Tradition qui ouvre le week-end du Super Bowl, la cérémonie des Trophées NFL 2021 se tenait cette nuit à Los Angeles. La NFL a annoncé les lauréats des différents titres individuels pour les joueurs et les coachs, et a dévoilé la classe 2022 du Hall of Fame.


MVP : Aaron Rodgers (GB – Green Bay Packers)

Pour la 4ème fois de sa carrière, et comme la saison dernière, Aaron Rodgers remporte le trophée de MVP. Le quarterback des Packers a reçu 39 des 50 votes, et termine devant Tom Brady, qui a reçu 10 votes. Cooper Kupp a obtenu le dernier vote.

Rodgers a en effet réussi une nouvelle énorme saison, avec presque 69% de passes réussies, 4 115 yards et 37 touchdowns pour seulement 4 interceptions. Il a mené Green Bay a un nouveau titre de division NFC North et à une nouvelle première place dans la conférence NFC. Hélas, le succès en playoffs n’a encore pas été au rendez-vous, ce qui ternit un peu le bilan.


Meilleur Défenseur (DPOY) : T.J Watt (EDGE – Pittsburgh Steelers)

Après plusieurs saisons sur le podium, T.J Watt glane enfin le trophée de Meilleur Défenseur. Un honneur qu’il est allé chercher sur le terrain, en égalant le record NFL de Michael Strahan avec 22.5 sacks. Et il n’y a pas de débat à avoir sur la saison à 17 matchs, car Watt l’a fait en seulement 15. Leader de NFL en sacks, QB hits et plaquages avec perte de yards, le défenseur des Steelers a tout simplement dominé.

La cérémonie des honneurs NFL nous a offert un beau moment puisque c’est J.J Watt qui a annoncé le nom de son frère. Les frères Watt deviennent les premiers à tous les deux remporter un trophée individuel majeur. Rappelons que J.J a déjà gagné 3 fois ce titre de Meilleur Défenseur (2012, 2014, 2015).

Micah Parsons (5 votes) et Aaron Donald (3 votes) complètent le podium.


Meilleur Joueur Offensif (OPOY) : Cooper Kupp (WR – Los Angeles Rams)

Cooper Kupp était dans la discussion pour devenir le premier WR à remporter le trophée de MVP (1 vote), et sa fabuleuse saison a été récompensée par le titre de Meilleur Joueur Offensif. Sa productivité sur la saison (et encore en playoffs) est exceptionnelle, et il est devenu le 4ème WR de l’histoire à réussir la triple couronne, c’est-à-dire terminer leader de NFL en réceptions (145), yards (1 947) et touchdowns (16).

Il a obtenu 35 des 50 votes, et termine devant le RB des Colts Jonathan Taylor (10 votes). Tom Brady et Aaron Rodgers ont également reçu quelques votes. Kupp est simplement le 3ème WR à être nommé OPOY.


Meilleur Rookie Offensif (OROY) : Ja’Marr Chase (WR – Cincinnati Bengals)

Pas de surprise pour le titre de Meilleur Rookie Offensif, qui est donné à Ja’Marr Chase. Le WR des Bengals a rapidement dominé, et il a terminé la saison avec 81 réceptions, 1 455 yards et 13 touchdowns. Aucun rookie n’avait amassé autant de yards en saison régulière et en playoffs (où il a déjà battu le record). Chase a également signé le record de yards sur un match, avec 266.

Le numéro 5 de la Draft 2021 a reçu 42 des 50 votes, et il est le premier WR à gagner ce trophée depuis Odell Beckham Jr en 2014. Mac Jones termine 2ème avec 5 votes. Deux linemen offensifs ont également eu quelques votes : Creed Humphrey (C – KC) et Rashawn Slater (OT – LAC).


Meilleur Rookie Défensif (DROY) : Micah Parsons (LB – Dallas Cowboys)

Aucun suspense non plus pour le trophée de Meilleur Rookie Défensif, qui était promis à Micah Parsons. Et le LB des Cowboys a d’ailleurs été élu à l’unanimité. C’est une distinction de plus pour le joueur, qui a déjà reçu les honneurs du Pro Bowl et des équipes All-Pro.

Il faut dire que le 12ème choix de la Draft 2021 a immédiatement dominé, aidant la défense de Dallas à devenir une référence. Il a terminé sa première saison dans l’élite avec 84 plaquages, 13 sacks et 3 fumbles forcés. Aligné comme linebacker ou comme edge-rusher, il a été bon à chaque fois.

Micah Parsons DROY
Micah Parsons est élu Meilleur Rookie Défensif à l’unanimité (photo : NFL)

Meilleur Comeback : Joe Burrow (QB – Cincinnati Bengals)

Quelques mois après sa grosse blessure au genou, subie au milieu de sa saison rookie, Joe Burrow est revenu à son meilleur niveau. Encore mieux, il a guidé sa franchise vers un titre de division AFC North, une première victoire en playoffs en 30 ans et une qualification pour le Super Bowl.

Burrow a reçu 28 votes, battant de peu Dak Prescott (21 votes), qui est lui aussi revenu à très bon niveau après une sérieuse blessure. Le Safety des Chargers, Derwin James, obtient le dernier vote.


Homme de l’année Walter Payton : Andrew Whitworth (OT – Los Angeles Rams)

Le trophée Walter Payton récompense chaque année le joueur qui représente le mieux « l’excellence sur le terrain et au sein de sa communauté ». A 40 ans, et à 2 jours d’un Super Bowl, Andrew Whitworth est le lauréat de ce beau trophée.


Meilleur Coach : Mike Vrabel (Tennessee Titans)

Les candidats étaient nombreux et c’est finalement Mike Vrabel qui est nommé Meilleur Coach de NFL en 2021. Le coach des Titans a réussi à mener son équipe à un titre de division AFC South et à la 1ère place dans la conférence AFC. Le tout en devant faire face à de nombreuses blessures, dont celles du RB star Derrick Henry pendant un bonne partie de la saison. La défaite dès leur premier match de playoffs (face à Cincinnati au Divisional Round) fait tache mais cela n’est pas pris en compte ici.

Vrabel a reçu 36 des 50 votes, devançant le coach des Packers Matt LaFleur (8 votes). Rich Bisaccia, qui fait un superbe travail comme coach en intérim à Las Vegas termine sur le podium (3 votes). Zac Taylor (CIN) et Bill Belichick (NE) ont également eu des votes.


Meilleur Coach Assistant : Dan Quinn (DC – Dallas Cowboys)

En 2020, la défense des Cowboys avait plombé les résultats de l’équipe et elle avait terminé dans les fins fonds des différentes classements. En 2021, avec Dan Quinn à la barre, elle a fait partie des meilleures escouades de la ligue, finissant notamment numéro 1 en pertes de balle forcées (34). Sous les ordres du Coordinateur Défensif, des joueurs comme Trevon Diggs (leader NFL avec 11 interceptions) et Micah Parsons (DROY) ont excellé.

Quinn a obtenu 31 votes, et un total de 12 assistants coachs ont reçu au moins 1 vote. Leslie Frazier, le DC des Bills, termine 2ème avec 4 votes.


Classe Hall of Fame 2022 :

  • Tony Boselli (OT – Jacksonville Jaguars, 1995-2001)
  • LeRoy Butler (S – Green Bay Packers, 1990-2001)
  • Sam Mills (LB – New Orleans Saints, 1986-1994 / Carolina Panthers, 1995-1997)
  • Richard Seymour (DL – New England Patriots, 2001-2008 / Oakland Raiders, 2009-2012)
  • Bryant Young (DT – San Francisco 49ers, 1994-2007)
  • Cliff Branch (WR – Oakland/Las Vegas Raiders, 1972-1985)
  • Art McNally (Contributeur, 1959-2007)
  • Dick Vermeil (Coach – Philadelphia Eagles, 1976-1982 / St Louis Rams, 1997-1999 / Kansas City Chiefs, 2001-2005)