity Paye est inspirante. D’origine du Liberia, il est né dans un camp de réfugié en Guinée. Son père est décédé pendant la guerre et à l’âge de 6 mois, il fuit l’Afrique avec sa mère et son frère. La famille débarque dans le Rhode Island, où les jeunes garçons vont découvrir le football américain. Au lycée Hendricken de Warwick, Kwity Paye joue running-back et defensive end. Et lors de sa dernière année, il est élu Meilleur Joueur du Rhode Island. Dans un premier temps, il semble s’orienter vers Boston College, mais décide finalement de rejoindre Jim Harbaugh et Michigan.

Dès sa première saison avec les Wolverines, Kwity Paye obtient un peu de temps de jeu et signe son premier sack au niveau universitaire. L’année suivante, il est titulaire lors de 4 matchs et réussit 2 sacks. En 2019, il devient titulaire à plein temps et peaufine son développement.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017MichiganBig Ten141.51.00
2018MichiganBig Ten10275.52.01
2019MichiganBig Ten125012.56.50
202MichiganBig Ten4164.02.00

Points positifs

  • Force de la nature. L’impact est rude avec Paye.
  • Bull-rush performant même sans technique.
  • Progression constante durant les 2 dernières années.

Points négatifs

  • Production en-dessous du niveau de son talent (10.5 sacks sur les 3 dernières saisons).
  • Toujours en développement sur sa technique, sa finesse et ses contres pass-rush.

Son histoire lui a forgé un caractère et une raison de réussir. Kwity Paye est une force brute, qui a encore besoin d’être polie techniquement. Si sa progression se poursuit, il pourrait devenir un joueur encore plus dangereux d’ici quelques années.

Projection : 1er tour


Gregory Rousseau

  • Université : Miami
  • Prospect 3 étoiles

Très grand déjà au lycée, Gregory Rousseau a profité de ses qualités physiques pour jouer à différents postes (WR, TE, DE, LB, S). Avec son équipe de Champagnat Catholic, il remporte un titre régional et apparaît dans l’équipe-type de Floride. Lors de sa dernière année, il joue principalement Safety, mais produit tout de même 10 sacks. Malgré son CV attrayant, il n’est noté que 3 étoiles, et il s’engage avec Miami en 2018.

Lors de sa première année avec les Hurricanes, il joue lors des 2 premiers matchs mais se blesse ensuite à la cheville. En 2019, il démarre comme remplaçant mais prend rapidement une place de titulaire. Il signe notamment 15.5 sacks, est élu Meilleur Rookie Défensif du pays et apparaît dans l’équipe-type de la conférence ACC. La saison de la confirmation devait arriver en 2020, mais Rousseau a décidé de ne pas jouer (opt-out).

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2018MiamiACC150.00.00
2019MiamiACC135419.515.52
202MiamiACCOpt-out    

Points positifs

  • Physiquement impressionnant. Très grand, on dirait un basketteur. Cette taille et cette allonge lui permettent de gagner au contact. 
  • Enorme production lors de sa seule saison comme titulaire : 15.5 sacks, 19.5 TFL.
  • Rousseau a été particulièrement dévastateur à l’intérieur, face aux Guards.

Points négatifs

  • Très peu d’expérience. Blessé en 2018 et en retrait en 2020, il a joué 546 snaps seulement avec les Hurricanes.
  • Manque encore de puissance. Cela se note face aux Tackles et il a plus de mal à gagner sur l’extérieur.

Difficile de na pas être attiré par le physique impressionnant de Gregory Rousseau. Mais à ce stade de sa carrière, il n’offre pas vraiment d’autres garanties. Sa seule saison comme titulaire a certes été dominante, mais l’échantillon est trop petit pour être pleinement convaincu.

Projection : 1er tour


Azeez Ojulari

  • Université : Georgia
  • Prospect 4 étoiles

Au lycée de Marietta, en Georgie, Azeez Ojulari connaît une carrière productive. Lors de chacune de ses deux dernières années, il affiche plus de 100 plaquages et plus de 8 sacks. Hélas, il se blesse sérieusement au genou à la fin de sa dernière saison. Cela n’enlève rien à l’intérêt des gros programmes universitaires et il reçoit plus de 30 offres. Son choix se porte finalement sur la prestigieuse université locale : Georgia.

De retour de blessure, il joue brièvement lors de sa première année avec les Bulldogs. Lancé titulaire en 2019, il commence à montrer ses qualités et fini notamment très fort la saison lors du Sugar Bowl face à Baylor. La saison dernière, il a confirmé en étant l’un des meilleurs pass-rushers de la SEC et en dominant certains des meilleurs OT du pays.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2018GeorgiaSEC241.00.00
2019GeorgiaSEC11335.05.51
202GeorgiaSEC103112.59.54

Points positifs

  • Pass-rusher explosif, Ojulari gagne sur son premier pas face aux OT.
  • Il sait aller chercher les QB adverses, avec un plan et le bon timing.
  • Il est capable de jouer DE et/ou un rôle de LB « SAM » selon les systèmes défensifs.

Points négatifs

  • Pas un pur « DE ». Il est un peu light et manque de puissance sur la ligne.
  • Une seule année de grosse production avec Georgia.

Même si une autre année de grosse production aurait été intéressante, Azeez Ojulari a déjà montré qu’il savait chasser les Quarterbacks. Techniquement très avancé, il devrait pouvoir s’intégrer dans n’importe quel système défensif au niveau suivant.

Projection : 1er tour


Jaelan Phillips

  • Université : Miami
  • Prospect 5 étoiles

Originaire de Californie, Jaelan Phillips commence le football américain à l’âge de 7 ans. Inconnu des réseaux de recrutement au début de ses années lycées, il va rapidement devenir l’un des prospects les plus convoités du pays. Après avoir enregistré 264 plaquages et 31.5 sacks avec le lycée de Redlands East Valley, il est noté 5 étoiles et vu comme le prospect numéro 1 en 2017. Malgré les appels du pied de nombreuses universités, il décide de rester dans son État et rejoint UCLA.

Avec les Bruins, tout ne va pas se passer comme prévu. En 2018, il est victime d’un accident de scooter et est blessé au poignet et à la tête. Un peu plus tard dans la saison, il subit une nouvelle commotion cérébrale et il prend la décision de prendre sa retraite. Il reviendra finalement sur sa décision mais choisira un nouveau départ en prenant la direction de l’université de Miami. Avec les Hurricanes, il a progressivement retrouvé son niveau et était même l’un des meilleurs pass-rusher du pays sur la deuxième partie de la saison 2020.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017UCLAPac-126217.03.50
2018UCLAPac-124201.01.00
2020MiamiACC104515.58.00

Points positifs

  • Ancien top prospect, qui a montré pourquoi sur la saison 2020. Phillips a terminé la saison comme l’un des meilleurs pass-rusher du pays (15 sacks).
  • Puissance. Il cause de gros dégâts au contact.
  • Domine les Guards grâce à sa taille et son allonge. Gros danger à l’intérieur.

Points négatifs

  • Historique de blessures. Hors des terrains pendant presque 3 ans.
  • Progrès technique à faire, au niveau des mains notamment.

Son passé de blessure et sa retraite d’1 an vont évidemment inquiéter les franchises intéressées, et cette éloignement des terrains lui a fait prendre un peu retard dans son développement technique. Mais Jaelan Phillips possède les traits physiques parfaits pour être un pass-rusher dominant, et il est également un défenseur performant au sol.

Projection : Fin du 1er tour


Jayson Oweh

  • Université : Penn State
  • Prospect 4 étoiles

Durant ses jeunes années, Jayson Oweh joue au basket. Il ne touche pas au football américain avant son année de Junior au lycée. Il intègre ensuite l’équipe de la Blair Academy, dans le New Jersey, et se fait notamment remarquer lors de sa saison Senior, avec 60 plaquages et 13 sacks. Il reçoit une vingtaines d’offres, en provenance de Michigan ou Ohio State par exemple, mais décide d’aller jouer pour Penn State.

Lors de ses deux premières saisons avec les Nittany Lions, il fait partie de la rotation et joue surtout comme « situational pass-rusher » du fait de lacunes sur les phases au sol. En progression lors de sa dernière saison, il a montré un potentiel élevé.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2018Penn StateBig Ten242.02.00
2019Penn StateBig Ten11215.05.02
2020Penn StateBig Ten7386.50.00

Points positifs

  • Explosif et rapide pour sa taille. Son allonge est un autre point fort.
  • Oweh a beaucoup progressé contre le jeu au sol en 2020.
  • Enorme potentiel comme pass-rusher.

Points négatifs

  • Peu d’expérience comme titulaire, et production très modeste (0 sack en 2020).
  • Il a tendance à lâcher trop vite lorsqu’il est englué dans un block sur le premier contact.

Malgré son âge (23 ans), Jayson Oweh n’a pas encore dévoilé tout son potentiel. Il a commencé tard le football, et malgré une production très modeste, il a montré en 2020 de quoi il pouvait être capable avec un peu plus d’expérience. Son « Pro Day » réussi n’a fait que confirmer cette tendance. La projection à 3 ans est très favorable pour lui.

Projection : Fin du 1er tour


Joseph Ossai

  • Université : Texas
  • Prospect 4 étoiles

C’est à Lagos, au Nigeria, que Joseph Ossai est né et a grandi. Son sport de prédilection était alors le football (soccer). Un jour, sa mère s’inscrit pour obtenir au Visa pour voyager aux États-Unis, et la famille est tirée au sort un an plus tard. Direction Houston pour les Ossai. Joseph a alors 10 ans, et il ne commencera à jouer au football américain que 2 ans plus tard. Au lycée d’Oak Ridge, il débute à la position de WR mais passe en défense pour combler les trous. Il saisit l’opportunité et restera de ce côté du terrain par la suite. Noté 4 étoiles, il reçoit près de 30 offres et décide de rejoindre l’université du Texas.

Lors de ses premières saisons avec les Longhorns, Ossai est plutôt un linebacker, qui était parfois aligné comme pass-rusher. En 2020, il est enfin installé comme pass-rusher et il a prouvé qu’il était fait pour attaquer les QB adverses.

Joseph Ossai - Draft NFL 2021
Du Nigeria à la NFL, l’aventure de Joseph Ossai continue (photo : 247 sports)

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2018TexasBig 127201.01.01
2019TexasBig 12139013.55.01
2020TexasBig 1295515.55.53

Points positifs

  • Polyvalent. Du fait de son expérience comme Linebacker et Pass-rusher, il peut évoluer dans n’importe quel schéma défensif.
  • Ossai est un excellent défenseur contre le jeu au sol.
  • Il a un gros moteur et il n’abandonne jamais.

Points négatifs

  • Une seule saison titulaire comme Edge-rusher.
  • Petit manque de puissance, qui pourrait être exposé face aux OT de NFL.

Moins explosif que certains, moins puissant que d’autres, Joseph Ossai n’est peut-être le prospect le plus impressionnant de cette classe de pass-rusher. Mais il est un joueur complet et régulier, qui a montré qu’il savait défendre au sol et qu’il pouvait chasser les Quarterbacks.

Projection : 2ème tour


Carlos Basham Jr

  • Université : Wake Forest
  • Prospect 3 étoiles

Né à Roanoke, en Virginie, Carlos Basham Jr est un sportif accompli dès ses années lycée. Il joue pivot dans l’équipe de basketball, et occupe les positions de defensive end et de tight-end dans celle de football américain. Lors de sa dernière année, il signe notamment 76 plaquages, 7 sacks et marque 2 touchdowns. Prospect 3 étoiles, il n’est pas recruté par les plus grosses universités du pays, et s’engage avec Wake Forest. A noter qu’il est le cousin de Tarell Basham, qui a joué chez les Jets et qui est actuellement à Dallas.

Avec les Demon Deacons, il ne joue pas lors de sa première saison et est remplaçant durant la seconde. Il commence néanmoins à montrer ses qualités. En 2019, il a gagné sa place de titulaire et il s’est montré globalement productif depuis.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017Wake ForestACC11242.00.00
2018Wake ForestACC126411.04.50
2019Wake ForestACC135718.010.03
2020Wake ForestACC6284.55.04

Points positifs

  • Présence intimidante sur l’extérieur de la ligne défensive.
  • Explosif et agile. Rare sont les joueurs de sa taille qui bougent comme lui.
  • Basham a montré qu’il savait se dégager des blocks, voire même les éviter.

Points négatifs

  • Il ne profite pas assez de son physique et de sa puissance naturelle.
  • Placement des mains irréguliers.
  • Petite baisse de production en 2020.

Carlos Basham Jr possède des qualités athlétiques naturelles mais il doit apprendre à plus en profiter. Bien coaché au niveau supérieur, il peut devenir un pass-rusher régulier et productif.

Projection : 2ème tour


Joe Tryon

  • Université : Washington
  • Prospect 3 étoiles

Avec son lycée de Renton, dans l’État du Washington, Joe Tryon touche un peu à tout. Il joue ainsi au baseball, au basketball et au football américain. Dans ce dernier sport, il occupe les positions de DL et de TE pendant 4 ans. Ses performances n’attirent que des universités locales ou des États proches, et il décide d’aller jouer pour les Huskies.

Avec l’université du Washington, il obtient du temps de jeu assez rapidement lors de sa première année, et il titulaire en 2019. Il fait parler son intensité et termine la saison dans la 2ème équipe-type de la conférence Pac-12. Mais alors que l’on attendait de lui qu’il franchisse un nouveau pallier en 2020, Tryon a décidé de ne pas jouer suite au report de la saison de sa conférence.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2018WashingtonPac-1210202.01.00
2019WashingtonPac-12134112.58.00
2020WashingtonPac-12Opt-out    

Points positifs

  • Joueur « violent ». Il attaque avec intensité. Son « bull-rush » est redoutable.
  • Taille idéale pour occuper l’Edge en NFL.

Points négatifs

  • Absence de réels contres en pass-rush.
  • Moins performant sur les phases au sol.
  • N’a pas joué en 2020 (opt-out).

Physiquement parlant, Joe Tryon a les attributs pour être un edge-rusher en NFL. 2020 était l’année où il devait associer la production sur le terrain à son physique, est c’est bien dommage de ne pas l’avoir vu à l’œuvre.

Projection : 2ème ou 3ème tour


Ronnie Perkins

  • Université : Oklahoma
  • Prospect 4 étoiles

Ronnie Perkins a grandi à St Louis. Dans le lycée de Lutheran North, il s’occupe déjà des tâches défensives et est vu comme l’un des meilleurs prospects de l’État du Missouri en 2018. Activement recruté par les Longhorns, il optera finalement pour le rival Oklahoma.

Avec les Sooners, il démarre 7 des 14 matchs de sa première saison et signe déjà 5 sacks. Titulaire en 2019 et en 2020, il a continué à être globalement productif, malgré une suspension à cheval sur les deux années. Chacune de ces deux saisons, il apparaît dans la 2ème équipe-type de la conférence Big 12.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2018OklahomaBig 1214378.05.00
2019OklahomaBig 12123813.56.01
2020OklahomaBig 1262310.55.50

Points positifs

  • Explosif. Il sait convertir sa vitesse en puissance lors de l’impact.
  • Titulaire rapidement à Oklahoma, Perkins est expérimenté et a globalement progressé tout au long de sa carrière universitaire.

Points négatifs

  • Manque de puissance sur le haut du corps et dans les mains.
  • Il a un plan initial lorsqu’il attaque les QB, mais pas vraiment de contre si ça ne passe pas.
  • Suspension de 6 matchs pour un « drug test » raté.

Après sa suspension, Ronnie Perkins est revenu pour en découdre et il a montré de très belles choses. S’il continue d’ajouter un peu de puissance à son jeu, il peut devenir un pass-rusher d’impact au niveau supérieur.

Projection : Fin du 2ème tour / 3ème tour


Patrick Jones II

  • Université : Pittsburgh
  • Prospect 3 étoiles

Originaire de Chesapeake, en Virginie, Patrick Jones II jouait Defensive End pour le lycée de Grassfield. Lors de sa dernière année, il réussit 83 plaquages et 8.5 sacks. Noté 3 étoiles, il reçoit une dizaine d’offres. Après des visites à Pittsburgh et Virginia Tech, il s’engage avec les Panthers.

En observation lors de sa première année à Pittsburgh, il intègre la rotation sur la ligne défensive en 2018 et signe 4 sacks. Il devient titulaire la saison suivante et termine dans la 2ème équipe-type de la conférence ACC. De retour en 2020, il fait encore mieux et est nommé dans l’équipe-type de l’ACC.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017PittACC571.00.50
2018PittACC13227.03.51
2019PittACC114111.58.54
2020PittACC114212.59.00

Points positifs

  • Taille idéale, recherchée par les équipes de NFL.
  • Jones possède une palette de mouvements pass-rush développée.

Points négatifs

  • Manque de puissance pour gagner. Inquiétude au niveau NFL.
  • Moins décisif en pass-rush en 2020.

Si une franchise NFL ne regarde que le physique, alors Patrick Jones va lui taper dans l’œil. Mais en analysant ses matchs, on se rend vite compte qu’il manque de puissance, dans le haut du corps et dans les mains. Dommage car sa technique est très bonne.

Projection : 3ème ou 4ème tour


Quincy Roche

  • Université : Miami
  • Prospect 3 étoiles

Considéré comme un prospect 3 étoiles, Quincy Roche jouait au poste de defensive end et de tight-end avec le lycée de New Town, à Owings Mills dans le Maryland. Malgré un record de sacks (19) lors de sa dernière saison, il ne reçoit que 5 offres, de la part d’universités « secondaires ». Il rejoint ainsi Temple en 2016.

Avec les Owls, il se montre très productif et totalise notamment 137 plaquages et 26 sacks en 3 ans. En 2019, il est élu Meilleur Défenseur de la conférence AAC. L’année dernière, Roche a décidé de tenter sa chance dans un programme plus prestigieux et a rejoint Miami. Sa production y a été moins importante, mais il a montré qu’il était au niveau du Power 5.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2017TempleAmerican113111.57.03
2018TempleAmerican12579.06.02
2019TempleAmerican124919.013.01
2020MiamiACC104514.54.52

Points positifs

  • QI football très élevé et excellente vision du jeu. Il sait profiter des erreurs ou des hésitations des Linemen adverses.
  • Roche s’est montré très productif dans le Group of 5 et est resté globalement performant quand il est passé dans le Power 5.

Points négatifs

  • Même s’il a pris en masse à son arrivée chez les Hurricanes, il reste un peu « light ».
  • Léger manque d’explosivité sur le premier pas.

Du fait d’un physique un peu léger et d’un manque de force, Quincy Roche aura peut-être du mal sur la ligne défensive au niveau supérieur. Son avenir se situe pourquoi pas comme linebacker – pass-rusher dans une défense 3-4.

Projection : 3ème ou 4ème tour


Rashad Weaver

  • Université : Pittsburgh
  • Prospect 2 étoiles

Né à Fort Lauderdale, Rashad Weaver joue au football américain et au basketball au sein du lycée de Cooper City. Tight-end et defensive end, il signe notamment 65 plaquages et 7 sacks lors de sa dernière année. Initialement, il s’engage auprès de l’université du Michigan, mais revient sur son choix après que Jim Harbaugh lui annonce qu’il n’est pas sûr d’avoir de la place pour lui. Il décide alors de rejoindre plutôt Pittsburgh.

Lors de sa première année avec les Panthers, en 2016, Weaver ne joue pas. L’année suivant, il entre dans la rotation et démarre même quelques rencontres. Titulaire en 2018, il termine la saison comme leader de son équipe avec 6.5 sacks. Sa progression est stoppée nette à cause d’une blessure au genou, mais son retour a été très encourageant en 2020. Performant, il apparaît dans l’équipe-type de la conférence ACC et est également All-American.

Stats au niveau universitaire

AnnéeUniversitéConférenceMatchsPlaquagesTFLSacksFumbles
2018PittACC11286.03.00
2019PittACC144714.06.52
2020PittACC93414.07.53

Points positifs

  • Il sait utiliser sa taille pour initier le contact et se désengager des blocks.
  • Bonne technique. Palette de mouvements et de contres.
  • Weaver est surement le meilleur défenseur au sol sur l’extérieur de cette classe.

Points négatifs

  • Manque d’explosivité, ce qui peut être un soucis pour un pass-rusher en NFL.
  • Déjà assez « vieux ». Il aura 24 ans durant sa saison rookie.

Rashad Weaver devrait rapidement avoir un rôle sur les phases au sol. Mais pour espérer plus et devenir un edge-rusher à temps plein, il devra prouver qu’il est suffisamment explosif pour gêner constamment les Linemen adverses.

Projection : 3ème ou 4ème tour


Autres Edge-rushers à suivre :

  • Payton Turner (Houston)
  • Hamilcar Rashed Jr (Oregon State)
  • Dayo Odeyingbo (Vanderbilt)