L’arrivée de Tom Brady a marqué l’intersaison de la division et les Buccaneers se placent immédiatement dans la course au titre de division. Ce ne sera pas facile d’aller détrôner des Saints toujours aussi équilibrés, et les Falcons ont le potentiel pour rebondir. Ce sera en revanche plus compliqué pour des Panthers qui sont en transition.


ATLANTA FALCONS

Malgré un bilan négatif (7-9) en 2019, les Falcons ont terminé la saison sur une note positive. Mal partie, la franchise a en effet remporté 6 de ses 8 derniers matchs. L’objectif est de reprendre sur cette dynamique, dans le sillage d’une attaque efficace même si peu équilibrée. Cependant, la défense doit s’améliorer pour qu’une nette progression soit de mise.

Principales arrivées

Todd Gurley (RB), Hayden Hurst (TE), Tyeler Davison (DT), Charles Harris (DE), Dante Fowler (DE), Deone Bucannon (LB), Darqueze Dennard (CB)

Principaux départs

Devonta Freeman (RB), Austin Hooper (TE), Ty Sambrailo (OL), Wes Schweitzer (OG), Adrian Clayborn (DE), Vic Beasley (LB), De’Vondre Campbell (LB), Desmond Trufant (CB)

Draft 2020

TourChoixJoueurPosteUniversité
116A.J TerrellCBClemson
247Marlon DavidsonDTAuburn
378Matt HennessyCTemple
4119Mykal WalkerLBFresno State
4134Jayline HawkinsSCalifornia
7228Sterling HofrichterPSyracuse

Une attaque plus équilibrée ?

La force des Falcons est évidemment le jeu aérien, emmenée par le prolifique duo Matt Ryan – Julio Jones. Même s’il n’est plus au niveau de sa saison MVP en 2016, le QB reste un joueur performant et efficace. Quant à Julio Jones, il est dans la conversation pour le titre de meilleur receveur de NFL (avec un autre WR de la NFC South : Michael Thomas). On peut également ajouter Calvin Ridley, qui est l’un des meilleurs WR numéro 2 de la ligue. Pas de problème de profondeur non plus, avec notamment plusieurs joueurs capables d’assurer.

NFC South 2020 - Atlanta Falcons
Matt Ryan – Julio Jones, duo sûr et prolifique des Falcons (photo : Clutchpoints)

Le poste de tight-end, occupé par le très bon Austin Hooper jusqu’ici, est un point d’interrogation. Hooper est parti pour Cleveland, et les Falcons ont décidé de recruter Hayden Hurst pour compenser. Pris au 1er tour de la Draft 2018 par les Ravens, il a du potentiel mais n’a jamais été au niveau espéré. Doublé par Mark Andrews à Baltimore, il a une chance de rebondir dans un environnement positif.

Pour être encore plus dangereuse, cette attaque d’Atlanta doit être plus équilibrée. Le jeu au sol a été dans le dur l’année dernière, avec un Devonta Freeman, et des remplaçants soit blessés soit poussifs. Atlanta a tenté un coup en faisant signer Todd Gurley pour 1 saison. Le RB sort d’une saison compliquée, la faute à une blessure récurrente au genou. C’est d’ailleurs la principale question autour du RB, car on ne sait pas vraiment dans quel été il est. Rappelons que Gurley était le Meilleur Joueur Offensif de NFL il y a 2 ans seulement, et s’il parvient à revenir proche de son meilleur niveau, alors les Falcons vont faire mal. Si ce n’est pas le cas, le duo Ito Smith – Brian Hill ne fait pas rêver.

Suffisamment de renforts défensifs ?

Pour aider une attaque prolifique, il est toujours mieux de posséder une défense correcte. Et c’est particulièrement vrai dans une division où des attaques comme New Orleans et Tampa Bay sont présentes. La saison dernière, les Falcons ont souvent souffert de ce côté du terrain, même si un léger mieux s’est opéré sur la deuxième partie de saison. Le pass-rush et la profondeur sur les lignes secondaires étaient des problèmes.

Pour booster leur pass-rush peu efficace, les Falcons ont décidé de tourner la page Vic Beasley. Mis à part une très grosse saison en 2016, il a été une déception. Son remplaçant s’appelle Dante Fowler, qui sort de sa meilleure saison pro (11.5 sacks en 2019 avec les Rams). Il doit néanmoins confirmer. La profondeur interroge également, surtout avec le départ d’Adrian Clayborn. Atlanta a certes fait venir Charles Harris, mais si Fowler ne performe pas, une amélioration est difficile à envisager.

En ce qui concerne les lignes secondaires, la franchise a laissé partir son CB numéro 1 : Desmond Trufant. Cela n’arrange pas une situation déjà un peu floue. Darqueze Dennard a été recruté. Isaiah Oliver a été intéressant lors de sa saison rookie. Et A.J Terrell a été pris au 1er tour de la Draft 2020. Aucune joueur ne démarre comme leader.

Prédiction

8-8

Les Falcons ont le potentiel pour s’inviter dans la lutte pour les playoffs NFC, à condition que la défense s’améliore drastiquement. Offensivement, rien à craindre, les Falcons seront toujours performants, mais je ne vois pas suffisamment de renforts défensifs pour que l’équipe aille chercher New Orleans. Un bilan autour des 50% semble cohérent.


CAROLINA PANTHERS

Que de changements chez les Panthers avec le renvoi de Ron Rivera, le départ de Cam Newton et la retraite de Luke Kuechly. Et évidemment, de nouvelles têtes sont arrivées dans le staff (Matt Rhule, Joe Brady…) et dans l’effectif (Teddy Bridgewater…). Sans reconstruire complètement l’équipe, Carolina aborde cette saison comme une transition.

Principales arrivées

Teddy Bridgewater (QB), P.J Walker (QB), Robby Anderson (WR), Seth Roberts (WR), John Miller (OG), Russell Okung (OT), Stephen Weatherly (DE), Tahir Whitehead (LB), Eli Apple (CB),

Principaux départs

Cam Newton (QB), Kyle Allen (QB), Greg Olsen (TE), Trai Turner (OG), Greg Van Roten (OG), Daryl Williams (OT), Dontari Poe (DT), Mario Addison (DE), Vernon Butler (DE), Bruce Irvin (DE), Luke Kuechly (LB), James Bradberry (CB), Ross Cockrell (CB), Eric Reid (S)

Draft 2020                                     

TourChoixJoueurPosteUniversité
17Derrick BrownDTAuburn
238Yetur Gross-MatosEDPenn State
264Jeremy ChinnSSouthern Illinois
4113Troy Pride JrCBNotre Dame
5152Kenny RobinsonSWest Virginia
6184Brawion RoyDTBaylor
7221Stanley Thomas-Oliver IIICBFlorida International

La pari Teddy Bridgewater

Minée par des blessures, la fin de l’aventure a été compliquée pour Cam Newton chez les Panthers. La franchise a décidé de tourner la page et a choisi Teddy Bridgewater pour lui succéder. L’ancien QB des Vikings a déjà réussi la prouesse de revenir après une très grosse blessure, et chez les Saints il a montré qu’il pouvait assurer lorsque Drew Brees était absent. Les Saints ont été invaincu lorsqu’il était titulaire. Mais le challenge qui attent le QB est d’une autre ampleur, il doit maintenant prouver qu’il peut redevenir le numéro 1 d’une franchise NFL sur toute une saison.

Le nouveau staff des Panthers devrait l’aider à s’intégrer, voire même à être performant. Joe Brady est en effet le nouveau Coordinateur Offensif de Carolina, et il sort d’une année exceptionnelle lors de laquelle il a coaché Joe Burrow à LSU. Bridgewater ne battra surement pas les records comme le QB des Tigers, mais il peut s’éclater dans une attaque intrigante.

NFC South 2020 - Carolina Panthers
Nouvelle chance comme QB numéro 1 pour Teddy Bridgewater (photo : Carolina Panthers)

Teddy Bridgewater pourra évidemment compter sur la star de l’équipe, Christian McCaffrey. Fraichement sorti d’une saison à plus de 1 000 yards au sol comme des les airs, il devrait rester le meilleur ami de son QB. Mais le jeu aérien pourra être efficace à tous les niveaux car Carolina possède un trio intéressant de receveurs. D.J Moore est une star montante, Robby Anderson a été recruté pour être une menace dans la profondeur, et Curtis Samuel est le couteau suisse.  

Une défense en recherche de leaders

31ème défense de NFL en termes de points encaissés en 2019, les Panthers ont utilisé tous leurs choix de Draft sur des défenseurs. Cela ne suffira surement pas à corriger tous les problèmes, mais ça peut permettre à l’équipe de trouver des jeunes joueurs qui deviendront les bases du nouveau système. C’est que la franchise manque de leader de ce côté du terrain après le départ (retraite) de l’immense Luke Kuechly.

Devant, le 1er choix des Panthers, Derrick Brown, a le potentiel pour être un titulaire très solide dès sa première saison. Et le retour de blessure de Kawann Short est très important pour la stabilité d’une ligne défensive qui a eu du mal à stopper le jeu au sol en 2019. Short est un ancien Pro Bowler qui peut également apporter au pass-rush intérieur. A propos de pass-rush, Brian Burns a montré de très belles choses lors de sa saison rookie, mais il faut quelqu’un à l’opposé car la franchise a perdu Mario Addison et Bruce Irvin. Yetur Gross-Matos, pris au second tour de la Draft, a le potentiel pour être ce joueur. Sinon les Panthers ont recruté Stephen Weatherly et ont aussi Efe Obada.

Soyons clair, remplacer Luke Kuechly est impossible au centre de la défense. Shaq Thompson est une valeur sûre et la recrue Tahir Whitehead peut limiter la casse, mais cette position sera une faiblesse de l’équipe cette année. Sur les lignes secondaires, James Bradberry n’est plus là, et la franchise compte sur ses jeunes joueurs pour prendre la relève. Deux cornerbacks et un safety ont été pris lors de la Draft.

Prédiction

5-11

Le nouveau projet des Panthers, mené par le coach Matt Rhule, va prendre un peu de temps. L’intersaison bizarre n’aide pas et une division très relevée n’arrange rien. 2020 devrait servir à Carolina à trouver des certitudes des deux côtés du terrain, pas à viser les playoffs.


NEW ORLEANS SAINTS

Largement vainqueur de la division NFC South en 2019 (13-3) malgré l’absence de Drew Brees pendant 5 matchs, les Saints auront surement la vie moins facile cette saison. Néanmoins, New Orleans aborde cette nouvelle saison avec l’un des effectifs les plus complets de la NFL et la franchise reste l’une des favorites pour le Super Bowl.

Principales arrivées

Jameis Winston (QB), Ty Montgomery (RB), Emmanuel Sanders (WR), Margus Hunt (DE), Anthony Chickillo (LB), Malcolm Jenkins (S), D.J Swearinger (S)

Principaux départs

Teddy Bridgewater (QB), Ted Ginn (WR), Larry Warford (OG), A.J Klein (LB), Eli Apple (CB), Vonn Bell (S)

Draft 2020

TourChoixJoueurPosteUniversité
124Cesar RuizCMichigan
374Zack BaunLBWisconsin
3105Adam TrautmanTEDayton
7240Tommy StevensQBMississippi State

L’année où jamais pour Drew Brees ?

A 41 ans, Drew Brees prolonge l’aventure à la recherche d’une deuxième victoire au Super Bowl et d’un premier trophée de MVP. Mais alors que la fin de sa carrière est imminente, il faut que les Saints saisissent les opportunités. Lors des dernières années, la franchise n’a pas réussi à aller au bout, enchainant les éliminations cruelles en playoffs. En 2020, une nouvelle chance se présente et le QB sera encore très bien entouré.

Ça commence avec une ligne offensive ultra-solide devant lui, un élément clé pour le protéger à ce stade de sa carrière. Avec Terron Armstead à gauche et Ryan Ramczyk à droite, New Orleans possède surement le meilleur duo de Tackles de la ligue. Et Andrus Peat est également très performant comme Guard. Titulaire au Centre comme rookie, Erik McCoy a parfaitement pris le relais de Max Unger. La franchise a décidé de se séparer du dernier titulaire, le Guard Larry Warford, mais seulement après avoir pris Cesar Ruiz au 1er tour de la Draft 2020.

Drew Brees pourra également compter sur une collection d’armes dans le jeu aérien, ce qui n’a pas toujours été le cas. Michael Thomas, le Meilleur Joueur Offensif de NFL en titre, est un formidable numéro 1, mais il manquait un vrai WR numéro 2. C’est chose fait avec le recrutement d’Emmanuel Sanders, qui a prouvé qu’il était toujours en forme lors de son passage par San Francisco. Le RB Alvin Kamara est également une cible de choix dans le jeu court et le TE Jared Cook reste solide.

L’effectif le plus complet de NFL ?

On vient de voir qu’offensivement, les Saints étaient toujours armés pour faire des dégâts. Et la franchise est également très solide en défense. Il est assez difficile de trouver des failles de ce côté du terrain également, avec une ligne défensive emmenée par l’excellent Cameron Jordan et des lignes secondaires incarnées par des jeunes joueurs performants.

Le seule poste qui semble plus faible est celui des linebackers. Oui, la franchise a Demario Davis, qui était All-Pro en 2019, mais c’est un peu flou à ses côtés. Particulièrement après le départ d’A.J Klein. Alex Anzalone et Kiko Alonso semblent être les joueurs les plus fiables, sauf que tous les deux sortent de blessures. Les Saints ont pris Zack Baun au 3ème tour de la Draft, et il peut se faire une place dans le cœur de cette défense.

Prédiction

12-4

Les Saints auront plus de compétition en 2020, et le duel entre les deux QB légendaires promet. Mais l’effectif de New Orleans a plus de certitudes du fait d’une continuité remarquable. Solides offensivement comme défensivement, ils sont non seulement favoris pour conserver le titre de division, mais aussi pour représenter la NFC au Super Bowl.


TAMPA BAY BUCCANEERS

Les Bucs tentent un pari en 2020, avec l’objectif de remporter le Super Bowl. La franchise a en effet fait venir Tom Brady pour profiter de l’aura du QB légendaire. Et à Tampa, il sera entouré par une véritable dream-team offensive. La mayonnaise va-t-elle prendre ?

Principales arrivées

Tom Brady (QB), Leonard Fournette (RB), LeSean McCoy (RB), Rob Gronkowski (TE), Joe Haeg (OL), A.Q Shipley (OL), Kevin Minter (LB), Ryan Succop (K)

Principaux départs

Jameis Winston (QB), Peyton Barber (RB), Breshad Perriman (WR), Demar Dotson (OT), Carl Nassib (DE)

Draft 2020

TourChoixJoueurPosteUniversité
113Tristan WirfsOTIowa
245Antoine Winfield JrSMinnesota
376Ke’Shawn VaughnRBVanderbilt
5161Tyler JohnsonWRMinnesota
6194Khalil DavisDTNebraska
7241Chapelle RussellLBTemple
7245Raymond CalaisRBLouisiana

Une « super team » ?

L’arrivée de Tom Brady en Floride est évidemment l’évènement de l’année. Après deux décennie de domination avec New England, le QB part au soleil pour relever un dernier challenge. Et il arrive dans un effectif qui possède surement le meilleur duo de WR de la ligue. Si Mike Evans nous a habitué à gagner plus de 1 000 yards (6 fois en 6 ans), Chris Godwin l’a imité en 2019. Les Bucs possèdent désormais deux WR capables d’être des numéro 1.

En plus d’avoir deux cibles de choix comme Evans et Godwin, Tom Brady a réussi à convaincre son vieux pote Rob Gronkowski de revenir jouer au football. Ce dernier est donc de retour, prêt à remettre en marche son partenariat avec son QB et à relancer ses fameux « Gronk Spike ». Certes on ne sait pas réellement dans quel état le tight-end sera après 1 an loin des terrains, mais il devrait au moins être une menace en redzone. Et les Bucs possèdent deux autres TE qui peuvent jouer avec O.J Howard et Cameron Brate.

NFC South 2020 - Tampa Bay Buccaneers
Tom Brady et Rob Gronkowski réunis chez les Bucs (photo : USA Today Sports)

A quelques jours du début de la saison, Tampa a poursuivi la construction de sa « super team » en signant Leonard Fournette. Fraichement coupé par les Jaguars, il signe pour 1 saison et rejoint Ronald Jones, LeSean McCoy et le rookie Ke’Shawn Vaughn sur le backfield. Ce poste était un point faible de l’équipe en 2019, ça devrait moins être le cas cette saison.

Stopper les attaques aériennes adverses

En 2019, les Bucs ont terminé la saison avec la meilleure attaque de NFL contre le jeu au sol. Le front-seven est la force de cette défense, avec une ligne ultra solide, un groupe de pass-rushers dangereux, et des linebackers polyvalents. A l’intérieur, Ndamukong Suh est de retour et forme un duo de poids avec Vita Vea. Sur les extérieurs, Tampa a conservé le duo Shaquill Barrett – Jason Pierre Paul. Le premier sort d’une énorme saison, lors de laquelle il a terminé leader de NFL en sacks (19.5). Et au centre la défense, Lavonte David reste un joueur performant et Devin White a montré ses différentes qualités lors d’une saison rookie convaincante.

Ce qu’il faut éviter maintenant, c’est d’être une des pires défenses dans les airs de la ligue. Il y a eu du mieux en cours de saison, notamment grâce à la montée en puissance de jeunes joueurs, mais il faut plus de solidité pour contrer les très bons quarterbacks de la division. Le développement continue des jeunes CB comme Sean Murphy-Bunting ou Jamel Dean est nécessaire sur les postes de cornerbacks. Et il faut que Tampa trouve ses deux titulaires aux postes de Safety. Le rookie Antoine Winfield Jr sera surement dans la course.

Prédiction

10-6

Construire une « super-team » est un projet risqué en NFL, et plusieurs franchises se sont déjà plantées. Et l’intersaison tronquée ne va pas aider les Bucs à intégrer tous ses nouveaux éléments. Brady doit ainsi apprendre un playbook pour la première fois de sa vie… Mais cette équipe est bien plus talentueuse que l’année passée et elle devrait pouvoir tenir tête une bonne partie de la saison aux Saints. Et une fois en playoffs, Tom Brady est toujours à prendre au sérieux.


Retrouvez également les autres divisions :