Cinq journées se sont déjà écoulées dans cette saison régulière de NFL, et on a quelques informations pour tirer les premiers enseignements. Certains joueurs s’illustrent déjà et s’imposent comme des favoris clairs pour les principaux trophées. On fait un premier point pour le MVP, le DPOY et les rookies.


MVP

Le top 3

Kyler Murray (QB – Arizona Cardinals)

  • Stats : 75,2%, 1 512 yards, 10 TD – 4 INT / 30 courses, 110 yards, 3 TD

Cette saison, Kyler Murray est un mélange parfait entre efficacité et explosivité. Toujours dangereux du fait de sa mobilité, bon sur les passes longues, il affiche également une précision excellente après 5 matchs. Athlète unique, il est l’un des grands responsables du début de saison parfait des Cardinals.

Josh Allen (QB – Buffalo Bills)

  • Stats : 62,3%, 1 370 yards, 12 TD – 2 INT : 35 courses, 188 yards, 2 TD

Parti doucement, le QB des Bills a progressivement retrouvé son niveau de 2020, et il reste sur une excellente prestation dans le remake de la dernière finale de conférence AFC. Buffalo fait partie des équipes favorites pour le Super Bowl, et c’est notamment grâce à Josh Allen.

Justin Herbert (QB – Los Angeles Chargers)

  • Stats : 67,2%, 1 576 yards, 13 TD – 3 INT

Le vainqueur du trophée de Meilleur Rookie Offensif en 2020 continue de faire parler de lui. Excellent depuis le début de saison, Justin Herbert fait parler son bras et sa sérénité chaque semaine. Encore brillant lors du succès face à Cleveland, il affiche un ratio de 11 touchdowns pour 0 interception sur les 3 derniers matchs. Avec un QB à ce niveau, les Chargers deviennent des prétendants sérieux dans l’AFC.

Les outsiders

Tom Brady (QB – Tampa Bay Buccaneers)

  • Stats : 66,2%, 1 767 yards, 15 TD – 2 INT

Après 5 journées, Tom Brady est leader de NFL avec 1 767 yards et second avec 15 touchdowns. Il est tout simplement dans les temps de passage pour signer la première saison de l’histoire à plus de 6 000 yards… Et même s’il est formidablement bien entouré, c’est tout simplement incroyable de le voir faire ça à 44 ans. Son énorme match du week-end, avec plus de 400 yards et 5 touchdowns, est une autre preuve qu’il est un humain différent.

Dak Prescott (QB – Dallas Cowboys)

  • Stats : 73,9%, 1 368 yards, 13 TD – 3 INT

Un an après sa grosse blessure à la cheville, Dak Prescott est parfaitement revenu. Le QB des Cowboys a redonné de l’allant à sa franchise, qui réalise un superbe début de saison. A la fois efficace et précis, Prescott rend également ses coéquipiers meilleurs, à l’image d’un Ezekiell Elliott retrouvé.

Lamar Jackson (QB – Baltimore Ravens)

  • Stats : 67,1%, 1 519 yards, 8 TD – 3 INT / 56 courses, 341 yards, 2 TD

Le MVP 2018 reste l’un des joueurs les plus dangereux de NFL, notamment par sa capacité à porter la balle et à éviter les défenseurs. Il est revenu dans la discussion lundi, en signant une performance historique (504 yards, 5 TD) et un comeback face aux Colts. Il avait déjà obtenu une victoire signature avec un autre gros comeback face aux Chiefs lors de la Week 2.

Ils sont également dans la course

  • Matthew Stafford (QB – Los Angeles Rams) – 68%, 1 587 yards, 12 TD – 3 INT
  • Aaron Rodgers (QB – Green Bay Packers) – 65,6%, 1 241 yards, 10 TD – 3 INT
  • Patrick Mahomes (QB – Kansas City Chiefs) – 69,2%, 1 490 yards, 16 TD – 6 INT

Moins dominant que l’année dernière, le MVP en titre Aaron Rodgers signe néanmoins un début de saison très solide. Matthew Stafford et Patrick Mahomes connaissent une petite baisse de régime après des débuts de saison très convaincants.

Les non-QB qui ont une chance

  • Derrick Henry (RB – Tennessee Titans) – 142 courses, 640 yards, 7 TD
  • Davante Adams (WR – Green Bay Packers) – 42 réceptions, 579 yards, 2 TD

Le king Henry est déjà installé en tête de la NFL en yards au sol, et il reste sur un triplé à Jacksonville. Davante Adams aussi mène la ligue en yards dans les airs, grâce notamment à un match à plus de 200 yards ce week-end.


Meilleur Défenseur (DPOY)

Le top 3

Trevon Diggs (CB – Dallas Cowboys)

  • Stats : 6 interceptions, 10 passes déviées, 18 plaquages, 1 TD

Complètement à la rue en 2020, la défense de Dallas est beaucoup plus solide cette saison. Elle alloue bien moins de points et force beaucoup de pertes de balle. Et l’expert dans ce secteur sur ce début de saison est le CB Trevon Diggs. Le petit frère de Stefon compte au moins 1 interception lors de chaque match, et il est largement au-dessus des bases du record NFL (14 INT). A 23 ans, Trevon Diggs est en train de s’imposer comme l’un des meilleurs CB de la ligue.

Trevon Diggs
6 interceptions en 5 matchs pour Trevon Diggs (photo : Getty)

Myles Garrett (ED – Cleveland Browns)

  • Stats : 30 pressions, 7 sacks, 20 plaquages

Le défenseur des Browns est actuellement le pass-rusher le plus dangereux de NFL. Il mène la ligue avec 7 sacks, dont 4,5 ont été acquis lors d’un seul match monstrueux, face à Chicago. Avec 30 pressions, il est numéro 2 de NFL, derrière seulement Maxx Crosby. Les pass-rushers sont les favoris pour ce trophée, et Myles Garrett est pour le moment la référence.

Aaron Donald (DT – Los Angeles Rams)

  • Stats : 28 pressions, 3 sacks, 20 plaquages, 1 fumble force

Vainqueur du trophée à trois reprises sur les quatre dernières années, Aaron Donald est toujours là. Malgré des prises à 2 voire 3, il continue de semer la panique chez ses adversaires. Dans le top 4 en pressions, avec 28, il est tout de même un peu en retard sur Garrett au niveau des sacks. Mais la régularité et l’impact de Donald font de lui un candidat toujours sérieux.

Ils sont également dans la course

  • T.J Watt (ED – Pittsburgh Steelers) : 15 pressions, 5 sacks, 12 plaquages, 2 fumbles forcés
  • Chandler Jones (ED – Arizona Cardinals) : 18 pressions, 5 sacks, 9 plaquages, 2 fumbles forcés
  • Joey Bosa (ED – Los Angeles Chargers) : 24 pressions, 2,5 sacks, 13 plaquages, 2 fumbles forces

Trois autres pass-rusher présentent des dossiers convaincants sur ce début de saison. Chandler Jones a signé ses 5 sacks sur le premier match et est moins performant depuis. T.J Watt a manqué un peu de temps à cause d’une blessure. Et Joey Bosa a également connu quelques pépins physiques.


Meilleur Rookie Offensif (OROY)

Le top 3

Ja’Marr Chase (WR – Cincinnati Bengals)

  • Stats : 23 réceptions, 456 yards, 5 TD

On se souvient que Justin Jefferson avait été exceptionnel lors de sa saison rookie en 2020, et bien Ja’Marr Chase est parti encore plus fort, et il est sur les bases des records de Randy Moss. Après 5 journées, il mène les WR rookies en réceptions, yards et touchdowns.

Ja'Marr Chase
Début de saison énorme pour l’ancien WR de LSU (photo : USA Today)

Mac Jones (QB – New England Patriots)

  • Stats : 71,1%, 1 243 yards, 5 TD – 5 INT

Etre un QB rookie en NFL est très compliqué, et la classe de 2021 connaît des débuts difficiles. Mac Jones est celui qui s’en sort le mieux, affichant une bonne précision et une maturité intéressante à son âge. Les quarterbacks étant favoris pour les trophées, il est celui qui a le plus de chances à ce moment de la saison.

Najee Harris (RB – Pittsburgh Steelers)

  • Stats : 78 courses, 307 yards, 2 TD / 28 réceptions, 198 yards, 1 TD

Peu aidé par une attaque en berne et une ligne offensive en difficulté, Najee Harris se bat et montre ses qualités, aussi bien au sol que dans les airs. Car si les yards sont durs à gagner avec ses jambes, il est capable de faire des dégâts dans le jeu de passes. Avec 505 yards cumulés, il est le numéro 1 parmi les rookies.

Ils sont également dans la course

  • Justin Fields (QB – Chicago Bears) : 51,4%, 458 yards, 1 TD – 2 INT
  • Trevor Lawrence (QB – Jacksonville Jaguars) – 59,4%, 1 146 yards, 6 TD – 8 INT
  • DeVonta Smith (WR – Philadelphia Eagles) – 25 réceptions, 314 yards, 1 TD
  • Rondale Moore (WR – Arizona Cardinals) – 21 réceptions, 270 yards, 1 TD
  • Kyle Pitts (TE – Atlanta Falcons) – 24 réceptions, 308 yards, 1 TD

Récemment lancé titulaire Justin Fields a montré de belles choses sur ses premiers matchs, et il joue pour une équipe qui peut se mêler à la course pour les playoffs. Trevor Lawrence a quelques bons moments, mais il a du mal à assumer son statut de numéro, la faute également à une équipe très limitée.

WR numéro 1 des Eagles d’entrée, DeVonta Smith assure et se montre à la hauteur. Moins attendu, Rondale Moore fait parler son explosivité au sein de l’attaque des Cardinals. Quant à Kyle Pitts, il se chauffe progressivement et a marqué son premier touchdown ce week-end.

Un peu d’amour pour les linemen

  • Creed Humphrey (OC – Kansas City Chiefs)
  • Rashawn Slater (OT – Los Angeles Chargers)

On sait bien qu’un lineman offensif ne gagnera jamais ce trophée, mais on voulait rendre hommage à deux joueurs qui sont excellents. Titulaire immédiatement comme Left Tackle chez les Chargers, Rashawn Slater impressionne et joue proche d’un niveau de Pro Bowler. Même départ tonitruant pour Creed Humphrey, qui est déjà un roc au centre de la ligne offensive de Kansas City.


Meilleur Rookie Défensif (DROY)

Le top 3

Micah Parsons (LB – Dallas Cowboys)

  • Stats : 21 pressions, 2.5 sacks, 24 plaquages, 2 passes déviées

Drafté comme linebacker, il a été convaincant d’entrée à cette position pour Dallas. Mais du fait de blessures, notamment celle de DeMarcus Lawrence, il a été repositionné sur son ancienne position de pass-rusher. Et il est également très bon dans ce rôle, avec notamment le plus grand nombre de pressions parmi les rookies (21).

Micah Parsons
La polyvalence de Micah Parson est précieuse pour la défense des Cowboys (photo : Dallas Cowboys)

Jeremiah Owusu-Koramoah (LB – Cleveland Browns)

  • Stats : 19 plaquages, 0.5 sacks, 1 fumble forcé, 3 passes déviées

Quelle affaire pour les Browns au 2ème tour de la dernière Draft ! Comme à Notre Dame, JOK est partout et sait tout faire. Sa présence manquait au milieu de la défense de Cleveland, et il participe activement à l’amélioration de cette escouade.

Odafe Oweh (ED – Baltimore Ravens)

  • Stats : 18 pressions, 3 sacks, 10 plaquages, 2 fumbles forcés

Les Ravens avaient besoin d’un pass-rusher qui ait un impact immédiat, et ils ne se sont pas trompés avec Odafe Oweh. Explosif et impactant, il s’est déjà illustré sur plusieurs actions clés. Il démontre aussi ses talents de finisseur, avec 3 sacks et 2 fumbles forcés.

Ils sont également dans la course

  • Patrick Surtain II (CB – Denver Broncos) – 1 interception, 3 passes déviées, 18 plaquages
  • Asante Samuel Jr (CB – Los Angeles Chargers) – 2 interceptions, 5 passes déviées, 15 plaquages

Ça se passe bien pour les fils d’anciennes stars NFL.  Les deux cornerbacks connaissent des bons débuts de carrière, et ils ont déjà des rôles importants au sein de leurs équipes respectives. Le futur est prometteur.