D’un côté, un des meilleurs quarterbacks de NFL, de l’autre une franchise dysfonctionnelle. Depuis plusieurs semaines, la saga Watson a démarré à Houston. A la suite d’une saison très compliquée, la relation entre le QB est ses dirigeants s’est définitivement cassée, et le joueur a exprimé son envie de départ. Les Texans aimeraient évidemment conserver leur jeune star, mais ne feraient-ils mieux pas de céder à sa demande ?


Chronologie d’un drame

Avec Bill O’Brien comme coach depuis 2014, la franchise de Houston semblait sur la bonne voie. Les Texans remportent régulièrement la division AFC South et se qualifient pour les playoffs. L’arrivée du Quarterback Deshaun Watson va même permettre de conforter cette position d’outsider dans l’AFC. Mais avant la saison 2020, la franchise décide de donner encore plus de pouvoir à un O’Brien déjà omniprésent. Certains de ses choix sont douteux, et l’apogée est un transfert qui envoie DeAndre Hopkins chez les Cardinals…

Malgré la perte de son meilleur receveur, Deshaun Watson va encore répondre présent et peut-être même sortir sa meilleure saison. Hélas, les résultats ne suivent pas, la faute notamment à un effectif qui s’est appauvris d’année en année. Lorsque Bill O’Brien est renvoyé, il est déjà trop tard.

A l’issue de la saison, les Texans se sont mis à la recherche de leur nouveau coach, et Deshaun Watson a mal pris le fait de ne pas être consulté dans ce choix. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et le QB décide de couper sa communication avec sa franchise et fait part de son envie de quitter Houston. Une tendance qui s’est confirmée dans les derniers jours, car on a appris que les intention de Watson ne changeront pas et ce quelque soit le coach qui arrive.

Deshaun Watson fait partie de l’élite

Nous nous retrouvons donc dans une situation rare, qui est celle de la disponibilité sur le marché des transferts d’un Quarterback qui fait partie de l’élite.

Sélectionné avec le 12ème choix lors de la Draft 2017, Deshaun Watson montre rapidement ses qualités avant de se blesser sérieusement au genou. Il revient avec un talent intact en 2018 et fait clairement partie des meilleurs QB de la ligue depuis. En 4 saisons avec les Texans, il a lancé pour 14 539 yards et 104 touchdowns pour seulement 36 interception. 3 fois Pro Bowler, il affiche un rating de 104.5 en carrière. Son bilan en a pris un coup lors de cette dernière saison, et il affiche désormais 28 victoires pour 25 défaites. La franchise a participé 2 fois aux Playoffs avec Watson, avec un bilan de 1 victoire pour 2 défaites.

Malgré les mauvais résultats des Texans, 2020 est surement la meilleure saison de Deshaun Watson en NFL. Il termine avec 70.2% de passes réussies, son meilleur taux en carrière, mène la ligue en yards (4 823) et affiche un excellent ratio touchdowns (33) – interceptions (7). Et on peut ajouter 444 yards et 3 touchdowns au sol.

Ce type de performances a évidemment un coût et le QB avait reçu une belle extension de contrat avant la saison 2020. Watson avait ainsi prolongé pour 4 ans, à hauteur de 156 millions de dollars.

Un transfert compliqué

Un tel contrat est une contrainte pour un transfert, car il va manger beaucoup de « cap ». Encore plus en ce moment, avec le Covid-19, puisque le « salary cap » va baisser en 2021. Seule une équipe avec beaucoup d’espace libre pourra accueillir Deshaun Watson. Cela élimine plusieurs équipes d’entrée, comme les Chicago Bears par exemple, qui n’ont clairement pas la marge pour manœuvrer.

Ensuite, qui dit transfert, dit compensation. Si Houston accepte de se séparer de sa star, ce ne sera pas contre un paquet d’Oreo et un Dr Pepper. La franchise attendra une compensation à la hauteur du statut de son QB. On ne sait pas vraiment jusqu’où cela peut monter, mais on parle là de 3 choix au 1er tour de la Draft ou ou 2 choix + un joueur par exemple. Et même si une équipe peut se permettre d’hypothéquer ses futurs drafts, il faudra que les choix soient dans le top 15 voire le top 10. Cela peut éliminer d’autres destinations possibles, comme Indianapolis ou Washington.

Il y a bien quelques équipes avec lesquelles les Texans pourraient discuter. Les voici classées du moins plausible au plus probable.

Denver Broncos

  • Denver reçoit : Deshaun Watson
  • Houston reçoit : Drew Lock + 9ème choix 2020 + 1er tour 2021 + d’autres choix

Les Broncos peuvent proposer un package correct aux Texans, en incluant notamment leur 9ème choix lors de la Draft 2021 et leur QB Drew Lock. Il faudrait également inclure d’autres choix lors de futures Draft, dont au moins un choix au 1er tour en 2021 ou 2022. Denver a également de la masse salariale pour absorber le contrat de Deshaun Watson.

Le point négatif pour les Broncos est que le 9ème choix n’est peut-être pas suffisamment haut pour intéresser Houston. Drew Lock n’a pas convaincu et si les Texans veulent prendre un Quarterback lors de cette Draft 2021, le 9ème choix ne permettra surement pas d’avoir des joueurs comme Justin Fields, Zach Wilson ou même Trey Lance.

San Francisco 49ers

  • San Francisco reçoit : Deshaun Watson
  • Houston reçoit : Nick Bosa + 12ème choix 2020 + 1er tour 2021 + d’autres choix

Kyle Shanahan adorerait avoir un QB comme Deshaun Watson, et il est vrai que l’association serait explosive. Cependant, le montage pour y arriver paraît compliqué. Le 12ème choix lors de la Draft 2021 semble un peu bas pour convaincre Houston, surtout que les 49ers ne pourraient pas échanger de Quarterback. En effet, Jimmy Garoppolo possède une clause de non-transfert dans son contrat. Les Niners seraient donc contraints de proposer un cadre de l’équipe, et Houston pourrait réclamer Nick Bosa par exemple.

La franchise de San Francisco a également un « cap » limité, même si cela pourrait s’arranger en coupant Jimmy Garoppolo.

New England Patriots

  • New England reçoit : Deshaun Watson
  • Houston reçoit : Stephon Gilmore + 15ème choix 2020 + 1er tour 2021 + d’autres choix

Les Patriots ont deux problèmes dans ce dossier. Le premier est qu’il ne possède que le 15ème choix lors de la Draft 2021, soit une position moyenne pour une équipe qui voudrait ajouter un des top QB. Le second est que la franchise n’a pas de Quarterback à proposer en échange, car Cam Newton n’avait signé que pour 1 an et il ne prolongera pas. Les Pats peuvent mettre Stephon Gilmore dans la balance.

Dans les points positifs, la présence de Nick Caserio est évidemment un avantage. Le nouveau Manager General des Texans est un ancien de New England, les relations seront donc privilégiées avec son ancienne franchise.

Nick Caserio
Le nouveau GM, Nick Caserio, peut avoir des relations privilégiées avec les Patriots (NBC Sports)

Miami Dolphins

  • Miami reçoit : Deshaun Watson
  • Houston reçoit : Tua Tagovailoa + 3ème choix 2020 + 18ème choix 2020 + d’autres choix

Miami est la deuxième destination préférée par Deshaun Watson. Et ils ont surement le plus d’arguments pour pouvoir réaliser ce transfert. Les Dolphins possèdent déjà beaucoup de capital Draft, avec notamment deux choix au 1er tour (3ème et 18ème) et deux autres au 2ème tour. De plus, la franchise a un jeune Quarterback, récemment sélectionné au 1er tour : Tua Tagovailoa.

On ne sait pas vraiment comment Miami se positionne sur Tua Tagovailoa. La direction semble convaincue et veut lui donner sa chance, mais tout le monde n’est pas sur la même longueur d’onde en interne, notamment dans l’effectif. Les Dolphins peuvent prendre 3 directions durant cette intersaison : conserver Tua et l’entourer du mieux possible grâce aux nombreux bons choix de Draft, prendre un autre Quarterback avec le 3ème choix, ou transférer leur QB pour Deshaun Watson.

New York Jets

  • New York reçoit : Deshaun Watson
  • Houston reçoit : Sam Darnold + 2ème choix 2020 + 23ème choix 2020 + d’autres choix

Si Watson avait le choix, il rejoindrait les Jets. Le recrutement de Robert Saleh fait la différence ici et le QB se voit bien jouer pour lui. Mais la franchise New Yorkaise peut-elle se positionner ? La réponse est oui. Elle possède déjà deux choix au 1er tour de la Draft 2021, dont le 2ème. De plus, Sam Darnold peut également être mis dans la balance. Le QB n’a que 23 ans, et Houston pourrait tenter le coup avec lui. Les Jets ont également du l’espace pour prendre le gros contrat de Deshaun Watson.

Comme pour Miami, les Jets ont des choix à faire durant cette intersaison. Nouvel homme fort, Saleh doit trancher entre donner une chance à Sam Darnold dans un nouveau système, repartir de zéro avec un nouveau QB rookie, ou faire venir un QB déjà installé en Deshaun Watson.

Que doit faire Houston ?

Evidemment, les Texans aimeraient conserver Deshaun Watson. Mais est-ce le bon choix pour une franchise qui aura surement du mal à être compétitive l’année prochaine et surement pendant quelques saisons au minimum. En effet, l’équipe n’a remporté que 4 matchs en 2020, et elle se retrouve avec un besoin de reconstruire son effectif. Le problème est que la situation est très défavorable pour une équipe dans cette situation…

Les Texans vont déjà avoir un problème de « salary cap », et le gros contrat de Deshaun Watson n’y est pas pour rien. Si Watson reste, Houston devra se séparer de plusieurs autres cadres qui côutent cher, comme J.J Watt (17.5 M$), Brandin Cooks (12 M$), Bradley Roby (8 M$) ou David Johnson (7 M$). Pas idéal pour une équipe qui doit se renforcer… Transférer le QB créerait logiquement de l’espace, qui permettrait soit de prolonger d’autres joueurs, soit de recruter des agents libres.

L’autre gros soucis de cette équipe, et le résultat d’une gestion plus que douteuse, est l’absence de choix de Draft au 1er et 2ème tours de la prochaine Draft. Comment espérer entamer une reconstruction sans pouvoir prendre un seul joueur dans le top 50 ? La seule solution pour récupérer le capital de Draft est de transférer Deshaun Watson, qui « rapportera » deux ou trois choix au 1er tour sur cette Draft et les suivantes.

Le dernier point négatif est l’attractivité de la franchise, au plus bas après cette saison toxique. Même si Deshaun Watson reste, les Texans auront surement du mal à faire venir les meilleurs joueurs libres. Entre manque de flexibilité financière et manque d’attractivité, seuls des seconds couteaux pourraient venir.

Conclusion

Cette saga n’a pas fini d’agiter la NFL, et cela pourrait déboucher sur l’un des plus gros transferts de l’histoire de la ligue. Quelques équipes, comme les Jets ou les Dolphins, ont les arguments pour le faire, mais les Texans peuvent aussi choisir de s’accrocher à leur QB, en espérant que la relation s’apaise.

Mais si Houston veut se reconstruire, la meilleure option est surement de repartir de zéro. Nouveau Manager General, nouveau Coach, et nouveau Quarterback. La franchise doit effacer son passé toxique et créer une nouvelle culture saine. S’accrocher à un joueur mécontent et qui coute très cher n’est ainsi pas l’idéal dans cette optique. C’est évidemment très difficile de se séparer d’un joueur de ce calibre, mais c’est peut-être la bonne décision pour tout le monde.


A lire également : Retour sur la carrière de Philip Rivers