La magie de la NFL, c’est aussi d’avoir une équipe-type emmenée par Ryan Fitzpatrick et Travis Fulgham. Il n’y a pas que les habitués qui ont le droit à leur moment de gloire, les rookies et les auteurs de coups d’un soir sont aussi conviés.


Attaque

Quarterback

Ryan Fitzpatrick (Miami Dolphins)

  • Stats : 22/28, 350 yards, 3 TD

Derek Carr, qui a remporté son duel face à Patrick Mahomes et mené les Raiders à la victoire à Kansas City, aurait clairement mérité une place de titulaire. De même, Ryan Tannehill, ultra efficace face aux Bills, et Russell Wilson, encore brillant pour aller chercher une nouvelle victoire, avaient des arguments solides.

Mais comment passer à côté de la performance presque parfaite de Ryan Fitzpatrick. Toujours aussi fun à suivre, le QB des Dolphins était dans un jour « FitzMagic » et il a mené son équipe lors d’une correction des 49ers à l’extérieur. Sur ce match, il lance pour 350 yards et 3 touchdowns, et ne manque que 6 passes. Son passer rating en fin de rencontre est de 154.5.

Remplaçant : Derek Carr (LV)

Running-back

Todd Gurley (Atlanta Falcons)

  • Stats : 14 courses, 121 yards, 1 TD

On n’a peut-être pas encore le Todd Gurley de 2017, celui qui avait remporté le trophée de Meilleur Joueur Offensif de NFL, mais on a retrouvé un joueur performant à Atlanta. Malgré les déboires de sa nouvelle équipe, le RB se montre efficace (8.6 yards par course en moyenne ce week-end) et relativement prolifique puisqu’il a marqué son 5ème touchdown au sol.

Remplaçant : Mike Davis (CAR)

Receveurs

Chase Claypool (Pittsburgh Steelers)

  • Stats : 7 réceptions, 110 yards, 3 TD

Quel match pour le rookie des Steelers ! On avait déjà vu sur le début de saison qu’il pouvait être une arme dangereuse grâce à sa taille notamment, mais on n’était pas prêt pour une telle explosion. Dominant à la retombée du ballon, Claypool s’offre 3 touchdowns sur 7 réceptions. Encore mieux, il a montré une belle explosivité en ajoutant un 4ème touchdown sur une course.

Travis Fulgham (Philadelphia Eagles)

  • Stats : 10 réceptions, 152 yards, 1 TD

Drafté au 6ème tour en 2019, Fulgham n’avait jamais réellement gouté aux terrains NFL avec les Lions puis les Packers. En arrivant à Philly, il a profité des nombreux absents au sein du corps de receveurs. Et dimanche, il a montré ses qualités en étant la cible numéro 1 de Carson Wentz. Omniprésent, il attrape 10 ballons pour 152 yards et 1 touchdown. Il a su saisir sa chance.

Brandin Cooks (Houston Texans)

  • Stats : 8 réceptions, 161 yards, 1 TD

Il devait compenser le départ de DeAndre Hopkins (ce qui est impossible), mais il avait été très discret depuis son arrivée à Houston. Ce n’était peut-être qu’une question d’intégration et/ou un soucis de schéma sous Bill O’Brien. En tout cas, Cooks nous a rappelé qu’il avait 4 saisons à plus de 1 000 yards à son actif.

Remplaçants : DeAndre Hopkins (ARI), Mike Williams (LAC), Adam Thielen (MIN)

Tight-end

Travis Kelce (Kansas City Chiefs)

  • Stats : 8 réceptions, 108 yards, 1 TD

Le TE des Chiefs n’était pas satisfait de sa performance après la défaite contre Kansas City. Plus habitué a perdre peut-être, Kelce a tout de même été encore très bon. Seul joueur à son poste à passer la barre des 100 yards cette semaine, il est également le TE numéro 1 avec 405 yards sur la saison.

Remplaçant : Jonnu Smith (TEN)

Ligne offensive

D.J Humphries (LT – Arizona Cardinals)

L’amélioration est notable sur la ligne offensive des Cardinals comparé à l’année dernière. Ce week-end, l’OL d’Arizona n’a alloué que 3 pressions et 1 sack. Excellent sur le blind side de Kyler Murray, D.J Humphries a été aussi dominant sur les phases de passes (0 pression concédée) que sur celles au sol.

Joel Bitonio (LG – Cleveland Browns)

Superbe match des Browns et prestations très solide de l’ensemble de la ligne offensive face à une redoutable défense d’Indianapolis. Habitué des bonnes prestations, Joel Bitonio ne concède qu’une petite pression sur Baker Mayfield.

J.C Tretter (C – Cleveland Browns)

La patron de NFLPA est également un excellent Centre. Face aux Colts, il joué son rôle d’ancre et n’a pas alloué la moindre pression sur le match.

John Miller (RG – Carolina Panthers)

Les Panthers sont surprenants et sur une série de 3 victoires. Ce week-end à Atlanta, la ligne offensive a fait son job pour laisser le temps à Teddy Bridgewater, qui a été très bon. A l’intérieur, John Miller ne concède aucune pression sur son QB.

Jack Conklin (RT – Cleveland Browns)

Encore un joueur des Browns. Recruté durant l’intersaison, Jack Conklin change tout sur la droite de la ligne. Ultra solide, il a parfaitement contenu les assauts du pass-rush des Colts.

Remplaçants : Andrew Whitworth (LT – LAR), Quenton Nelson (LG – IND), Nick Martin (C – HOU), Greg Van Roten (RG – NYJ), Kelvin Beachum (RT – ARI)


Défense

Defensive Tackles

Aaron Donald (Los Angeles Rams)

  • Stats : 4 sacks, 4 plaquages, 1 fumble force

Il n’avait plus besoin de le rappeler, mais Aaron Donald est un monstre. Encore plus que dominant face à Washington, il a constamment remporté ses duels et s’offre 4 sacks. Cela lui en fait 7.5 sur la saison, la référence en NFL après 5 matchs.

Stephon Tuitt (Pittbsurgh Steelers)

  • Stats : 1.5 sacks, 5 plaquages, 1 passe contrée

Ça faisait un petit moment que l’on n’avait pas vu Stephon Tuitt à ce niveau. On est plus habitué à T.J Watt, Bud Dupree ou Cameron Heyward, mais lui aussi sait mettre le chaos. Contre Philadelphia, il totalise 8 pressions depuis l’intérieur de la ligne défensive, et réussit 1.5 sacks.

Remplaçants : Vita Vea (TB), David Onyemata (NO)

Edges

DeMarcus Lawrence (Dallas Cowboys)

  • Stats : 1 sack, 3 plaquages, 1 fumble forcé

La défense de Dallas reste dans le dur, mais il y a eu du mieux ce week-end, notamment sur le front-seven. DeMarcus Lawrence et Aldon Smith ont totalisé 18 pressions à deux (9 chacun) et le premier réussit un fumble sur son sack. Cette action clé permet à Anthony Brown de récupérer la balle et de marquer le touchdown de l’égalisation à 17 partout.

Khalil Mack (Chicago Bears)

  • Stats : 2 sacks, 3 plaquages, 1 passe contrée

Jeudi, Khalil Mack avait joué un rôle important pour ralentir Tom Brady et l’attaque de Tampa. Il s’offre 5 pressions dont 2 sacks, ainsi qu’une passe contrée. Son travail a payé puisque Chicago repart avec la victoire.

Remplaçants : Cameron Jordan (NO), Clelin Ferrell (LV)

Linebackers

Patrick Queen (Baltimore Ravens)

  • Stats : 1 sack, 9 plaquages, 1 fumble forcé, 2 fumble récupéré, 1 TD

Opposé à son ancien QB à LSU (Joe Burrow), le linebacker des Ravens a gagné ce duel d’ancien Tiger. Il n’a d’ailleurs pas hésité à mettre de coups à son ancien coéquipier, en forçant notamment un fumble sur un sack. Plus tard dans le match, il récupère un autre fumble (forcé par Marlon Humphrey) et marque un touchdown défensif.

K.J Wright (Seattle Seahawks)

  • Stats : 2 plaquages, 1 fumble récupéré, 1 interception

Excellent match des linebackers de Seattle, avec le duo K.J Wright – Bobby Wagner très en vue. Le premier s’illustre avec un match très complet et opportuniste. Dans le 3ème quart-temps, il récupère un fumble forcé par un coéquipier, qui va permettre aux Seahawks de prendre l’avantage derrière. Et sur le drive suivant, Wright s’offre une interception, qui va de nouveau aboutir à un touchdown de son équipe.

Remplaçants : Jaylon Smith (DAL), Jerome Baker (MIA)

Cornerbacks

Sidney Jones (Jacksonville Jaguars)

  • Stats : 3 plaquages, 1 interception, 3 passes déviées

Les Jaguars ont de nouveau perdu, mais ce n’est pas vraiment de la faute de Sidney Jones, qui n’a pas laissé passer grand-chose de son côté. Le CB de Jacksonville n’alloue qu’une seule réception de 5 yards sur le match. Et sur les 4 autres passes qui sont arrivées vers lui, 3 sont déviées et la dernière est interceptée.

Xavien Howard (Miami Dolphins)

  • Stats : 2 plaquages, 1 interception, 1 passe déviée

Le CB de Miami est définitivement de retour à très bon niveau. Contre San Francisco, il a tout simplement été infranchissable. Aucune des 4 passes lancées dans sa direction ne sont arrivées à destination. Howard s’offre en plus 1 interception.

Marcus Peters (Baltimore Ravens)

  • Stats : 1 sack, 4 plaquages, 1 fumble forcé, 1 interception

Gros match pour Marcus Peters face aux Bengals. Le CB All-Pro ne laisse passer qu’une seule réception de 26 yards et il a eu un impact fort. Il s’offre ainsi 1 sack, il force 1 fumble et il réussit 1 interception. Beau bilan.

Remplaçants : Jamel Dean (TB), Darius Phillips (CIN), Kendall Fuller (WAS)

Safeties

Jordan Fuller (Los Angeles Rams)

  • Stats : 4 plaquages, 2 passes déviées

Excellent match pour le duo de Safeties des Rams ce week-end. Aussi bien Jordan Fuller que John Johnson ont brillé. Le premier s’est tout de même montré encore plus solide en couverture, avec 1 seule réception de 8 yards concédée et 2 passes déviées.

Ronnie Harrison (Cleveland Browns)

  • Stats : 2 plaquages, 1 interception, 1 touchdown

Visé directement à 2 reprises, Ronnie Harrison dévie une des passes et il intercepte la seconde. Et sur son interception, il va jusqu’au bout et marque un touchdown. Et lorsqu’il est temporairement sorti à cause d’une petite blessure, son remplaçant Sheldrick Redwine a brillé et s’est lui offert une interception.


Equipes-spéciales

Kicker

Wil Lutz (New Orleans Saints)

C’est rare, mais il n’a pas été facile de faire un choix parmi les très belles performances du week-end. Graham Gano (NYG) a ainsi passé 3 coups de pied de plus de 50 yards, Greg Zuerlein a donné la victoire aux Cowboys, et Jason Sanders fait un 100% en passant 9 coups de pied.

J’ai finalement opté pour Wil Lutz, qui affiche lui aussi 100% de réussite. Il passe ses 3 transformations et ses 3 field-goals. Un est de plus de 50 yards et un autre donne la victoire à New Orleans en prolongation.

Punter

Brett Kern (Tennessee Titans)

Le punter des Titans n’a pas eu à dégager son équipe souvent (3 fois), mais chacun de ses punts a été bien exécuté. Kern place en effet ses 3 punts dans les 20 yards adverse, forçant des possessions longues.

Returner

Isaiah Rodgers (Indianapolis Colts)

Il a réussi l’une des actions du week-end avec son touchdown de 101 yards sur un retour de kick-off. Au total, Rodgers gagne 212 yards en 5 retours.

A lire également : le recap Fantasy de la Week 5