Edition de la semaine du 24 janvier 2022

Place aux finales de conférences demain, la dernière marche avant le Super Bowl. Nous commencerons ainsi ce journal avec un point sur les blessures avant les deux matchs de demain. Ensuite, nous rendrons hommage à Ben Roethlisberger et Sean Payton, avant de faire le tour des dernières infos recrutement chez les coachs.


Le programme de votre week-end de NFL

Dimanche

21h

00h30

Les deux matchs seront diffusés sur la chaîne L’Equipe (en clair) et sur BeIN Sports.


Le point sur les blessures avant les finales de conférences

Chiefs vs Bengals

Les nouvelles sont bonnes du côté de Cincinnati, avec aucun joueur majeur sur la liste des blessure vendredi. Seul Cameron Sample, qui fait partie de la rotation sur la ligne défensive, serait une absence un peu gênante, car il apporte une profondeur intéressante en cas de soucis.

Pour Kansas City, tous les yeux sont rivés sur le statut de Tyrann Mathieu, toujours incertains car en protocole commotion. Il était sorti après un coup reçu à la tête face aux Bills. Andy Reid s’est montré optimiste sur le fait qu’il sorte du protocole avant dimanche. L’autre joueur qui apparaît sur la liste des blessures vendredi est le RB Darrel Williams, touché au pied mais qui s’est un peu entraîné jeudi et vendredi.

Rams vs 49ers

Retour important pour Los Angeles, car Andrew Whitworth n’apparaît plus sur la liste des blessés. Le LT avait manqué le match précédent à cause d’une blessure subie face aux Cardinals en Wild-Card. C’est une excellente nouvelle pour la ligne des Rams et la protection du blind side de Matthew Stafford. Deux joueurs importants sont tout de même incertains pour dimanche, le WR Van Jefferson qui est blessé au genou, et le Safety Taylor Rapp qui est en protocole commotion.

Petit inquiétude du côté de San Francisco, car Trent Williams est incertain. Le Left Tackle s’est blessé à la cheville lors du match précédent et il a été laissé au repos toute la semaine. Kyle Shanahan a déclaré que la décision serait prise juste avant le match. Son absence serait un énorme coup dur face au pass-rush féroce des Rams.


Ben Roethlisberger annonce sa retraite

C’était un secret de polichinelle, c’est désormais officiel. Ben Roethlisberger a annoncé sa retraite, après 18 saisons en NFL. On pensait en effet que sa saison allait se terminer lors de la dernière journée à Baltimore, mais il avait pu prolonger un peu le plaisir avec un match de playoffs à Kansas City.

« Le voyage a été exaltant, alimenté par l’esprit de compétition. Mais il est temps d’aller nettoyer mon casier et de raccrocher les crampons. Je prends ma retraite en homme reconnaissant ».

A 39 ans, Big Ben s’arrête donc après 18 saisons dans l’élite, toutes à Pittsburgh. La franchise l’avait sélectionné avec le 11ème choix de la Draft 2004, une année où Philip Rivers et Eli Manning étaient sortis avant lui. Titulaire au bout de quelques rencontres lors de sa saison rookie, il remporte ses 13 premiers matchs de saison régulière et emmène les Steelers en playoffs. Il gagne le trophée de Meilleur Rookie. L’année suivante, il confirme les promesses en devant le plus jeune QB de l’histoire à remporter le Super Bowl. Une performance qu’il rééditera 3 ans plus tard, en 2008. Pittsburgh et Roethlisberger retrouvent même la finale l’année suivante, mais sont battus par les Packers.

Un des passeurs les plus prolifiques de son époque, Ben Roethlisberger quitte la NFL avec 64 088 yards (5ème dans l’histoire) et 418 touchdowns (8ème). En 18 saisons avec les Steelers, il n’aura jamais eu un bilan négatif, et au total, il a remporté 165 matchs sur 249 en saison régulière et 13 sur 23 en playoffs. Il a également participé à 6 Pro Bowls durant sa carrière. Son CV est impressionnant et devrait lui permettre de rapidement rejoindre le panthéon du football à Canton.


Clap de fin également pour Brandon Brooks

A 32 ans, Brandon Brooks a décidé de mettre un terme à sa carrière, après 10 ans en NFL. Drafté au 3ème tour en 2021 par les Texans, il joue ses 4 premières saisons à Houston En 2016, il signe un gros contrat avec les Eagles, et c’est à Philadelphia qu’il va exploser. Référence au poste de Guard, Brooks est sélectionné à 3 Pro Bowls et il aide son équipe à remporter le Super Bowl lors de la saison 2017. Au total, il aura joué 114 matchs en NFL.

Il reste sur 2 ans très compliqué du point de vue physique, avec plusieurs grosses blessures. Cela a débuté avec une épaule démise lors du dernier match de la saison 2019, puis le gros coup dur a été la rupture du tendon d’Achilles lors de l’intersaison avant la saison 2020, qu’il n’a pas joué. De retour en 2021, il a de nouveau rejoint l’infirmerie après seulement 2 matchs et un problème aux pectoraux.


Sean Payton quitte les Saints

Coup de tonnerre à New Orleans avec l’annonce du départ de Sean Payton. Le coach a annoncé qu’il quittait les Saints, après 16 ans comme coach de la franchise. Un an après Drew Brees, c’est une autre légende de NOLA qui s’en va.

« Je ne sais pas ce qui vient après…mais ça fait du bien. Je sentais que c’était le moment…et je n’ai aucun regret. Plutôt de l’excitation ».

Après une carrière de joueur professionnel qui n’a pas décollé, Sean Payton s’est lancé dans le coaching dès 1988, au niveau universitaire, principalement sur des postes d’assistant coach en attaque, notamment pour San Diego State, Miami (Ohio) ou Illinois. En 1997, il rejoint la NFL pour occuper la position du coach des QB des Eagles puis des Giants. A New York, il obtient son premier gros rôle en étant Coordinateur Offensif pendant 2 saisons. Finalement, il devient le coach des Saints à partir de la saison 2006, quelques semaines après le passage de l’ouragan Katrina. Il doit alors redresser une franchise en perdition, qui vient de finir avec un bilan de 3-13.

On connaît la suite et le redressement fulgurant de la franchise avec l’aide du nouveau QB Drew Brees, lui aussi arrivé en 2006. Les Saints retrouvent immédiatement les playoffs et sont finalement sortis en finale de conférence, et Payton est élu Meilleur Coach dès sa première saison. La meilleure saison arrive en 2009, lorsque New Orleans remporte le Super Bowl face à Indianapolis. En 15 saisons à la tête de la franchise, il aura remporté 152 matchs en saison régulière (sur 241) et 9 de plus en playoffs (sur 17). Sous ses ordres, les Saints auront été constamment compétitifs, participant aux playoffs à 9 reprises et remportant la division NFC South 7 fois.


Antonio Brown aimerait jouer avec Lamar Jackson

Récemment vu torse nu sur un terrain de football pour quitter sa franchise, Antonio Brown continue de faire parler de lui. Le WR a ainsi publié une photo de lui sur ses réseaux sociaux…avec un maillot des Ravens. Rappelons qu’il est un ancien joueur de Pittsburgh, le grand rival. Un geste qui confirme ses propos de lundi dans le podcast « I AM ATHLETE » ou Brown a déclaré qu’il voulait jouer avec Lamar Jackson. Si le QB ne semble pas contre l’idée, d’autres joueurs des Ravens n’apprécient pas vraiment cette perspective.

Source : Twitter, Antonio Brown

Antonio Brown n’a pour autant pas oublié son passage chez les Steelers, et il a rendu hommage (à sa façon) à Ben Roethlisberger suite à l’annonce de la retraite du quarterback. Le WR a ainsi posté une photo d’eux deux, avec comme légende : « Meilleur tandem de NFL. Bravo légende #7 ». Il est vrai que les deux joueurs ont martyrisé quelques défenses lors de leur 8 saisons de collaboration.


Le point sur les recherches de coachs

Les Bears ont trouvé leur coach et leur GM                                   

A l’issue d’une saison décevante, les Bears ont décidé de renvoyer leur coach (Matt Nagy) et leur General Manager (Ryan Pace). Après une période de recherche de candidats et d’entretiens, les choses se sont accélérées cette semaine, et Chicago a trouvé ses nouveaux hommes forts.

C’est d’abord Ryan Poles qui a été recruté pour devenir le nouveau GM de la franchise. Son histoire est un peu particulière car il avait déjà signé chez les Bears, c’était en 2008 et il était alors un agent libre non drafté. Cela n’avait pas fonctionné et Poles s’était rapidement redirigé vers le management, signant dès 2009 chez les Chiefs. A Kansas City, il a gravi les échelons et a aidé la franchise à devenir ce qu’elle est. Il était notamment responsable du recrutement universitaire lorsque Patrick Mahomes a été drafté, et il était là lors du Super Bowl remporté en 2020… Devenu le bras droit du GM des Chiefs, Brett Veach, il vient donc d’une franchise qui a su se reconstruire et qui a su gagner. Les Vikings, les Giants et les Panthers étaient également intéressés par son profil.

Sa première mission comme GM des Bears a été de trouver un nouveau coach, et il n’a pas traîné. Son choix s’est porté sur Matt Eberflus, qui occupait le poste de Coordinateur Défensif des Colts lors des 4 dernières saisons. A 51 ans, il possède 30 ans d’expérience comme coach, au niveau universitaire (17 ans) et en NFL (13 ans). Il avait pris la défense d’Indianapolis dans un piteux état en 2017, et l’a amené dans le top 10 de la NFL lors des deux dernières saisons.

Nathaniel Hackett est le nouveau coach des Broncos

Les Broncos aussi ont trouvé leur nouveau coach, et c’est Nathaniel Hackett qui va succéder à Vic Fangio. Également pisté par les Jaguars, le Coordinateur Offensif des Packers arrive finalement dans les Rocheuses.

En charge de l’attaque de Green Bay depuis 3 ans, Hackett était un candidat populaire parmi les franchises à la recherche d’un nouveau coach. Il a en effet géré une des meilleures attaques de la ligue et Aaron Rodgers, qui va surement remporter son 2ème trophée de MVP consécutif. Le QB, comme le coach Matt LaFleur, ont toujours été élogieux à propos de son travail. Coach depuis près de 20 ans, il a débuté au niveau universitaire avant d’arriver en NFL chez les Bills, dans le staff offensif. C’est d’ailleurs à Buffalo qu’il aura son premier gros rôle, en 2013, déjà comme Coordinateur Offensif. Un poste qu’il a occupé à Jacksonville également avant d’arriver chez les Packers.  

Les Giants ont choisi Brian Daboll

A la recherche d’un coach depuis le renvoi de Joe Judge, les Giants ont attendu que le nouveau General Manager soit arrivé pour faire un choix. Rappelons que le GM Dave Gettleman a pris sa retraite et que Joe Schoen a été nommé pour le remplacer. Et hier, la franchise New Yorkaise a annoncé que Brian Daboll avait accepté le poste de coach. Il était en concurrence avec Brian Flores et Leslie Frazier notamment.

Agé de 46 ans, Daboll occupait la position de Coordinateur Offensif chez les Bills depuis 4 saisons, et il a été élu Meilleur Coach Assistant en 2020. Avec Buffalo, il a fait progresser l’attaque lors des 2 dernières années, l’amenant parmi les meilleures de la ligue. Cette saison, Buffalo a terminé 3ème de NFL en points par match (28.4) et 5ème en yards par match (381.9). En 2020, la franchise était 2ème en yards (396.4) et en points (31.3). Daboll a également vu son QB, Josh Allen, devenir l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Avant de rejoindre les Bills, il avait coaché sous Bill Belichick à New England pendant 11 ans au total, et il a fait partie de 5 staffs champions. Il a également été le coordinateur offensif de Nick Saban à Alabama en 2017.

Mike MacDonald, nouveau coordinateur défensif des Ravens

Il y a quelques semaines, les Ravens avaient annoncé qu’ils se séparaient de Don Martindale, qui était en poste depuis 4 saisons. Un choix qui avait surpris car il faisait du bon travail, même si la saison 2021 a globalement été décevante de ce côté du terrain. Pour le remplacer, Baltimore a rappelé un ancien de la maison, Mike MacDonald. Jeune coach (34 ans), il a déjà travaillé avec John Harbaugh chez les Ravens, entre 2014 et 2020. Il avait débuté comme stagiaire et a rapidement gravi les échelons. Il s’est ainsi occupé des DB et des LB de l’équipe, avant d’être appelé par le frère de John Harbaugh à Michigan. En 2021, il a donc occupé le poste de Coordinateur Défensif des Wolverines de Jim Harbaugh… Une saison réussie où la défense a été un point fort d’une équipe qui a remporté le titre de la conférence Big Ten et qui a participé aux playoffs. Il a notamment été félicité pour son pass-rush redoutable.