Depuis maintenant une décennie, les Packers ont la main mise sur la division et ils ont ainsi remporté les 3 derniers titres de NFC North. Les « Rois du Nord » sont encore favoris pour conserver leur couronne cette année, mais Aaron Rodgers devra faire face à des challenges inédits. Heureusement pour Green Bay, les rivaux ne semblent pas prêts pour les concurrencer. Les Vikings doivent d’abord s’améliorer drastiquement en défense, les Lions n’en sont qu’au début de leur nouveau projet, et les Bears semblent s’être encore affaiblis.


Chicago Bears

Retour sur la saison précédente

  • 6-11. 3ème de la division NFC North.

Après 3 ans de résultats décevants et de rumeurs de licenciement, Matt Nagy abordait cette saison 2021 sur un siège éjectable. Malgré l’ajout d’un nouveau QB lors de la Draft, Justin Fields, la franchise a fait moins bien que l’année précédente, et cette fois, le coach n’a pas survécu. Et le Manager General, Ryan Pace, a suivi.

Les principaux mouvements de l’intersaison

Arrivées

N’Keal Harry (WR), Byron Pringle (WR), Riley Reiff (OT), Justin Jones (DT), Al-Quadin Muhammad (DE)

Départs

Andy Dalton (QB), Nick Foles (QB), Damien Williams (RB), Allen Robinson (WR), Jimmy Graham (TE), Germain Ifedi (OT), James Daniels (OG), Elijah Wilkinson (OL), Bilal Nichols (DT), Akiem Hicks (DT), Eddie Goldman (DT), Khalil Mack (EDGE), Artie Burns (CB), Deon Bush (S)

Draft

Kyler Gordon (CB), Jaquan Brisker (S), Velus Jones (WR)

Une question pour 2022

Justin Fields est-il en bonne position pour progresser ?

L’année dernière, les Bears ont fait le choix de Justin Fields pour devenir le QB du futur. Le staff a changé depuis, et les nouveaux hommes forts (le coach Matt Eberflus et le GM Ryan Poles) doivent composer avec. Les qualités du jeune quarterback sont certaines, avec une belle précision dans la profondeur et de la mobilité, et il y a donc du potentiel. Cela s’est noté lors de sa saison rookie, même si les irrégularités ont été trop nombreuses. La question est désormais de savoir si Fields est armé pour réussir à Chicago en 2022 ?

Et lorsque l’on analyse l’intersaison de la franchise, on peut être inquiet. La saison dernière, Justin Fields a souvent eu du mal à installer son jeu du fait d’une ligne offensive trop poreuse. Le problème, c’est que l’OL des Bears a perdu des éléments et plusieurs postes sont toujours dans le flou. Si Fields ne jouit pas d’une bonne protection, on le voit mal progresser dans le jeu aérien, et il devra souvent s’exposer en courant. Une formule qui peut déboucher sur des performances frustrantes et/ou une blessure.

L’autre soucis se situe au niveau du corps de receveurs, qui apparaît comme l’un des plus faibles de la ligue. Allen Robinson, qui était le WR numéro 1, est parti, et c’est le jeune Darnell Mooney qui est désormais le cible préférentielle. Il a clairement du talent, mais est-il prêt à assumer ce rôle de numéro 1 ? Surtout qu’autour de lui, il n’y a pas pléthore de solutions. N’Keal Harry a été recruté mais il a été un gros échec à New England. Velus Jones est un rookie qui peut avoir besoin de temps pour s’imposer. Et Byron Pringle ne semble pas plus qu’une troisième option. En revanche, le TE Cole Kmet peut devenir un allié important pour Justin Fields, notamment dans le jeu court.

Le calendrier des Bears

vs San Francisco, à Green Bay, vs Houston, à NY Giants, à Minnesota, vs Washington, à New England, à Dallas, vs Miami, vs Detroit, à Atlanta, à NY Jets, vs Green Bay, BYE, vs Philadelphia, vs Buffalo, à Detroit, vs Minnesota

Prédiction

  • 5-12. 4ème de la division NFC North.

Entre des nouveaux coachs, une ligne offensive pas au point et des options limitées dans les airs, Justin Fields ne semble pas vraiment dans les conditions idéales pour se développer cette année. Difficile donc de voir Chicago remporter plus de matchs que l’année dernière. Surtout que l’équipe a également perdu un joueur clé en défense en Khalil Mack. Les projections voient les Bears se battre avec les Lions dans les bas-fonds de la division et ils pourraient jouer le 1er choix de la Draft 2023 si les choses tournent vraiment mal.


Detroit Lions

Retour sur la saison précédente

  • 3-13-1. 4ème de la division NFC North.

Nouveau projet chez les Lions avec l’arrivée du duo Dan Campbell (coach) et Brad Holmes (GM) et le départ du QB Matthew Stafford. Les débuts ont été très difficiles, avec 8 défaites pour lancer la saison et avant un match nul face aux Steelers. La première victoire n’a été acquise que lors de la Week 13 pour Detroit. Longtemps en possession du 1er choix de la Draft, la franchise a terminé sur des bonnes notes, avec deux victoires surprises contre les Cardinals et les Packers lors des dernières journées. Suite au parcours des Bengals, les Lions affichent désormais la plus longue période sans victoire en playoffs (saison 1981-1982).

Les principaux mouvements de l’intersaison

Arrivées

D.J Chark (WR), Mike Hughes (CB), DeShon Elliott (S)

Départs

Nick Williams (DT), Trey Flowers (EDGE), Jalen Reeves-Maybin (LB), Dean Marlowe (S)

Draft

Aidan Hutchinson (EDGE), Jameson Williams (WR), Joshua Pascal (EDGE)

Une question pour 2022

Les additions peuvent-elles redresser la défense ?

Les chantiers sont nombreux chez les Lions, mais la défense s’est montrée particulièrement problématique en 2021, finissant dans les dernières places de la majeures parties des statistiques. Pour Dan Campbell, il est primordial de pouvoir compter sur une défense plus solide pour commencer à mettre en place son projet de jeu.

En possession du 2ème choix de la dernière Draft, les Lions ont ajouté Aidan Hutchinson, un pass-rusher talentueux qui va immédiatement améliorer l’équipe. Il est évidemment ambitieux de compter sur un rookie pour relever un groupe, mais l’ancien joueur de Michigan devrait avoir rapidement un impact notable. Et si le pass-rush de Detroit est plus efficace, l’ensemble de la défense en profitera.

Car même si les lignes secondaires ont leur part de responsabilité, elles n’ont pas été aidé par le reste de la défense et par les blessures. Jeff Okudah, sélectionné en 3ème position de la Draft 2020, s’est sérieusement blessé l’année passée, et son retour est attendu. Les recrutement de DeShon Elliott et Mike Hughes sont également de bonnes choses.

Le calendrier des Lions

vs Philadelphia, vs Washington, à Minnesota, vs Seattle, à New England, BYE, à Dallas, vs Miami, vs Green Bay, à Chicago, à NY Giants, vs Buffalo, vs Jacksonville, vs Minnesota, à NY Jets, à Carolina, vs Chicago, à Green Bay

Prédiction

  • 6-11. 3ème de la division NFC North.

Dan Campbell semble être en train d’installer une culture différente à Detroit et cela s’était déjà noté sur la fin de la saison 2021. Si le bon travail du coach s’accompagne enfin d’une progression dans les résultats, alors le projet des Lions sera enfin en route. On ne va pas classer la franchise parmi les prétendants aux playoffs tout de suite, mais une belle progression peut être envisagée en 2022. La ligne offensive est solide, l’attaque peut compter sur quelques jeunes joueurs intéressants, et la défense possède de nouveaux arguments.


Green Bay Packers

Retour sur la saison précédente

  • 13-4. 1er de la division NFC North.
  • Défaite en demi-finales de conférence NFC face aux 49ers (10-13).

Nouvelle domination pour Green Bay dans la division NFC North l’année passée, et un 3ème titre consécutif assuré. Et grâce à leur bilan de 13 victoires pour 4 défaites, les Packers ont également terminé 1er de la conférence NFC, acquérant ainsi l’avantage du terrain pendant les playoffs. Encore excellent, Aaron Rodgers s’est offert un second trophée de MVP consécutif, et son 4ème au total.

Mais comme souvent, la saison des Packers s’est arrêtée trop tôt en playoffs, avec une élimination dès leur entrée en lice, encore face aux 49ers. C’est la 4ème fois que la franchise de San Francisco joue un mauvais tour à Green Bay en playoffs.

Les principaux mouvements de l’intersaison

Arrivées

Sammy Watkins (WR), Jarran Reed (DT)

Départs

Davante Adams (WR), Marquez Valdes-Scantling (WR), Dennis Kelly (OL), Billy Turner (OL), Lucas Patrick (OG), Za’Darius Smith (EDGE), Chandon Sullivan (CB)

Draft

Quay Walker (LB), Devonte Wyatt (DT), Christian Watson (WR), Sean Rhyan (OL)

Une question pour 2022

Qui pour attraper les passes d’Aaron Rodgers ?

Lors des dernières saisons, les Packers avaient déjà reçu des critiques car ils n’ajoutaient pas un receveur « compétent » à l’opposé de Davante Adams, limitant ainsi les solutions pour Aaron Rodgers. Un problème mineur visiblement pour le QB, qui reste sur deux trophées de MVP consécutifs. Mais durant la dernière intersaison, le problème a pris une autre ampleur avec le départ de la cible numéro 1, Davante Adams. A noter que Marquez Valdes-Scantling est également parti.

Privé de son receveur le plus sûr et le plus prolifique, Rodgers va devoir développer ses connexions avec les joueurs toujours présents et les jeunes ajouts. Sur la papier, Allen Lazard est le WR numéro 1 par défaut, mais est-il capable d’assumer ce statut ? Pour le moment, il n’a jamais réussi à jouer au niveau du potentiel annoncé. Drafté au 3ème tour en 2021, Amari Rodgers a souffert comme rookie, et la franchise espère de meilleurs résultats avec Christian Watson et Romeo Doubs, sélectionnés cette année.

Le retour du TE Robert Tonyan peut être une bonne chose, sachant qu’il était une option sûre dans le jeu cour et en redzone pour Aaron Rodgers. Mais il revient d’une grosse blessure au genou et on ne sait pas quand il reviendra à 100%, en assumant qu’il y arrive.

Le calendrier des Packers

à Minnesota, vs Chicago, à Tampa Bay, vs New England, vs NY Giants, vs NY Jets, à Washington, à Buffalo, à Detroit, vs Dallas, vs Tennessee, à Philadelphia, à Chicago, BYE, vs LA Rams, à Miami, vs Minnesota, vs Detroit

Prédiction

  • 11-6. 1er de la division NFC North.

Double MVP en titre, Aaron Rodgers va donc devoir s’employer pour faire briller ses jeunes WR et rester aussi performant. Et les questions offensives ne s’arrêtent pas là, car la protection du QB pourrait être altérée, au moins en début de saison. David Bakhtiari et Elgton Jenkins, deux des piliers de cette OL, reviennent de blessure. Heureusement, cette équipe reste bien armée et possède quelques certitudes, notamment sur son jeu au sol et en défense. Aaron Rodgers n’aura pas besoin de tout faire tout seul, et cela suffira surement pour garder la main dans la division. En revanche, les playoffs seront encore une autre histoire.


Minnesota Vikings

Retour sur la saison précédente

  • 8-9. 2ème de la division NFC North.

La saison 2021 des Vikings a ressemblé fortement à la précédente, avec à la clé des résultats globalement décevants. En conséquence, la franchise du Minnesota a manqué les playoffs pour la deuxième année de rang, et l’écart avec le leader et rival Green Bay a encore été très grand. Et cette fois, le coach Mike Zimmer comme le GM Rick Spielman ont fait les frais de cet échec.

Les principaux mouvements de l’intersaison

Arrivées

Chris Reed (OG), Jesse Davis (OL), Harrison Phillips (DT), Za’Darius Smith (EDGE), Jordan Hicks (LB), Chandon Sullivan (CB)

Départs

Tyler Conklin (TE), Michael Pierce (DT), Sheldon Richardson (DT), Anthony Barr (LB), Mackensie Alexander (CB), Xavier Woods (S)

Draft

Lewis Cine (S), Andrew Booth Jr (CB), Ed Ingram (OG), Brian Asamoah (LB)

Une question pour 2022

Des changements positifs pour la défense ?

On le sait, la chute de Mike Zimmer est venue des déboires défensifs. Conscients des soucis, les Vikings ont investi de ce côté du terrain, aussi bien sur le marché des agents libres que lors de la Draft 2022.

Devant, pas grand-chose a changé, mais l’addition de Za’Darius Smith peut être un bon coup. Non seulement il arrive en provenance d’un rival (Green Bay), mais il est surtout un formidable pass-rusher lorsqu’il est sur le terrain. Le recrutement de Jordan Hicks est également intéressant pour compenser le départ d’Anthony Barr.

Mais le vrai secteur qui interroge est derrière, sur les lignes secondaires. Au poste de Cornerback, Patrick Peterson est le numéro 1, mais il commence à devenir âgé. Il est donc crucial que les jeunes joueurs, comme Cameron Dantzler ou Andrew Booth Jr s’imposent. Le premier n’était pas trop apprécié par le staff précédent, et le second est un rookie. Même chose au poste de Safety, où Harrison Smith continue de tenir la baraque, mais un peu seul. Là aussi un rookie a été pris, Lewis Cine, et la franchise compte sur une confirmation de la part de Camryn Bynum pour assurer une bonne rotation. Il y a donc globalement plus de profondeur, mais il reste des interrogations.

Le calendrier des Vikings

vs Green Bay, à Philadelphia, vs Detroit, à New Orleans, vs Chicago, à Miami, BYE, vs Arizona, à Washington, à Buffalo, vs Dallas, vs New England, vs NY Jets, à Detroit, vs Indianapolis, vs NY Giants, à Green Bay, à Chicago

Prédiction

  • 9-8. 2ème de la division NFC North.

L’attaque des Vikings a des certitudes, avec des joueurs comme Justin Jefferson ou Dalvin Cook, et Kirk Cousins est capable de faire le boulot s’il est aidé. C’est ici que la défense doit entrer en scène et faire bien mieux que les saisons précédentes pour enlever de la pression au QB et à l’attaque. Le nouveau staff manque clairement d’expérience, et il sera surement compliqué d’aller chercher Green Bay cette saison. Une légère amélioration du bilan est envisageable, ainsi qu’une wild-card.