A la veille des finales de conférence et donc de l’annonce des participants aux Playoffs, nous faisons un dernier point sur la course pour le trophée Heisman. Trevor Lawrence et Justin Fields ont perdu du terrain à cause du Covid-19 (le premier a été testé positif et le second a subi les annulations de match), ce titre devrait donc se jouer entre deux QB qui s’affronteront en finale de la conférence SEC. Mac Jones pour Alabama ou Kyle Trask pour Florida ? A moins qu’un WR ne viennent surprendre tout le monde…


1. Mac Jones (QB – Alabama)

  • Stats : 10 matchs, 3 321 yards, 27 TD – 3 INT

Il n’a pas eu à forcer son talent lors de la dernière victoire d’Alabama, mais il n’a rien fait non plus pour porter préjudice à son bilan. Il profite également du match mitigé de Kyle Trask pour rester légèrement devant dans ce classement. Ultra propre depuis le début de saison, et QB de la meilleure équipe du pays, Mac Jones a réussi 76.4% de ses passes et affiche 332 yards par match en moyenne. S’il sort un bon match et mène son équipe à la victoire en finale de conférence SEC face à Florida, le trophée Heisman a de grande chance de lui revenir.


2. Kyle Trask (QB – Florida)

  • Stats : 10 matchs, 3 717 yards, 40 TD – 5 INT

Mauvais timing pour sortir son match le moins abouti de la saison. Kyle Trask lance certes pour 474 yards et 2 touchdowns, mais il se fait également intercepter à 2 reprises et Florida se fait surprendre par LSU. Son bilan reste exceptionnel et aucun autre QB n’a des stats équivalent sur la saison, avec notamment un record d’université (40 touchdowns), mais il a raté une occasion de prendre la tête dans cette course. Maintenant, il doit prendre le dessus sur Mac Jones lors de leur affrontement direct en finale de conférence SEC.


3. DeVonta Smith (WR – Alabama)

  • Stats : 10 matchs, 83 réceptions, 1 327 yards, 15 TD

Le WR des Crimson Tide est peut-être le meilleur joueur du pays cette saison, mais il ne joue pas au poste de Quarterback. Ce handicap est l’unique raison qui me pousse à ne pas le mettre en 1ère place. Car sur le terrain, DeVonta Smith est un monstre, capable de faire des dégâts à tout moment dans le jeu aérien ou au sein des équipes spéciales. Leader de FBS en yards et numéro 2 en touchdowns, il a sorti plusieurs énormes matchs durant cette saison. Et lorsque le jeu de passe d’Alabama n’a pas besoin de forcer, comme samedi face à Arkansas, il trouve le moyen de s’illustrer en marquant sur un retour de punt.

DeVonta Smith
DeVonta Smith est le seul non-QB qui a est en course pour le trophée Heisman (photo : Imagn Content Services)

4. Trevor Lawrence (QB – Clemson)

  • Stats : 8 matchs, 2 431 yards, 20 TD – 3 INT

Les deux matchs manqués par Trevor Lawrence à cause du Covid-19 pèsent lourd, et cela pourrait même lui couter une sélection parmi les 3 finalistes. Il peut encore y être, à condition de marquer les esprits en finale de la conférence face à Notre Dame. Les Tigers avaient perdu le premier duel face aux Irish, mais Lawrence n’était pas là. En remettant les pendules à l’heure, il rappellera à tout le monde qu’il est le joueur le plus talentueux du pays et la futur numéro 1 de la Draft.


5. Ian Book (QB – Notre Dame)

  • Stats : 10 matchs, 2 381 yards, 15 TD – 2 INT

Lui aussi pourrait s’inviter dans la liste des finalistes s’il sort un nouveau gros match face à Clemson. Ian Book avait été brillant lors du succès de Notre Dame face aux Tigers il y a quelques semaines, et une deuxième performance de ce genre face à un tel adversaire serait un argument de poids. En plus de ses bonnes stats dans les airs, Book est un QB mobile qui affiche 465 yards et 8 touchdowns au sol. Si les Fighting Irish sont invaincus cette saison, il n’y est pas pour rien.


6. Justin Fields (QB – Ohio State)

  • Stats : 5 matchs, 1 407 yards, 15 TD – 3 INT

Même s’il a été excellent lorsqu’il a pu jouer, Justin Fields n’a pas passé assez de temps sur le terrain pour pouvoir réellement viser ce trophée. Les annulations de nombreux matchs, dont des chocs comme celui face au grand rival Michigan, l’ont empêché de défendre ses chances. On aura le plaisir de le voir jouer face à Northwestern en finale de la Big Ten ce week-end. En seulement 5 matchs, le Meilleur Joueur de la conférence affiche 1 407 yards et 15 touchdowns dans les airs, ainsi que 239 yards et 5 touchdowns au sol.


Mentions honorables

  • Zach Wilson (QB – BYU)
  • Breece Hall (RB – Iowa State)
  • Jaret Patterson (RB – Buffalo)
  • Najee Harris (RB – Alabama)
  • Kyle Pitts (TE – Florida)