Trois équipes de la division NFC West ont participé aux playoffs l’année dernière, et deux d’entre-elles – les Rams et les 49ers – se sont retrouvées en finale de conférence. La franchise de Los Angeles a finalement remporté le Super Bowl, et désormais, la grande mission du « repeat » se dresse face à eux. Même si les Seahawks ne seront surement pas compétitifs en 2022, cette division restera difficile pour les Rams, avec des 49ers imprévisibles et des Cardinals qui peuvent s’accrocher.


Arizona Cardinals

Retour sur la saison précédente

  • 11-6. 2ème de la division NFC West.
  • Défaite en Wild-Card face aux Rams (11-34).

Départ canon pour les Cards en 2021, avec 7 victoires de rang pour commencer. En fin de saison, la franchise signe ainsi un bilan positif pour la première fois depuis 2015, et pour la première fois avec Kliff Kingsbury. Mais la deuxième partie de saison a été bien plus compliquée, à l’image de ce qui c’était déjà passé l’année précédente. Cela n’a pas empêché une qualification en playoffs, mais la sortie à été rapide avec une claque reçue par le futur champion.

Les principaux mouvements de l’intersaison

Arrivées

Darrel Williams (RB), Marquise Brown (WR), Will Hernandez (OG)

Départs

Chase Edmonds (RB), Christian Kirk (WR), Max Garcia (OL), Jordan Phillips (DT), Chandler Jones (EDGE), Jordan Hicks (LB), Malcolm Butler (CB), Robert Alford (CB)

Draft

Trey McBride (TE), Cameron Thomas (EDGE), Myjai Sanders (EDGE)

Une question pour 2022

Quel impact pour l’absence de DeAndre Hopkins ?

Pendant une partie de l’intersaison, la situation contractuelle de Kyler Murray a attisé les tensions dans la franchise. Finalement, le QB a signé une prolongation de 5 ans à hauteur de 230 millions de dollars, faisant de lui le 2ème joueur le mieux payé à sa position. Murray est donc content et la franchise peut voir venir.

Mais cela ne répond pas à toutes les questions en attaque, notamment au niveau des receveurs. La saison dernière, les Cardinals ont affiché un bilan de 8-2 avec DeAndre Hopkins, contre un bilan de 3-5 sans lui. L’absence du WR star, qui est suspendu pour les 6 premiers matchs, est donc un problème pour Murray et l’équipe. Et il faut y ajouter le départ de Christian Kirk durant l’intersaison, qui affaiblit encore le corps de receveurs.

Pour compenser, Arizona a fait signer Marquise Brown pendant la Draft. L’ancien QB des Ravens n’a jamais été vu comme une vraie option numéro 1 à Baltimore, mais la franchise espère que son passif avec Kyler Murray va jouer. En effet, les deux hommes ont déjà joué ensemble à Oklahoma et il y a donc déjà des automatismes. Pas sûr que Brown devienne le numéro 1 bis chez les Cards, mais sa présence peut aider l’attaque à rester performante en attendant le retour de Nuk.

Le calendrier des Cardinals

vs Kansas City, à Las Vegas, vs LA Rams, à Carolina, vs Philadelphia, à Seattle, vs New Orleans, à Minnesota, vs Seattle, à LA Rams, vs San Francisco, vs LA Chargers, BYE, vs New England, à Denver, vs Tampa Bay, à Atlanta, à San Francisco

Prédiction

  • 8-9. 3ème de la division NFC West.

Lors des deux dernières années, les Cardinals ont joué comme l’une des meilleures équipes de la ligue lors des débuts de saisons, avant de s’effondrer sur la fin. Et si c’était l’inverse cette fois ? Car entre la suspension de DeAndre Hopkins pour 6 matchs ou le départ de Chandler Jones, cette équipe va avoir du travail pour trouver des nouveaux leaders. Et le calendrier s’annonce difficile d’entrée. Certes, la prolongation de Kyler Murray aide, mais plus sur le long terme que sur les prochains mois. Arizona semble un peu à la traîne comparé aux favoris de la NFC West.


Los Angeles Rams

Retour sur la saison précédente

  • 12-5. 1er de la division NFC West.
  • Vainqueurs du Super Bowl LVI face aux Bengals (23-20).

En 2021, les Rams ont décidé de faire all-in pour se donner les moyens de gagner le Super Bowl. La franchise de L.A a ainsi recruté Matthew Stafford avant le début de la saison, puis Von Miller et Odell Beckham Jr pendant la saison. Avec cet effectif digne d’Hollywood, la franchise a réussi à remporter une division NFC West pas facile, et malgré une fin de saison régulière poussive.

Les playoffs ont parfaitement débuté pour les Rams, avec un large succès face aux Cardinals (34-11). Les rencontres ont été nettement plus disputées ensuite, avec trois victoires de 3 points. D’abord face aux Bucs en demi-finales de conférence (30-27), avec un field-goal à la dernière seconde et après avoir subi un gros comeback. Ensuite contre les rivaux 49ers en finale de conférence (20-17), alors qu’ils étaient menés de 10 points à l’entrée du 4ème quart-temps. Puis les Rams sont devenus la première équipe à remporter le Super Bowl dans leur stade, en battant les Bengals 23-20. Le deuxième trophée Lombardi dans l’histoire de la franchise.

Les principaux mouvements de l’intersaison

Arrivées

Allen Robinson (WR), Bobby Wagner (LB), Troy Hill (CB)

Départs

Sony Michel (RB), Odell Beckham Jr (WR), Robert Woods (WR), Andrew Whitworth (OT), Austin Corbett (OG), Von Miller (EDGE), Darious Williams (CB)

Draft

Logan Bruss (OG), Kyren Williams (RB)

Une question pour 2022

Peuvent-ils conserver leur titre ?

Il est toujours difficile de conserver son titre en NFL, et aucune équipe ne l’a fait depuis 2004 (Patriots). Les Rams, qui ont remporté le Super Bowl LVI, entament donc la difficile mission du « repeat ». Mais en sont-ils capables ?

En attaque, la majorité des joueurs majeurs sont toujours là, avec notamment le duo Matthew Stafford – Cooper Kupp, si prolifique en 2021. Cam Akers devrait lui revenir au top, faisant du bien à un backfield parfois trop timide. Finalement, la seule perte est celle d’Odell Beckham Jr, qui n’a toujours pas signé dans un club alors qu’il se remet de sa blessure au genou subie lors du Super Bowl. Le principal challenge de ce côté du terrain est la ligne offensive, qui a perdu quelques éléments durant l’intersaison. Andrew Whitworth a (enfin) pris sa retraite, et Austin Corbett est parti durant le marché des agents libres. Cela signifie que deux postes sont à pourvoir. Joe Noteboom a la confiance de son staff pour prendre le relais à gauche, ce qui est une tâche cruciale. Et la compétition est ouverte à l’intérieur. Cette ligne doit donc se trouver un nouveau leader et une nouvelle stabilité.

En défense, la bonne nouvelle est le retour d’Aaron Donald, l’un des joueurs les plus dominants de la planète. Il a un temps pensé à arrêter mais il sera de retour pour terroriser les attaques adverses. En revanche, Von Miller, qui avait rejoint Los Angeles en cours de saison, est déjà reparti. Cela impacte le pass-rush et le leadership. Sur ce dernier point, l’addition du LB Bobby Wagner devrait faire l’affaire. L’autre départ important est celui du CB Darious Williams, mais le retour à la maison de Troy Hill adoucit les choses.

Le calendrier des Rams

vs Buffalo, vs Atlanta, à Arizona, à San Francisco, vs Dallas, vs Carolina, BYE, vs San Francisco, à Tampa Bay, vs Arizona, à New Orleans, à Kansas City, vs Seattle, vs Las Vegas, à Green Bay, vs Denver, à LA Chargers, à Seattle

Prédiction

  • 12-5. 1er de la division NFC West.

Sur le papier, les Rams se sont peut-être légèrement affaiblis, mais ils possèdent toujours les armes nécessaires pour remporter un autre Super Bowl. Ils sont en tout cas favoris pour conserver leur couronne dans la division NFC West, notamment car les adversaires ont tous plus de zones d’ombres. Il faudra tout de même suivre l’état physique de Matthew Stafford, qui a des soucis avec son épaule. Pour le moment, seule une blessure majeure semble pouvoir faire dérailler cette équipe avant les playoffs.


San Francisco 49ers

Retour sur la saison précédente

  • 10-7. 3ème de la division NFC West.
  • Défaite en finale de conférence face aux Rams (17-20).

Après la déception de la saison 2020 (bilan de 6-10), les 49ers ont encore eu du mal au début de la saison 2021, avec un bilan de 3-5 après 8 journées. Mais la franchise a su se ressaisir pour remporter 7 de ses 9 derniers matchs et pour accrocher une place en playoffs.

Dans le top 10 en attaque comme en défense, les Niners sont arrivés en playoffs avec l’étiquette d’une équipe pénible à affronter. Et les Cowboys en ont fait les frais en perdant en Wild-Card (23-17). En demi-finale de conférence, San Francisco a de nouveau joué un mauvais tour à Aaron Rodgers et aux Packers (victoire 13-10). Et en finale de conférence, les 49ers ont retrouvé les Rams, qu’ils avaient battu à 2 reprises lors de la saison régulière. Et après un match encore disputé, Los Angeles est parvenu à changer la tendance.

Les principaux mouvements de l’intersaison

Arrivées

Ray-Ray McCloud (WR), Hassan Ridgeway (DT), Charvarius Ward (CB), George Odum (S)

Départs

Raheem Mostert (RB), Laken Tomlinson (OG), Alex Mack (OC), Tom Compton (OL), D.J Jones (DT), Arden Key (EDGE), K’Waun Williams (CB), Jaquiski Tartt (S)

Draft

Drake Jackson (EDGE), Tyrion Davis-Price (RB)

Une question pour 2022

Le choix de Trey Lance va-t-il payer ?

Intersaison mouvementée à San Francisco, avec plusieurs dossiers brûlants sur la table. Pendant un moment, le cas Deebo Samuel a suscité de l’agitation, puisque le WR a même demandé son transfert, avant finalement de prolonger avec les 49ers (73.5 M$ sur 3 ans). Car le dossier majeur était bien celui du quarterback, avec un choix à faire entre Jimmy Garoppolo et Trey Lance.

En 2021, Jimmy G était le titulaire, et comme souvent, il a gagné pas mal de matchs en saison régulière comme playoffs, Mais les Niners ont investi beaucoup de capital pour drafter Trey Lance, et il était clair que le futur de la franchise passait par lui. Il a finalement été annoncé comme titulaire pour la saison 2022. Pour le moment, Garoppolo est toujours là, mais il est toujours un candidat sérieux pour un transfert en cours de saison.

Désormais, la franchise doit assumer son choix et mettre Trey Lance en bonne position pour réussir. Très peu expérimenté (17 matchs en FCS, 2 en NFL), il doit être entouré. La présence de Deebo Samuel ou de George Kittle est une bonne chose, et Kyle Shanahan est un coach qui peut tirer le meilleur de son quarterback. La petite inquiétude vient de la ligne offensive, qui a perdu 2 titulaires durant l’intersaison avec Laken Tomlinson et Alex Mack. Lance est un QB mobile mais attention à ne pas se surexposer.

Le calendrier des 49ers

à Chicago, vs Seattle, à Denver, vs LA Rams, à Carolina, à Atlanta, vs Kansas City, à LA Rams, BYE, vs LA Chargers, à Arizona, vs New Orleans, vs Miami, vs Tampa Bay, à Seattle, vs Washington, à Las Vegas, vs Arizona

Prédiction

  • 10-7. 2ème de la division NFC West.

Prévoir le bilan des 49ers n’est pas évident, car il y a une très grosse inconnue au milieu de l’équation. Le choix de confier l’équipe à Trey Lance est un gros risque, car personne ne sait ce que cela va donner. Le jeune QB est bourré de potentiel mais il est inexpérimenté. Et on l’a vu lors de ses quelques matchs en 2021, il y a encore du travail. Mais si Lance parvient à progresser rapidement, notamment grâce au bon coaching de Kyle Shanahan, cette équipe peut être très dangereuse. Le fait que Deebo Samuel reste est également un point important.


Seattle Seahawks

Retour sur la saison précédente

  • 7-10. 4ème de la division NFC West.

Saison sur fond de fin d’ère à Seattle pour la 12ème année de Pete Carroll. Car pour la première fois depuis l’arrivée de Russell Wilson dans la franchise, soit en 2011, les Seahawks ont terminé avec un bilan négatif. Bilan pas de playoffs, une dernière place inédite dans la division depuis 1996, et une vague de changement durant l’intersaison avec les départs de Russell Wilson et Bobby Wagner.

Les principaux mouvements de l’intersaison

Arrivées

Drew Lock (QB), Noah Fant (TE), Austin Blythe (OC), Shelby Harris (DT), A Woods (DT), Uchenna Nwosu (LB), Artie Burns (CB)

Départs

Russell Wilson (QB), Chris Carson (RB), Gerald Everett (TE), Duane Brown (OT), Jamarco Jones (OT), Ethan Pocic (OG), Rasheem Green (DE), Bobby Wagner (LB), D.J Reed (CB)

Draft

Charles Cross (OT), Boye Mafe (EDGE), Kenneth Walker (RB), Abraham Lucas (OT)

Une question pour 2022

Quel quarterback leur donne les meilleures chances ?

Fin d’une ère à Seattle avec le départ de Russell Wilson… Drafté en 2011, le quarterback aura mené l’équipe pendant 10 saisons, marquées par le succès. La franchise aura ainsi connu 9 saisons avec un bilan positif, 8 campagnes de playoffs, 2 Super Bowls et 1 trophée Lombardi avec lui. Mais après une saison 2021 compliquée, entachée d’une blessure et de mauvais résultats, Russell Wilson est parti voir ailleurs.

Toujours au club, Pete Carroll doit désormais décider qui sera son prochain QB. Et les propositions ne font pas rêver… D’un côté, il y a Geno Smith, qui est chez les Seahawks depuis 2 saisons et qui a joué 3 matchs. De l’autre, il y a Drew Lock, arrivé lors du transfert pour Wilson et qui n’a jamais réussi à convaincre à Denver. Le premier possède un potentiel limité mais il connaît le système. Le second a un gros bras et plus de potentiel mais ses erreurs sont critiques.

A l’issue d’une pré-saison d’observation, les Seahawks ont finalement choisi Geno Smith pour démarrer la saison régulière. Mais cette décision n’est peut-être que provisoire, car Drew Lock a manqué une partie du camp d’entrainement à cause d’un test positif au Covid. Dans tous les cas on peut s’attendre à voir des changements. Et il y a de grandes chances que Seattle se penche sur un quarterback lors de la prochaine Draft.

Le calendrier des Seahawks

vs Denver, à San Francisco, vs Atlanta, à Detroit, à New Orleans, vs Arizona, à LA Chargers, vs NY Giants, à Arizona, à Tampa Bay, BYE, vs Las Vegas, à LA Rams, vs Carolina, vs San Francisco, à Kansas City, vs NY Jets, vs LA Rams

Prédiction

  • 5-12. 4ème de la division NFC West.

Les départs de Russell Wilson et Bobby Wagner marquent la fin d’une ère à Seattle, et la début d’un nouveau projet. Ni Drew Lock, ni Geno Smith ne semblent incarner le futur de la franchise, et la mission de Pete Carroll et de son staff sera de développer les jeunes talents présents dans l’effectif. Les Seahawks devrait avoir un choix haut lors de la prochaine Draft.